Booster sa confiance en soi : [5 clés] de faits scientifiques

Booster sa confiance en soi : [5 clés] de faits scientifiques

BOOSTER SA CONFIANCE EN SOI : [5 clés] de faits scientifiques

Qui aurait plutôt intérêt à booster sa confiance en soi ?

Ryan gosling ? Jean du jardin ? Stromae ? Neymar ? Vous ? Moi ?

En réalité tout le monde.

Vous serez d’accord avec moi, il y a des jours vous vous sentez en totale confiance, alors que d’autres pas du tout.

Il n’y a pas un matin où vous vous réveillez en vous disant :

« Pas besoin de booster sa confiance en soi… j’ai atteint mon objectif… c’est fini, j’ai terminé ! »

  • Qu’est-ce qui fait que certains réussissent à obtenir ce qu’ils veulent ?
  • Qu’est-ce qui fait que certains osent ?

Osent briller, osent se reconvertir, osent lancer leur projet, osent tout plaquer pour vivre de sa passion, faire un tour du monde, partir au Japon juste avant le Covid, comme certains…

Confiance en soi ? La réelle signification !

Selon Wikipédia :

Dans l’étymologie latine, on retrouve dans le mot confiance le verbe confier (du latin confidere : cum, « avec » et fidere « fier ») signifie qu’on remet quelque chose de précieux à quelqu’un, en se fiant à lui et en s’abandonnant ainsi à sa bienveillance et à sa bonne foi. Cette origine souligne les liens étroits qui existent entre la confiance, l’espoir, la foi, la fidélité, la confidence et la croyance.

Donc est-ce que booster sa confiance en soi est possible ? Est-ce un hasard ? Est-ce que l’on est né comme ça et que l’on ne peut pas changer ? Bien sûr que si on peut changer !

Et je vais vous partager 5 clés tirés de faits scientifiques pour booster sa confiance en soi !

Booster sa confiance en soi : 5 clés tirées de faits scientifiques, changer de carrière, reconversion professionnelle, trouver sa voie, changer de métier, trouver sa mission de vie citation, citation regrets, citation osezbriller,
Booster sa confiance en soi : 5 clés tirées de faits scientifiques

Booster sa confiance en soi : 5 clés tirées de faits scientifiques

Mais alors, comment faire pour booster sa confiance en soi ?

Clé n°1: Changez votre posture

Anthony Robbins en parle très bien dans son livre les 11 lois de la réussite.

  • Si vous avez envie de vous sentir grand, optez pour une posture déployée, comme si vous aviez une cape.
  • Si vous avez envie de vous sentir misérable, rentrez votre tête dans les épaules, faites-vous tout petit et baissez les yeux.

Vous en doutez !? OK.

Voyons voir comment est-ce que cela se passe chez les chimpanzés.

Allons dans une communauté de Chimpanzés. Prenons deux mâles dominants. Les deux se bâtent pour devenir le chef de la communauté.

Vous remarquerez qu’il se passe un changement physiologique immédiat chez le mâle perdant dominé.

À votre avis ? Quelle posture va-t-il prendre ?

Celle du mâle, qui vient de se prendre une raclée, avec les épaules rentrées et il n’y a pas que les épaules qui sont rentrées.

Bref, le mâle dominé se soumet. Il adopte une posture de soumission et de victime.

Vous me diriez :

“Oui, mais nous, nous ne sommes pas des chimpanzés, quel rapport pour booster sa confiance en soi ?”

Oui, mais vous adoptez cette posture lorsque vous avez peur.

  • Mais, est-ce que c’est la posture qui influence vos émotions ?
  • Ou est-ce que ce sont vos émotions qui influencent votre posture ?

Selon plusieurs sources, il existe une région du cerveau qui reflète la confiance. Une fois que cette région est activée, la façon dont elle le devient n’a pas vraiment d’importance.

Ça n’est pas évident de distinguer une confiance réelle et une confiance liée au fait de se tenir droit. Cependant ces facteurs sont interreliés.

Booster sa confiance en soi : 5 clés tirées de faits scientifiques, Citation entreprendre, citation changer de vie, citation confiance en soi, citation estime de soi, citation reconversion, citation trouver sa voie
Booster sa confiance en soi : 5 clés tirées de faits scientifiques

Clé n°2: Changez et améliorez votre respiration

Savez-vous pourquoi certains se sentent bien après avoir fumé une petite clope ?

Ça n’est pas parce que la cigarette leur permet de se détendre.

C’est parce qu’ils inspirent fort pour tirer sur la cigarette et ils expirent pour se débarrasser de la fumée.

Ils font des exercices de respirations à chaque taf.

La plupart du temps, on ne sait pas respirer correctement.

Si booster sa confiance en soi est important pour vous et que vous voulez vous sentir tonique physiquement et vif mentalement, vous avez besoin d’oxygène. Et non pas d’une cigarette !

Si vous manquez d’oxygène, cela influencera grandement vos capacités.

C’est une des raisons du manque de confiance en soi.

