Est-il encore possible de concilier vie professionnelle et vie personnelle ?

Est-il encore possible de concilier vie professionnelle et vie personnelle ?

[ninja-inline id=6776]

Est-il encore possible de concilier vie professionnelle et vie personnelle ?

Un jour, j’ai dit à une personne qui m’a dit qu’elle était sceptique vis-à-vis de ma méthode d’accompagnement que je lui avais présenté :

Tu sais les gens qui sont sceptiques, le sont avant tout vis-à-vis d’eux-mêmes.

Puisque le doute et l’inquiétude semble devoir toujours aller de pair avec le scepticisme, ces personnes doutent de ce que disent, pensent, ou font les autres, parce qu’elles doutent constamment d’elles-mêmes, surtout de leur capacité à être satisfaites.

J’en veux pour preuve ses deux bilans de compétences et coaching que cette personne avait fait avant de me contacter.

On ne peut pas travailler avec des personnes qui se montrent déjà sceptique au démarrage.

Je lui ai donc souhaité de se trouver… de trouver ce qu’elle recherche en lui souhaitant une bonne journée et bon vent !


Éloignez les sceptiques de votre projet

Des sceptiques, il y en a partout !

Le problème, c’est quand ils ont une tribune où s’exprimer, ils répandent leurs inquiétudes et leur pessimisme autour d’eux.

Ils ont l’objectif de vous ramener à davantage de modestie et de prudence, à l’égard de vos croyances et par conséquent à votre conduite.

Résultat, vous en venez aussi à douter car vous remettez en question vos croyances personnelles par celles du sceptique.

Et le danger est d’acquérir des croyances d’une autre personne, qui elle les a acquises lors d’une expérience mentale avec elle-même ou par son unique vécu.

L’autre danger pour vous, c’est que ça peut devenir une véritable disposition à croire et agir de manière prudente et modérée dans tout ce que vous voulez faire.

C’est ainsi que je vois des personnes qui ont une volonté extraordinaire à la simple pensée de faire naître leur idée de projet professionnel, comme se mettre à son compte, changer de métier, se reconvertir ou changer de vie, se dégonfler comme un ballon gonflable.

Pourquoi les sceptiques vous freine dans vos projets de concilier vie professionnelle et vie personnelle ?

Parce qu’elles ont fait l’erreur de parler de leur idée à leur entourage.

Vous avez dans votre entourage des personnes qui vous dissuaderont de vous lancer par soucis de bienveillance ou par jalousie.

Et si vous avez des sceptiques autour de vous et que vous êtes hypersensible de nature ou non-hermétique à leurs doutes, alors là vous adopterez l’attitude de l’échec avant même de commencer.

A moins que cela créé l’effet inverse, comme ça a pu être mon cas.

De l’école primaire au lycée, du salariat à mon projet de me mettre à mon compte, jusqu’à ma vie en solo au Canada, peu de personnes ont cru en moi et en ce que j’ai pu faire.

Et comme j’adore faire l’inverse de ce que pensent ou font les autres, j’ai scotché beaucoup de personnes qui, aussi drôle que cela puisse l’être, n’ont plus jamais dit quoi que ce soit.

Si je vous parle de ça, c’est que vous avez déjà dû entendre que concilier vie professionnelle et vie personnelle est un mythe.

  • Que c’est impossible de pouvoir tout concilier dans sa vie.
  • Consacrer assez de temps à chacune de ses responsabilités est compliqué.
  • C’est utopique d’avoir un parfait équilibre de vie.

Et là je suis d’accord sur ce dernier point.

Ce terme «  parfait équilibre de vie  » est un point sur lequel je reviendrai un peu plus tard.

Vous allez voir, vous allez mieux comprendre pourquoi “parfait équilibre de vie” est un oxymore.


La difficulté à concilier vie professionnelle et vie personnelle

Vous aussi ça vous arrive d’être comme toutes ces personnes qui ont de plus en plus de difficultés à concilier les exigences de leur travail avec le reste de leur vie ?

