Vivre en autonomie : 3 questions à se poser avant de changer de vie

Vivre en autonomie : 3 questions à se poser avant de changer de vie

[ninja-inline id=6776]

De plus en plus de personnes cherchent à vivre en autonomie. Vivre en autonomie, c’est vivre autrement en totale indépendance hors d’un système.

En effet, à travers mes recherches, j’ai constaté qu’ils sont nombreux ceux et celles qui rêvent ou projettent d’opter pour ce mode vie alternatif.

Car même si ce style de vie fait rêver beaucoup de gens, il y a tout de même 3 questions à se poser avant de se lancer.

Vivre en autonomie et indépendance financière

Avant de commencer, le sujet sera vivre en autonomie et non pas l’indépendance financière.

Vivre en autonomie et l’indépendance financière ce sont deux objectifs qui peuvent être complémentaires, mais qui restent différents.

Vous pouvez vivre en autonomie sans être indépendant financièrement. Et inversement.

Les deux peuvent être complémentaires, car au final la conséquence est la même, vous vous créez un style de vie.

Vivre en autonomie et prise de conscience

Donc, vous l’avez peut-être remarqué il y a de plus en plus de personnes qui en parlent sur YouTube/blogs, etc, au-delà de devenir une tendance, c’est une réponse à l’anxiété écologique qui s’est développé depuis la canicule de 2018 et la démission de Nicolas Hulot.

Même dans mon activité, j’accompagne de plus en plus de personnes en reconversion qui ont aussi un projet de vivre en autonomie en même temps que leur changement professionnel.

Et le nombre de personnes ayant ce type de projet de vie semble croître. Ce n’est pas juste une envie de cadre blasé de la ville cherchant à passer d’un extrême à un autre en devenant éleveur de chèvres ou bien encore un truc de hippies.

Non ! C’est bien plus que ça ! C’est une réelle réponse à l’évolution de la société.

Citation vivre en autonomie, citation changer de vie, citation vivre autrement
Vivre en autonomie : les choses à faire avant de changer de vie

Retour aux sources : salariat et mode de vie

Entre les reconversions professionnelles qui se font de plus en plus, les changements de vie professionnelle et personnelle, je constate que beaucoup reviennent à un mode de vie similaire à celui de nos arrière-arrière-grands-parents.

C’est-à-dire un mode de vie indépendant professionnellement avec l’idée de vivre autrement.

La majorité de nos ancêtres n’était pas salariée, le salariat c’est une invention de l’homme du 20e siècle qui s’est généralisée à cette époque.

Après, le salariat est devenu la catégorie juridique dominante du monde du travail.

Nos arrière-arrière-grands-parents étaient peut-être commerçants, paysans, artisans, etc.

Et le fait de vouloir vivre en autonomie est d’une certaine manière une forme de rapprochement vers leur style de vie.

Aujourd’hui, le mode de vie dominant est celui de la consommation qui convient à une majorité de personnes appréciant la tranquillité, le confort et la sécurité.

En effet, on a tous été conditionnés à penser que c’est le seul mode de vie existant. Alors que pas du tout !

Il en existe d’autres et c’est ce qu’on va voir ensemble.

Vivre autrement : Les préjugés et critiques

La plupart des gens qui font le choix de vivre autrement (comme vivre en autonomie) sont jugés sévèrement par d’autres et sont souvent considérés comme des marginaux.

On dira d’eux qu’ils vivent en marge de la société, à l’écart des autres, qu’ils ne sont pas normaux et que ce sont des hippies inactifs qui vivent dans leur monde de rêve. Et qu’un jour ou l’autre, ces utopistes reviendront forcément à la réalité.

Que de beaux préjugés comme beaucoup de nos concitoyens ont l’habitude de faire et qui permettent d’économiser du temps de cerveau disponible.

Et parmi ces styles de vie, il faut distinguer plusieurs manières de vivre en autonomie.

Il y au niveau de l’habitat, de l’alimentation, de l’énergie ou de la forme de travail.

Mais avant de vous embarquer dans cette aventure posez-vous ces 3 questions.

citation intothewild, citation vivre autrement, citation changer de vie, Vivre en autonomie, changer de vie, vivre autrement, vivre en van, tiny house, vivre en voiliers
Vivre en autonomie : les choses à faire avant de changer de vie

3 questions à se poser avant de vouloir vivre en autonomie

  1. Quelle vie j’ai envie d’avoir ?

Vivre en autonomie, OK, mais sous quelle forme ?

Si vous vous intéressez au sujet, vous avez dû remarquer que depuis quelque temps, il y a beaucoup de personnes qui sont sur les différentes formes d’habitat. On trouve beaucoup de chaînes sur cette thématique comme le fait de vivre dans un van.

Au-delà d’être un mode de vie, c’est surtout une vie alternative.

