Mes 3 clefs pour trouver sa voie quand on est multipotentiel

Mes 3 clefs pour trouver sa voie quand on est multipotentiel

  • Vous vous demandez sûrement si vous êtes anormal, car vous vous ennuyez très vite dans tous les jobs que vous avez exercés, alors que vous voyez vos collègues fêter leurs 10 ans d’ancienneté ?
  • Vous avez changé plusieurs fois de jobs ces 5 dernières années ?
  • Vous intéressez à tout et avez envie de tout devenir à la fois ?
  • Vous avez peut-être envie d’être à la fois écrivain, sophrologue, prof de yoga, vidéaste, podcasteur, tatoueur en même temps que votre job de consultant, juriste, médiateur, commercial ?

Rassurez-vous, il n’y a rien qui cloche chez vous, vous êtes normal !

Vous avez peut-être un profil multipotentiel et vous allez voir maintenant comment trouver sa voie quand on est multipotentiel.

Je ne sais pas quoi faire

Je ne vais pas revenir sur cette question à 10000€ qu’on vous posait quand vous étiez petit, pour faire le parallèle avec votre envie de tout faire…

Si ?

À quoi bon rappeler ce moment de votre vie où l’on vous demandait « qu’est-ce que tu veux faire quand tu seras grand ? »…

À l’époque vous répondiez des réponses de métiers en fonction de vos Playmobil. Pompiers, astronautes, médecin, vétérinaire, prof, Batman, etc.

Une fois à l’âge adulte, ça se complique.

Vous n’êtes toujours pas à l’aise pour répondre à cette première question que tout inconnu vous pose « Et toi, tu fais quoi dans la vie ? »

Cette question qui vous place automatiquement dans une case, alors que vous êtes bien plus que ça.

  • Mais qu’en est-il quand vous êtes un slasheur, que vous cumulez plusieurs jobs ?
  • Que vous avez changé 7 fois de carrière dans votre parcours ?
  • Ou que tout vous intéresse ?  

C’est ce que l’on va voir tout de suite, voici donc quelques conseils pour trouver sa voie quand on est multipotentiel de la part d’un multpotentiel.

Suis-je normal !? Non ! Tu es multipotentiel !

Vous avez déjà du lire des articles sur comment trouver sa voie quand on est multipotentiel sur le net ?!

Des articles écrits par des personnes qui ne sont même pas multipotentiel.

Je n’utiliserai donc pas le pronom « ils », mais « nous ».

Si vous voulez avoir de vraies informations concernant le profil de multipotentiels, je vous recommande chaudement la plateforme d’entraide pour les slasheurs et multipotentiels de Kmeo.

Kméo, j’en ai déjà parlé dans ma vidéo sur les slasheurs, c’est une plateforme où vous trouverez avant tout :

  • Une communauté de personnes qui comme vous, se posent exactement les mêmes questions,
  • Les dates des rencontres que l’on organise partout en France,
  • Du contenu, des podcasts de multipotentiels et dans pas longtemps un espace d’apprentissage dédié à notre profil.

Revenons-en à la question de trouver sa voie quand on est multipotentiel.

Peut-on trouver sa voie quand on est multipotentiel ?

Pour être transparent avec vous, ce que je vais vous dire va peut-être vous décevoir ou vous rassurer; vous ne trouverez pas votre voie.

Trouver sa voie quand on est multipotentiel est éphémère et provisoire.

Je m’explique, nous ne sommes pas câblés de la même manière que notre entourage ou nos collègues qui eux se satisfont d’un métier toute leur vie.

Alors que nous, on ne reste pas plus de 3 ans dans le même job, et peut-être même moins de 6 mois si on exerce des tâches répétitives, ennuyeuses où l’on n’apprend rien et qu’on ne trouve pas de sens à ce que l’on fait.

Vous ne trouverez donc pas votre voie, mais vous en trouverez plusieurs.

Vous en trouverez une pour chacun de vos potentiels, une pour chacun de vos talents, une pour chacune de vos passions, une pour chacune de vos envies du moment.

Se reconvertir quand on est multipotentiel…

Dans le groupe Facebook Kmeo et les voies des multipotentiels, on a souvent cette conversation que notre voie c’est d’être constamment en exploration, en mouvement.

Vous gravitez autour d’un noyau d’intérêts qui vous fait changer de voie ou changer de métier tous les deux ans.

Ce que l’on cherche, c’est plus un environnement de travail dans lequel on va pouvoir s’exprimer à travers nos potentiels et satisfaire ce qui nous caractérise, à savoir nos besoins.

J’ai déjà réalisé un article sur les besoins et qui vous permet de savoir si vous êtes réellement multipotentiel sur Kméo.