Si oui, vous n’êtes pas seul !

Certes, il devient de plus en plus difficile de séparer la vie professionnelle de la vie personnelle.

Pour une simple et bonne raison, parce que celles-ci s’entrecroisent à tout moment de la journée, à tout moment de la semaine.

  • Vous répondez à vos messages persos sur votre temps de travail et inversement.
  • Vous répondez à vos collègues sur votre temps libre et à vos enfants ou votre conjoint sur votre temps de travail.

Si beaucoup de gens ont des difficultés à concilier vie professionnelle et vie personnelle, ce n’est pas uniquement dû à ses comportements mais aussi pour diverses raisons comme les suivantes.

Les raisons des difficultés à concilier vie professionnelle et vie personnelle

Les réorganisations à répétitions

Comme j’ai pu en parler dans l’article sur comment demander sa rupture conventionnelle où je vous expose les 5 signes qui prouvent que vous devez fuir de votre travail.

L’hyperconnexion

Le travail qui s’invite chez vous grâce à l’hyperconnexion.

Le multitâche

Le multitâche qui entretient la culture de l’urgence et vous rend de plus en plus éparpillé.

Le surcroît de travail

Sans parler des licenciements de collègues non remplacés.

Peut-être, vous avez aussi peur que cela vous arrive, alors vous consacrez plus d’heures à votre travail, mettant de côté votre équilibre de vie.

Les personnes épanouies et qui réussissent connaissant l’importance de concilier vie professionnelle et vie personnelle.

Elles optimisent leur manière de travailler afin de maximiser leurs heures de travail tout en préservant du temps pour d’autres activités.

Je ne m’étais pas approprié ce principe avant mon burn-out.

C’est qu’après que j’ai décidé de prendre soin de moi et surtout après la lecture du best-seller : la semaine de 4 heures.

J’ai compris qu’il était important de préserver mon capital santé et mon espace de temps libre.

Mais surtout d’avoir un système d’organisation pour me libérer du temps et retrouver mon énergie.

Car, comme beaucoup de jeunes diplômés qui étaient bien payés, j’ai ressenti un sentiment de culpabilité qui avait pour effet de me faire passer beaucoup de temps au travail pour à la fois, vaincre mon besoin de faire mes preuves mais aussi pour trouver un ratio de temps équivalent à mon salaire.

Je ne comptais pas mes heures.

C’est ce qui a contribué entre autres, avec le manque de reconnaissance, à mon épuisement professionnellement.


L’équilibre de vie : une priorité

Mon équilibre de vie est depuis ce jour-là devenu une priorité.

Si vous ne voulez pas sacrifier votre bien-être sur l’hôtel du présentéisme et ce culte stupide de la sortie tardive, la première chose à faire est d’être convaincu que concilier vie professionnelle et vie personnelle est à portée de vos mains.

Mais avant d’aller plus loin, il faut comprendre ce que signifie concilier vie professionnelle et vie personnelle à travers la définition de l’équilibre de vie.

Définition équilibre de vie

Avoir une vie équilibrée, c’est avoir suffisamment de temps et d’énergie pour assumer tous les rôles que vous endossez dans votre vie et comprenant diverses responsabilités.

Votre rôle de salarié, de parent, de partenaire, d’amis, et le rôle que vous avez envers vous-même.

Lorsqu’un rôle prend plus de temps et d’énergie que ce que vous avez bien voulu lui accorder, vous commencez à être déséquilibré.

Ces rôles font partie de deux sphères de vie qui s’entrechoquent constamment.

Votre vie privée incluant toutes sortes de responsabilités comme :

  • L’aspect quotidien (tâches ménagères, administratives, les courses, la préparation des repas, etc.)
  • L’aspect familiale (conjoint, enfants, parents, etc.)
  • L’aspect santé (nutrition, sommeil, activité physique, etc.)
  • L’aspect social (les amis, loisirs, etc.)
  • L’aspect spirituel (méditation, prière, etc.)