Le film Into The Wild a donné des idées à pas mal de jeunes de l’époque. En effet, j’ai constaté à travers mes recherches que la majorité des personnes qui ont fait le choix de vivre autrement sont des adultes de moins de 40 ans avec ou sans enfants, qui sont plus dans une recherche d’aventure et d’expérimentation qu’un mode de vie sur le long terme.

C’est peut-être une manière d’expérimenter le fait de vivre en autonomie et d’améliorer sa vie.

Il y en a qui font ça par goût du voyage et de leur envie de liberté et d’autres par revendication écologique, pour réduire leur impact sur l’environnement.

  • Exemple :

C’est le cas d’une ancienne cliente qui a décidé de quitter son job à la suite d’une déprime.

C’était digne d’un film, elle m’a raconté avoir pété un câble en pleine réunion. Elle s’est levée et à claquer la porte de son job.

Après, un mois de déprime, elle me contacte pour pouvoir se remettre sur les rails. On formalise ensemble son projet et il en ressort en parallèle autre chose qu’un projet professionnel.

Elle a besoin de vivre de nouvelles expériences et de se sentir libre tout en explorant le monde.

Aujourd’hui, elle est à son compte et travaille de son van quelque part dans le monde.

Ce mode de vie est à la fois une façon d’embrasser une manière alternative de vivre qu’une autre conception de la vie.

Mais, ça demande un état d’esprit et une organisation particulière comme l’explique gregsway dans une de ses vidéos qui lui expérimente la vie en van.

  • Vivre en autonomie : habitat

Il y a aussi Alicia de la chaîne vivre en forêt qui lors d’une intervew pour la chaîne 18h30.Fr explique son choix de revenir vers un mode de vie plus naturel en vivant en forêt. Elle présente sur sa chaîne l’évolution de son projet, ce qui fonctionne, ses avancées, etc.

Vivre en autonomie : les choses à faire avant de changer de vie
Vivre en autonomie : les choses à faire avant de changer de vie

Il y a aussi le témoignage de Julien le Belge trouvé sur le site MrMondisalisation qui lui a décidé de construire son propre habitat.

Il dit que c’est revigorant d’être dans des situations en difficulté. Et que malgré le fait d’être seul face à un problème, dans la neige ou sous la pluie, il vit des moments de plénitude en connexion avec la nature.

Puis il ajoute : « Quand je pense que pendant ce temps-là des millions de gens perdent leur vie dans les embouteillages… »

Vivre en autonomie : les choses à faire avant de changer de vie, vivre en autonomie, changer de vie, vivre autrement, vivre en van, tiny house, vivre en voiliers
Vivre en autonomie : les choses à faire avant de changer de vie

C’est aussi le pari fou de Clarisse et Élie, deux Français qui ont tout plaqué pour s’installer au milieu d’une forêt en Estonie.

Ils ont découvert le pays et sur un coup de cœur ont décidé du jour au lendemain de tout plaquer pour aller vivre en autonomie en Estonie.

  • Vivre en autonomie : énergie

Il y a aussi des familles qui vivent en autonomie, ça a été le cas d’un couple avec enfants qui ont fait une installation avec panneau solaire, signalisation lumineuse et que l’on peut voir dans le reportage de tout compte fait.

Il y a aussi des plus âgés comme on peut le voir sur le site de France Culture.

  • Vivre en autonomie : alimentation

Brigitte et Patrick Baronnet qui ont posé leurs valises il y a 48 ans à Moisdon-la-Rivière, en Loire-Atlantique.

Ça fait un bail qu’ils savent vivre en autonomie au niveau de l’alimentation.

Ils disent revendiquer une “sobriété heureuse”, tout en ayant une télé, un téléphone portable ou un ordinateur. Le reportage est accessible ici.

Donc parmi tous ces modes de vie et projets de vie, clarifier bien le vôtre.

2. Ai-je les compétences pour ?

Il y a trois compétences qui vous permettront de mener à bien votre projet de vivre en autonomie.

  1. Votre capacité à trouver des solutions, en gros votre débrouillardise.
  2. Votre capacité à gérer efficacement.
  3. Votre capacité à anticiper.
  • La débrouillardise :

Comme je l’ai dit j’entends par débrouillardise ce qui vous permettra de trouver des solutions en cas de pépin.

Car vous savez que des pépins, vous allez en avoir. Tout ne sera pas si facile.

Vous aurez des idées qui demanderont de la réflexion pour les rendre faisables, comme l’explique Julien à travers son témoignage.

Les chaînes Youtube pour produire vos propres solutions énergétiques sont en hausses depuis comme celle de Barnabé Chaillot que j’ai trouvé sympa à regarder.

  • Bien gérer :

Gérer vos ressources, gérer votre temps, votre argent, vos provisions, vos émotions, etc.