Tant que vous pouvez satisfaire votre besoin d’exploration, vous serez sur votre voie, mais la voie qui vous correspond sur le moment.

Notre curiosité est étroitement liée à nos envies et nos émotions.

Ce qui fait que l’on fonctionne beaucoup à l’affect.

On a besoin de partir en exploration pour fuir l’ennui et aller vers la nouveauté qui alimente notre besoin d’apprendre.

Multipotentiel citation, trouver sa voie citation, zèbre citation, slasheur citation, scanneur citation, trouver sa voie quand on est multipotentiel

Suis-je un multipotentiel ?

Lors des rencontres qu’on anime un peu partout en France, on nous pose souvent la question :

« Suis-je vraiment multipotentiel ? »

« Bien sûr que oui ! Rien que le fait que tu aies été suffisamment curieux pour venir à cet événement est un début de preuve. »

Si vous vous posez la question, je vous invite à répondre au questionnaire de Kméo, il vous permettra de savoir à quel pourcentage votre profil de multipotentiel influence votre vie.

Il se peut que vous vous demandiez si vous l’êtes ou pas.

Peut-être que ces signes vous prouveront que vous avez un profil multipotentiel.

A. L’insatiable besoin d’apprendre de nouvelle chose pour assouvir votre curiosité

Vous êtes-vous déjà demandé : 

« Pourquoi ai-je besoin d’apprendre de nouvelles choses ? »

Pour la simple et bonne raison que cela alimente à la fois votre besoin d’explorer lié à la découverte et à la nouveauté, mais aussi, car c’est une manière de vous stimuler intellectuellement.

La stimulation intellectuelle ou voire même émotionnelle, ce qui vous permet d’être constamment dans l’évitement de votre pire ennemi : l’ennui.

Combien de fois ça m’est arrivé de m’ennuyer au bout de deux semaines dans un nouveau boulot. C’est en partie pour cette raison que je m’étais orienté vers le métier de consultant. Chaque mois une mission différente.

Mais arrivé un moment, les missions se suivent et se ressemblent.

J’avais vite fait le tour de ce métier.

Alors que je voyais mes collègues avec plus d’ancienneté dans ce job se satisfaire du même boulot depuis plus de 10 ans tandis que moi au bout de 6 mois, je regardais déjà ailleurs.

On est constamment dans une quête de sens.

En entreprise, on se pose souvent des questions qui remettent en cause les raisons ou les finalités des décisions ou des actions qui nous sont imposées.

Si on ne voit pas le but à moyen terme ou pourquoi on le fait, on développera ce sentiment d’être inutile ou de gâcher notre potentiel et on se désengagera petit à petit.

B. Le gâchis de nos immenses panels de potentiels

Si vous êtes comme je l’ai été, c’est-à-dire que vous êtes autodidacte et que sentez que votre potentiel n’est pas exploité.

Vous vous sentez brimé par un cahier des charges qui vous limitent à l’utilisation d’une ou deux de vos compétences.

Lorsque l’on vous cadre de trop sans pouvoir exploiter vos multiples compétences, vous finissez par développer une insatisfaction latente.

Et puis, notre capacité de réflexion nous amène à toujours être constamment orientés solutions.

Vous ruminez pour trouver une solution à cette frustration.

Ce qui m’amène à ce dernier trait de personnalité.

C. Pensée orientée solutions

Quand je rencontre un problème, mon cerveau se met en mode recherche de solutions jusqu’à ce que je ressente une excitation à l’idée de mettre en place cette solution.

Je suis constamment en train de réfléchir à de nouvelles idées pour améliorer quelque chose ou solutionner un problème.

C’est entre autres pour cette raison que beaucoup d’entre nous se mettent à leur compte.

Pour mettre au service d’une cause qui est la nôtre, notre capacité à trouver des solutions et à se positionner sur les connaissances ou compétences que l’on a envie de développer sans avoir quelqu’un au-dessus de soi à qui rendre des comptes.

Vous croyez toujours être anormal ?

Des personnes dans notre cas, il y en a des milliers, vous n’avez qu’à vous en rendre compte en faisant un tour sur le groupe Facebook Kmeo et mon groupe les voies des multipotentiels.

Peut importe qui vous êtes, où vous êtes, ce que vous faites et comment vous le faites, toute votre vie est centrée autour de la recherche du plaisir et dans l’évitement de la frustration.

Seulement, lorsque vous arrivez dans la vie active, c’est là que vous vous demandez si votre fonctionnement n’est pas incompatible avec le monde de l’entreprise.