Et d’autre part, la vie professionnelle ou entrepreneuriale avec d’autres responsabilités comme :

  • La gestion et l’administration (emails, appels, paperasse, etc.)
  • Les nouveaux projets
  • Les objectifs à atteindre
  • Les relations professionnelles, etc.

L’enjeu pour vous est, bien évidemment, de pouvoir concilier vie professionnelle et vie personnelle.

Cela implique de passer un temps proportionnellement ajusté à tel ou tel rôle, c’est-à-dire garder assez de temps au travail tout en sécurisant vos temps libres de qualité.

concilier sa vie professionnelle et sa vie personnelle
concilier sa vie professionnelle et sa vie personnelle

Sécuriser son temps libre pour un meilleur équilibre de vie

Lorsque vous vivez un déséquilibre dans votre vie, c’est qu’une de ses sphères privés ou pro vous prend trop d’espace mental.

  • Quand quelqu’un bosse trop, on dit qu’il n’a pas de vie.
  • Quand quelqu’un a trop de temps pour lui, on dit qu’il ne fait rien de sa vie.

Donc votre équilibre de vie va être de savoir comment concilier vie professionnelle et vie personnelle.

Et pour cela vous devez d’abord concilier toutes vos réelles priorités entre elles.

Ces priorités sont vos responsabilités.

Dans chacune de ces sphères de vie, il vous faut concilier les différentes responsabilités pour ne pas en négliger certaines.

Ou si vous faites comme un de mes amis qui, quand il était en couple, me disait ne jamais avoir de temps et qu’il était débordé.

Après avoir eu deux enfants, il est devenu pompier volontaire et comme si ça ne suffisait pas il a obtenu un congé formation en alternance pour repasser son BAC+4.

Là ! Il était débordé !

Et, il en est de même dans votre travail.

Je me rappelle de certains de mes collègues qui me faisaient des reproches de partir à 18h alors qu’ils passaient la majeure partie de leur temps à la machine à café.

Si au travail, vous passez trop de temps à quelque chose, comme la machine à café, lire vos courriels ou expédier les tâches administratives, vous risquez de manquer de temps pour vous consacrer à ce projet sur lequel vous devez bosser.

Que ce soit dans la vie personnelle ou professionnelle, l’équilibre implique d’être en mesure d’avoir suffisamment d’énergie et de temps pour concilier toutes ces responsabilités et pour les assumer et ne pas les négliger.

Et si autant de personnes pensent que cet idéal est un mythe, que c’est irréaliste et impossible à atteindre dans les faits, c’est pour ces raisons.


Pourquoi autant de personnes pensent que l’équilibre de vie est un mythe ?

Une des raisons est que la plupart des personnes n’arrivent pas à trouver un juste milieu entre le manque de planification et la sur-planification.

  • Le manque de planification

Le manque de planification est le fait de laisser votre agenda suivre le cours du temps sans dissocier les tâches urgentes de celles qui sont importantes.

Sans vous fixer d’objectifs mesurables et limités dans le temps.

En laissant votre travail quotidien prendre le pas sur votre capacité à trouver des solutions pour vous, et à faire les bonnes choses, celles qui vous font avancer dans votre vie.

  • La sur-planification

Et la sur-planification, c’est quand vous vous mettez à gérer votre vie personnelle, de la même manière que vous le feriez au boulot.

C’est, selon moi, la meilleure manière de perdre tout plaisir et enthousiasme à faire des activités sur votre temps libre puisque vous considérez ces moments de loisirs comme des rendez-vous pro.

  • Planifiez votre semaine sans devenir un accro aux agendas.
  • Assurez-vous de toujours prévoir du temps libre pour vous, votre famille et vos amis.
  • Et intégrez dans ce temps libre des activités qui vous aideront à vous ressourcer. 

Lorsque vous planifiez consciemment la manière dont vous voulez passer votre temps, vous commencez à mieux concilier vie professionnelle et vie personnelle. 

Soyez donc proactif dans la planification de votre temps sans être dans l’excès.


  • Le besoin de contrôle

L’autre raison, c’est de toujours être à la merci de ce besoin de contrôle.