Si vous n’apprenez pas à gérer vos ressources sur le court, moyen et long terme ou à dépenser moins que ce que vous gagnez, vous ne serez jamais tranquille.

  • Votre capacité à anticiper :

Tout à l’heure je faisais un parallèle avec le fait d’être indépendant financièrement.

Hé bien, il existe un autre point commun avec ces deux objectifs/style de vie.

C’est un projet à part entière et il vous faudra faire des prévisions financières pour vous-même. Un peu comme si vous faisiez un business plan (Même si vous n’aimez pas le mot business ! 😉 )

Et pour cela, laissez-moi vous partager une astuce.

L’astuce, la voilà, réalisez 3 scénarios :

  1. Un scénario qui expose ce qui se passera si tout va comme vous le voulez.
  2. Un scénario qui expose ce qui se passera si vos résultats sont moyens.
  3. Un scénario qui expose ce qui se passera si tout capote.

Et en général, le dernier est plus optimiste qu’on ne le croit.

Là, vous serez en capacité d’anticiper dans tous les cas.

Citation changer de vie, citation choix
Vivre en autonomie : les choses à faire avant de changer de vie

3. Et ensuite ?

Ça, c’est la question que doivent se poser tous les sceptiques à la vue de personnes qui optent pour ce mode de vie.

Mais c’est aussi la question que doivent se poser tous les porteurs de ce type de projet. Car en effet, vivre en autonomie, c’est un réel projet de vie.

Posez-vous la question de l’après.

Plutôt que de vous poser la question, “quelles sont les conséquences de ce style de vie ?” (Vous savez qu’écologiquement, ça sera positif).

  • Mais qu’est-ce qu’il en est professionnellement ? Socialement ? Économiquement ?
  • Comment vous vous voyez dans 20 ans ?

Quand on pose cette question à Julien, il répond :

« Toujours ici, dans la nature. J’aimerais juste avoir réussi à convaincre le plus de monde possible que la vie en totale autonomie, c’est possible ! ».

Mr Mondialisation

Si vous avez un projet comme celui-ci, allez-y.

Réfléchissez au tenant et aboutissant sans trop rester dans la réflexion, car à force de trop penser on n’agit plus.

  • Passer à l’action

Vivre en autonomie ou vivre autrement ne fera pas de vous des personnes irresponsables et encore moins si vous avez ou comptez avoir des enfants.

Un de mes anciens clients qui a deux enfants est actuellement en train de préparer ce projet pour lequel il a pris en compte tous les scénarios envisageables et leurs alternatives, des plans d’action sur la santé, l’éducation, les finances, l’alimentation, l’énergie, etc.

C’est au contraire un mode de vie qui permet aux parents de gérer plus facilement leur temps consacré à l’éducation des enfants.

Des parents qui démissionnent parce qu’ils rentrent crevés le soir après leur travail. Il y en a beaucoup !

Tout dépend de la vie que vous voulez avoir.

Des exemples d’autres personnes qui vivent autrement, il y a de plus en plus.

Regardez la chaîne de the vadrouilleurs for rêveur qui se sont lancés dans un projet de vivre en nomade.

La chaîne des petits voyageurs qui parcourent le monde en famille.

De toute façon, que vous vouliez vivre en autonomie, quitter votre job pour vous mettre à votre compte, partir à l’étranger, ou vous reconvertir, sachez qu’il y aura toujours des gens pour se montrer septique ou être critique vis-à-vis de votre intention de changement.

Avez-vous besoin de l’approbation des autres et de leur avis ?

Et je sais que non, alors si votre projet est de vivre autrement ou vivre en autonomie, alors foncez !

Vous vous remercierez surement dans 20 ans !

Pour aller plus loin :

Vous avez un projet de changement de vie et vous voulez trouver l’entrain pour vous lancer ? Pensez au coaching ! Contactez Jordane et demandez votre séance découverte ou téléchargez le guide ultime pour trouver son job idéal à coup sûr.

A lire aussi :

Trouver une idée de projet professionnel quand on n’a pas d’idées [3 conseils]

Avant de quitter son job : 7 livres à lire avant de démissionner

Se créer de nouvelles habitudes durables et rester zen

Faire quelque chose de sa vie qui nous importe profondément (Même si ça craint !)

7 choix que vous allez regretter dans dix ans

The following two tabs change content below.

Jordane Z.

Expert de la reconversion professionnelle chez Osez Briller SAS
Coach de nouvelle génération, je suis aussi formateur. J’accompagne les personnes qui souhaitent donner du sens à leur vie professionnelle, vivre la vie qu’elles méritent et briller en société. Si vous souhaitez faire briller un peu plus votre quotidien, abonnez-vous à l'un de mes réseaux.
trouver sa voie