Je disais dans une vidéo que nous avons l’impression d’avoir le défaut de nos qualités.

Comment être épanoui dans un environnement de travail qui ne vous permet pas d’exploiter vos idées, votre potentiel et votre enthousiasme ?

Je suis convaincu que notre profil de multipotentiel va permettre de chambouler les codes du monde professionnel et de faire apparaître des formes de travail qui correspondraient plus à ce que nous sommes, comme les slasheurs.

Diversifier nos expériences nous permet de donner de la valeur à notre parcours.

Mais quand on a changé 5 fois de domaine en 5 ans, on rentre dans la case du profil atypique à éviter.

Mais ça changera, soyez-en sûr !

Donc relax !

Car trouver sa voie quand on est multipotentiel n’est pas qu’une question de job idéal, c’est aussi une question d’environnement idéal et de cohérence avec soi-même.

Voici donc 3 clefs pour trouver sa voie quand on est multipotentiel

Multipotentiel citation, trouver sa voie citation, zèbre citation, slasheur citation, scanneur citation, trouver sa voie quand on est multipotentiel

3 clefs pour trouver sa voie quand on est multipotentiel

1. Sortez des cases et du conditionnement social

Si vous en êtes là où vous en êtes, à vous dire que trouver sa voie quand on est multipotentiel est compliqué, c’est que vous êtes tiraillé entre vos envies et votre conditionnement social.

Vos envies qui vous poussent à tout choisir et votre conditionnement social qui vous oblige à vous limiter à une case de consultant, vendeur, commercial, ingénieur, artiste ou scientifique.

Il y a tellement de nouveaux métiers à créer et à inventer, pourquoi vous limiter dans l’unique but d’avoir une chance de plaire aux recruteurs ?

Il y a de nombreuses possibilités, profitez-en pour les inventer.

La communauté Kméo regroupe de nombreuses personnes qui ne rentrent dans aucune case.

Il n’y a qu’à prendre l’exemple de Stéphanie qui est :

  • Tatoueuse,
  • graphiste,
  • praticienne bien-être,
  • créatrice de contenu,
  • animatrice d’événement...

Si je prends mon cas, je suis

  • coach expert en reconversion,
  • prof à l’université de Versailles,
  • instructeur à l’emlyon,
  • formateur auprès d’organismes de formation qui accompagne des personnes en reconversion,
  • podcasteur,
  • youtubeur

Je m’arrête là où vous avez encore besoin de preuves ?

2. Sortez des cases et créez vos propres opportunités autour de vos besoins

Vous allez voir un peu partout sur le net, qu’il vous faut trouver un fil rouge ou un fil conducteur pour trouver sa voie quand on est multipotentiel.

Ce qui est très utile lorsque vous voulez trouver du sens à votre parcours en faisant des liens entre chacune de vos expériences.

En tant que multipotentiel, vous avez de multiples intérêts et compétences derrière lesquels se cachent non pas une passion, mais un besoin.

Un besoin est beaucoup plus profond qu’une passion.

La passion, ça va ça vient, alors que le besoin est plus permanent.

Si je suis passionné par le développement personnel un jour et que je ne le suis plus le lendemain, c’est que j’ai comblé mon besoin de comprendre ou de trouver une solution à un problème.

Vos besoins sont plus mobilisateurs qu’une simple passion.

Prenez le temps de vous poser les bonnes questions :

  • Quels sont les besoins que je cherche à satisfaire derrière mes activités ?
  • Quelles sont les compétences où je prends plaisir à les appliquer ?
  • Quelles sont les activités où je ne vois pas le temps passer ?

Mais avant d’aller plus loin, sachez deux choses :

A- Il n’y a pas besoin d’avoir une passion pour trouver sa voie quand on est multipotentiel.

Trouvez des activités qui permettent simplement de répondre à vos besoins.

Comme le fait de slasher et d’avoir plusieurs boulots pour répondre à votre besoin de diversité.

Même si vous avez tendance à vous éparpiller, soyez convaincu que vous avez plus de qualités que vous ne le pensez.

C’est en partie pour cette raison que beaucoup d’entre vous nous disent pendant nos rencontres qu’ils n’ont pas de passion.

C’est tout à fait normal quand on s’intéresse à tout et qu’on fonctionne en mode besoin.

B- Trouver sa voie quand on est multipotentiel peut-être compliqué, surtout si vous baignez dans votre réflexion.

Il vous faut élargir votre champ de vision pour avoir de nouvelles idées.

Pour cela, intégrez une communauté comme celle de Kméo où vous rejoindrez des personnes au même profil que vous.

Ils vous apporteront des idées, vous mettrez des mots sur votre fonctionnement et vous transformerez tout ça en un style de vie cohérent avec votre personnalité.  