Vous voyez de quoi je veux parler ?

Vous savez ce besoin qui vous amène à vouloir tout faire ou à éviter de rater quelque chose.

Ce besoin qui vous pousse à faire le boulot pour tout une équipe pour ne rien négliger et qui vous plonge dans le syndrome du sacrifice.

Vous cherchez à être partout et quand on cherche à être partout, on est nulle part. 

Vouloir tout faire et s’agiter dans tous les sens est tout aussi stérile que de ne rien faire.

Et ce problème n’est pas un problème d’équilibre, c’est un problème de discipline et de concentration.

Si vous vous sentez débordé ou pas concentré, c’est que vous avez pris l’habitude d’être interrompu dans votre flow.

Vous passez un peu de temps par-ci, un peu de temps par-là.

Vous voulez trop en faire dans une journée.

C’est une des raisons pour lesquelles beaucoup d’entrepreneurs ou chefs d’entreprise vous diront que l’équilibre de vie pro/perso est un mythe et qu’il ne peut pas être atteint.

Mais devinez quoi ?

C’est VOUS qui choisissez délibérément là où vous décidez d’investir votre temps et votre énergie.

C’est aussi VOUS qui décidez d’accepter ou de refuser une opportunité, une tâche, une action, etc.

Et très souvent, vous regrettez moins d’avoir refusé que l’inverse.


  • La recherche constante de productivité et de perfection

Je tiens maintenant à revenir sur le terme « parfaitement équilibré ».

La perfection n’est qu’une question de point de vue. Ce qui est parfait pour vous ne l’est pas pour quelqu’un d’autre.

Tout n’est qu’une question de sentiment de satisfaction et de bonheur.

Repensez au sceptique, ce sont des éternelles insatisfaits de tout !

L’imperfection est justement de rechercher à être parfait, et inversement, car c’est aussi une perfection de pas aspirer à être parfait.

Vous me suivez toujours ?

Quand je regarde la définition du mot parfait, il n’y a aucune référence (à part une crème glacée).

Cela voudrait peut-être dire que tous ont échoué à la quête de la perfection ?

On se berce tous d’illusions et on tourne le dos aux règles naturelles, parce qu’on recherche à la fois la perfection et l’imperfection, plutôt que de cultiver les joies simples, les pensées normales et élémentaires qui sont inhérentes à une vie équilibrée et donc satisfaisante.

  • Les injonctions

On est aujourd’hui dans une logique où l’on cherche à être parfait. Il y a une injonction à être le plus productif, le plus efficace.

Mais vous n’êtes pas un robot.

Si un jour, on vous demande de vous poser une puce électronique pour être plus efficace, vous le faites ?

Votre corps n’est pas un obstacle qu’il faut absolument transformer en machine de performance comme ces types de la salle de sport qui m’ont parlé de leur corps comme un fardeau parce qu’ils ne sont pas à 100% tous les jours.

Se dépasser, se surpasser est un slogan !

Vivre ainsi 100% du temps cache un déséquilibre quelque part…

Résistez à cette injonction à la perfection, à la performance ou à la productivité voire même au bonheur.

Cette injonction qui vous dit que vous devez être à la fois productif, efficace et parfait dans votre travail de la même manière que dans tous les autres domaines de votre vie privée.

Il vous faut toujours être plus performant avec toujours plus d’effort et être parfait dans vos relations amicales, sentimentales, familiales, dans vos activités sportives, dans vos réseaux sociaux, dans vos finances, dans votre alimentation !

STOOOOOOP ! Vous n’êtes pas un produit !

Dans son livre : “Les sentiments du capitalisme”, Eva Illouz aborde ce nouveau capitalisme qui parlent de marchandises émotionnelles.

Et que la psychologie du “moi”, gagne l’entreprise pour être mise au service du profit.

Donc, si beaucoup de personnes pensent que concilier vie professionnelle et vie personnelle est un mythe c’est parce ces personnes sont conditionnées socialement ou plutôt professionnellement.