Le spécialiste de la médecine alternative, le Docteur Andrew Weil, de Harvard dit que si vous respirez correctement, vous calmerez votre esprit.

Clé n°3: Trouvez et utilisez un pourquoi suffisamment grand

Voyons les deux principales régions du cerveau qui influencent votre confiance en soi.

Une partie de votre cerveau est la partie limbique liée aux émotions et le cerveau cognitif.

Selon Delphine Van Hoorebeke chercheuse et conférencière.

Elle explique que le cerveau cognitif fait l’inventaire des conséquences de chaque choix probable.

Il envoie chaque scénario au cerveau limbique qui intervient comme le bureau de douanes.

Ce dernier sélectionne les meilleurs scénarios, ou les messages les plus pertinents.

Pour chaque message reçu, il envoie un message directement à la partie du cerveau qui déclenche les mouvements corporels, à partir du ressenti de l’individu sur tel ou tel scénario »

Enfin, il stocke les meilleurs scénarios, soit, ceux qui correspondent le mieux aux valeurs, intérêts et vécus de l’individu. Le processus se poursuit, ainsi, jusqu’à ce qu’il ne reste plus qu’un choix, le meilleur, selon la perception de l’individu.

Autant vous dire que notre cerveau fait tout pour nous faire éviter la douleur et pour nous permettre d’aller vers le plaisir.

Donc, pour prendre une décision, on choisit souvent le ratio plaisir souffrance le plus grand.

Or, dans le cadre d’une décision ou d’un choix futur qui vous fait peur, ce n’est pas la situation elle-même qui fait que vous n’osez pas, mais la manière dont vous la percevez.

Vous percevez moins d’inconvénients à ne pas vous bouger qu’à bouger.

Si vous êtes dans un immeuble en flamme, vous changerez votre ratio plaisir souffrance. À l’inverse, oser devient facile.

Rappelez-vous, le plus souvent ce qui vous fait peur c’est votre perception erronée de la réalité.

Clé n°4: Remémorez-vous des moments joyeux et puissants de votre vie

Nos représentations mentales agissent énormément sur nos émotions.

Prenons l’exemple du covid, si je vous montre des images de personnes qui perdent leur job, qui sont en burn-out ou en détresse psychologique à cause du confinement, cela change instantanément votre état émotionnel.

Si je vous montre des images de personnes qui profitent de cette période pour se reconvertir professionnellement, qui réussissent leur reconversion, qui créent leur propre activité, qui changent de métier, qui changent de vie, cela change instantanément votre état émotionnel.

Lorsque je travaille avec un salarié qui veut quitter son job, je fais tout pour tout pour l’entraîner à modifier ses images mentales.

Clé n°5: Comptez 5, 4, 3, 2, 1, GO ! Et passez immédiatement à l’action

Bien souvent, on veut oser faire quelque chose, mais on ne le fait pas.

Car on démarre avec un dialogue intérieur avec soi-même qui nous limite et que l’on écoute de plus en plus.

Vous savez cette petite voix qui vous raconte tous les pires scénarios catastrophes.

Voici une autre découverte sur le cerveau : Il nous faut 3 à 6 secondes pour commencer à rationaliser une situation.

Et pour nous trouver une excuse de ne pas le faire.

C’est comme dans mes cours d’improvisation.

À chaque nouvelle scène, le prof demande deux joueurs. Il nous incite à y aller tout de suite.

Pourquoi ?

Car autrement on reste sur le banc en spectateur à regarder les autres jouer.

Voulez-vous donc rester spectateur ou voulez jouer le rôle de votre propre histoire ?

Mel Robbins a popularisé la règle des cinq secondes qui consiste à compter à l’envers « 5, 4, 3, 2, 1, Go ».

Décompter dans votre tête permet de parasiter votre mental qui cherchera à rationaliser votre décision, pendant que vous, vous ferez le décompte pour y aller.

De plus, vous savez comme moi qu’on a été conditionné par notre éducation.

Pour booster sa confiance en soi, l’aide d’un compte à rebours terminé par un « GO » permet de déclencher un réflexe que l’on a l’habitude d’actionner.

Donc, maintenant vous savez ce qui vous reste à faire !

3.2.1 GO !

Pour aller plus loin :

Si profiter du chômage partiel pour se reconvertir est important pour vous… Je vous propose de vous accompagner sur vos projets de reconversion afin de retrouver l’impulsion nécessaire qui vous permettra de repartir à la conquête de vos nouveaux projets. Pour cela rien de plus simple.

👉 Pensez au coaching ! Demandez votre séance découverte en cliquant ici.

Ou

👉 Si vous n’êtes pas prêt, téléchargez le Guide pratique pour se réinventer en cliquant sur l’image ci-dessous.

A lire aussi :

La clé pour oser renforcer sa confiance en soi

Prendre confiance en soi par le sentiment de compétence

Comment avoir confiance en soi : 3 clés d’avengers à savoir

5 clés pour développer l’ESTIME DE SOI et faire de meilleurs CHOIX

Estime de soi : comment développer son estime de soi avant d’entreprendre

reconversion professionnelle