Multipotentiel citation, trouver sa voie citation, zèbre citation, slasheur citation, scanneur citation, trouver sa voie quand on est multipotentiel

3. Trouver sa voie en fonction de votre personnalité

Trouver sa voie quand on est un multipotentiel est un plus gros challenge que pour tout autre personne.

Il n’y a pas une voie qui vous convient, il y en a autant que vous avez de potentiels.

Vous avez donc la difficulté d’en trouver plusieurs et constamment pour vous réinventer en permanence.

Vous avez cette force incroyable d’avoir de multiples talents qui fait de vous non pas un généraliste, mais plutôt des multispécialistes.

Servez-vous-en pour mettre ces talents au service d’une cause qui vous est cher.

Pourquoi une cause ?

Nous avons un profil qui se soucie plus du “pourquoi”, que du “quoi” ou du “comment”.

Le pourquoi vous permet de trouver du sens à ce que vous testez, explorez et découvrez.

Cette cause vous permettra d’être alignée non pas par rapport à vos compétences comme une fiche de poste qui vous enferme dans une case, mais par rapport à votre personnalité.

Et ce fort attrait que vous avez pour de multiples centres d’intérêt n’est pas signe d’instabilité, mais correspond à une facette de votre personnalité.

4. Construisez votre projet professionnel en fonction de cette personnalité

C’est précisément ce que j’ai fait.

Je suis de nature à ne rentrer dans aucune case, il était évident qu’en rentrant dans le salariat je n’allais pas me sentir à ma place.

Travailler pour quelqu’un d’autre sur des projets qui m’amènent à m’éloigner de qui je suis, ça ne me convenait pas.

J’ai toujours un petit côté punk et j’ai tendance à faire l’inverse de ce que les autres font, j’ai donc créé ma propre activité sur mesure.

Je ne voulais surtout pas passer ma vie dans un bureau, dans une carrière toute tracée et à être un numéro parmi tant d’autres dans les couloirs de la défense.

J’ai donc cherché ce qui me faisait vibrer et pourquoi, ce qui me mobilisait et où j’avais déjà des résultats.

Il en est ressorti mon pourquoi, une cause qui m’est chère : l’orientation.

J’ai passé des années à me torturer l’esprit à me demander qu’est-ce que j’allais faire de mon avenir, aussi bien quand j’étais étudiant qu’à la fin de ma vie de salarié.

Avancer sans savoir dans quelle direction est anxiogène et le système éducatif n’est pas adapté aux enfants qui se posent ces questions.

5. Trouver son pourquoi

Mon “pourquoi” est d’améliorer le processus de reconversion auprès des salariés, mais aussi le processus d’orientation au sein des écoles.

Et je m’y dirige de plus en plus.

Ça fait un an que j’anime des ateliers pour aider les étudiants à se positionner.

Qui sait ? plus tard, je mettrais peut-être en place un dispositif d’orientation au niveau national.

Et il n’y aura peut-être plus besoin de faire des bilans de compétences en début de carrière pour savoir quoi faire.

En tout cas, le fait d’avoir trouvé mon “pourquoi” me permet de savoir :

  • pourquoi je me lève le matin,
  • pourquoi je fais ce que je fais
  • pourquoi ça me fait me sentir vivant.

Cela me permet de continuer d’avancer, de créer et de me sentir à ma place.

D’être impactant dans ma vie, dans la vie de tous ceux et celles qui ont un projet et d’apporter ma contribution à tous ceux et celles qui en ont besoin.

Donc, faites-en fonction de vos besoins et de vos envies.

Testez, ajustez, expérimentez, explorez et réajustez encore et encore jusqu’à ce que soyez cohérent avec votre personnalité.

Soyez convaincu que vous avez une réelle valeur à apporter au monde.

On a cette chance de pouvoir jongler entre plusieurs talents pour exprimer ce qui a de plus unique en nous.

Ne vous freinez donc pas à cause du conditionnement, trouvez votre pourquoi, ayez confiance en vous et lancez-vous !

Pour aller plus loin :

Vous avez un projet de reconversion ou vous vous demandez comment trouver sa voie quand on est multipotentiel ? Pensez au coaching. Demandez votre séance découverte.

A lire aussi

Trouver une idée de projet professionnel quand on n’a pas d’idées [3 conseils]

Guide pour les personnes qui pensent trop… Passez à l’action !

SYNDROME DE L’IMPOSTEUR : la malédiction des multipotentiels au travail

Comment TROUVER SA VOIE : découvrir enfin pour quoi je suis fait

reconversion professionnelle