Et, c’est aussi parce qu’elles gèrent leur vie personnelle comme au boulot et qu’elles considèrent cette philosophie de l’équilibre de vie, contraire à ces injonctions à la performance et à la productivité.

concilier sa vie professionnelle et sa vie personnelle
concilier sa vie professionnelle et sa vie personnelle

Efficacité versus productivité

Elles confondent l’efficacité qui consiste à atteindre son objectif désiré. Contrairement à la productivité qui met l’accent sur la quantité.

L’efficacité quant à elle se concentre sur le résultat à obtenir.

Et ce résultat, est celui que l’on vise pour concilier vie professionnelle et vie personnelle.

Être efficace ne contribue pas non plus à un équilibre parfait.

Vous pouvez le faire au début pour vous créer de nouvelles habitudes, mais en aucun cas, cela doit correspondre à un style de vie.

En revanche être efficient, change la vie.

Être efficient pour équilibrer sa vie

Être efficient, c’est faire les bonnes choses, celles qui fonctionnent.

  • Être efficace relève du respect du cadre que vous vous fixez et de la méthodologie.
  • Être efficient relève de l’utilisation d’UNE méthodologie qui fonctionne.

A noter que pour équilibrer sa vie pro/perso, il n’y a pas qu’une seule méthodologie optimale.

De plus, quand vous êtes efficient, vous prenez aussi en compte vos valeurs et vous faites des choix écologiques, où vous prenez en compte les autres.

Donc, pour que les choses fonctionnent, surtout dans un monde Incertain, Complexe et Ambigu, vous avez besoin d’être efficient.

Par exemple, deux personnes avec le même objectif peuvent donc l’atteindre différemment, en termes d’efforts déployés comme de temps passé dessus.

Quand vous commencez à percevoir les choses ainsi et à réfléchir de cette manière, vous vous rendez vite compte que ce qui compte vraiment c’est de faire les bonnes choses, celles qui fonctionnent pour vous.

Et ça, je pense que c’est vraiment ce qui peut faire toute la différence dans votre manière de concevoir votre vie professionnelle et personnelle.

C’est grâce à cette manière de raisonner que mes clients et moi avons littéralement été transformés.

C’est fondamental de le comprendre si vous voulez utiliser intelligemment votre temps, votre attention et votre énergie, qui sont les trois piliers de l’efficacité

Et si vous êtes efficient, vous parviendrez à atteindre vos objectifs, en y mettant la juste quantité d’efforts nécessaires.


Concilier vie professionnelle et vie personnelle

Finalement, la question de l’équilibre de vie est avant tout une question de priorités et d’efficience.

Il faut apprendre à se libérer de ses injonctions et de ce besoin de tout contrôler tout en sachant jongler avec les différentes sphères de vie.

Pour enfin, distribuer son énergie quotidienne limitée dans les choses importantes sans les négliger.

E,t la meilleure solution pour concilier vie professionnelle et vie personnelle, c’est d’être pleinement conscient !

Aller plus loin :

Si vous avez un projet de reconversion ou de création d’activité et que vous voulez tester la faisabilité de votre projet, pensez au coaching. Contactez Jordane en cliquant ici.

A lire aussi :

7 trucs pour gérer et positiver son stress au travail

Être motivé et positif : #2 les personnes toxiques

La motivation au travail : comment se remotiver un bon coup ?

BROWN OUT : entre DÉMOTIVATION au travail et perte de SENS

Épanouissement professionnel : comment le préserver au travail

Guide pour les personnes qui pensent trop… Passez à l’action !

The following two tabs change content below.

Jordane Z.

Expert de la reconversion professionnelle chez Osez Briller SAS
Coach de nouvelle génération, je suis aussi formateur. J’accompagne les personnes qui souhaitent donner du sens à leur vie professionnelle, vivre la vie qu’elles méritent et briller en société. Si vous souhaitez faire briller un peu plus votre quotidien, abonnez-vous à l'un de mes réseaux.

Derniers articles parJordane Z. (voir tous)

reconversion professionnelle