Demander un congé sabbatique ou démissionner ? Savoir ce qui convient

Demander un congé sabbatique ou démissionner ? Savoir ce qui convient

reconversion professionnelle

Demander un congé sabbatique ou démissionner ? Comment savoir ce qui vous convient ?

Je suis convaincu qu’avec l’épisode du confinement, toutes vos envies de projets de reconversion, de changement de vie et d’entreprendre ont été accélérées ? Vrai ?

Et si vous êtes là, c’est que vous êtes sur le point de faire une pause dans votre vie professionnelle. Vrai ?

On va voir ensemble qu’est-ce qui pourrait vous convenir entre le congé sabbatique et la démission pour entreprendre un projet personnel.

Vous allez vous rendre compte que ces deux cas peuvent avoir un impact positif sur la suite de votre carrière.

Demander un congé sabbatique

L’”interruption de carrière” et le “congé sabbatique” sont très souvent confondus. Les deux amènent à quitter son job momentanément pour se consacrer à un projet. Alors, quelle est la différence ?

Si vous voulez demander un congé sabbatique à votre employeur, vous avez d’abord besoin de comprendre quelques petites subtilités du congé sabbatique.

Congé sabbatique :

Un congé sabbatique est une absence de 6 à 11 mois où vous ne touchez aucune rémunération.

L’avantage de ce congé par rapport au congé création d’entreprise, c’est que vous conservez une certaine confidentialité sur votre projet personnel.

Alors qu’avec le congé création d’entreprise, vous annoncez clairement la couleur à votre employeur.

Salut, je pars tester mon idée, si ça marche je ne reviens pas, si ça ne marche pas, je reviendrai en moon walk au travail.”

Citation_liberté_confiance_en_soi2, citation trouver sa voie, citation partir, citation liberté, citation quitter son job
Demander un congé sabbatique et mettre les voiles !

Comment bénéficier du congé sabbatique ?

Il faut que vous sachiez que tous les salariés n’y ont pas droit.

  • Vous y avez droit, seulement si vous avez plus de 36 mois d’ancienneté dans l’entreprise, consécutifs ou pas.
  • Et 6 ans d’expérience professionnelle au compteur.
  • Si vous avez déjà bénéficié dans les 6 dernières années, d’un congé sabbatique, d’un congé création d’entreprise ou d’une formation lors d’un congé individuel de formation d’au moins 6 mois, désolé de vous l’apprendre, mais ça ne sera pas possible.

Pour demander un congé sabbatique, il vous faut envoyer un recommandé en accusé de réception ou remettre votre lettre à votre employeur. Il vous fera ensuite signer une décharge.

Prévoyez de le faire 3 mois à l’avance de la date de votre départ. Précisez la durée en application avec les articles du Code du travail.

Le deuxième effet kisscool du congé sabbatique

Lors de mes années de consulting, deux collègues consultants avaient demander un congé sabbatique de 10 mois pour faire un tour du monde.

Cela faisait plus de 5 ans qu’ils travaillaient tous les deux dans mon ancienne boîte.

Pendant leur voyage, ils ont traversé le désert de sel en Bolivie et ont voyagé du sud au nord de l’Amérique avant de terminer leur voyage au Canada.

À leur retour, ils ont repris leur fonction au sein de la société.

Seulement, le risque lorsque l’on fait un tour du monde, c’est qu’il est très difficile de revenir à sa vie d’avant.

Un des deux a fini par partir.

Demander un congé sabbatique, une tendance de fond ?

Demander un congé sabbatique se fait de plus en plus, car les mentalités changent et les styles de vie aussi.

Beaucoup d’employeurs se rendent compte que, pour garder les bons éléments, ils doivent leur permettre d’avoir une certaine liberté dans la réalisation de leurs projets personnels.

En ce qui concerne la collègue qui est restée, son service a pu bénéficier de ses nouvelles idées, des nouvelles compétences qu’elle avait développées en blogging lors de son séjour, mais aussi du perfectionnement de son niveau d’anglais et d’espagnol. Elle a apporté une certaine fraîcheur au service de par sa nouvelle attitude.

Dans ce genre de cas, le congé sabbatique est selon moi, un accélérateur de bien-être ou de mal-être. C’est-à-dire que votre retour de congé amplifie la perception que vous avez de votre travail. Si c’était positif, ça le sera encore plus, si c’est négatif, vous ne resterez pas longtemps.

Optin article

Que dois-je faire avant de demander un congé sabbatique ?

Étape 1 : Première chose à faire, renseignez-vous auprès de votre entreprise pour connaître la politique de la boîte et les modalités.

  • Est-ce que des formulaires sont à remplir ?
  • Qui devez-vous informer en premier ?
  • Le manager ou le RH ?
  • Faites aussi le calcul de la perte de revenu ou d’avantages en fonction de la durée ?

Étape 2 : Soyez mentalement prêt.

Avant de demander un congé sabbatique à son responsable, mieux vaut relever toutes les potentielles objections de la part de ce dernier.

Armez-vous de toutes les informations concernant votre congé sabbatique, la durée de votre absence, les répercussions de votre absence et comment vous les avez anticipées. Votre responsable veut savoir comment la charge de travail va être absorbée pendant votre absence.

Ce qu’il craint c’est de se retrouver bloquer, alors rassurez-le et mâchez-lui le travail.

Étape 3 : Planifier un rendez-vous avec votre responsable pour aborder la question du congé sabbatique.

Comme vous avez déjà réfléchi aux éventuelles questions et objections que votre employeur pourrait vous sortir, vous allez assurer cette partie, sinon notez-les et préparez-vous à répondre.

La seule partie où vous serez sûrement amené à négocier, c’est la durée de votre congé.

Tout cela dépend :

  • de la nature de votre fonction,
  • de votre rôle ou
  • du secteur d’activité dans laquelle vous travaillez.

Il y a peut-être un moment dans l’année qui sera plus calme où vous pourrez en profiter pour demander un congé sabbatique.

Et comme je vous l’ai dit, rassurez votre responsable. Faites-lui comprendre que ce congé sabbatique aura un impact positif pour son entreprise.

Repensez à l’histoire de ma collègue qui a apporté de la fraîcheur au service.

Étape 4 : Une fois l’accord obtenu, assurez-vous que les dates ont bien été confirmées.

Et qu’il soit indiqué les informations concernant la suspension de la rémunération ou des avantages.

Après, sachez que l’employeur n’est pas obligé de vous rémunérer lors de votre congé sabbatique, sauf si c’est prévu dans la convention collective, dans le contrat initial ou autre usages.

En revanche, vous bénéficiez du maintien des droits aux prestations de l’assurance maladie pendant la durée du congé sabbatique.

Étape 5 : Organisez votre pot de départ

Commencez à mettre les voiles!

Pour information, si l’envie de démissionner pendant votre congé sabbatique vous prend, vous le pouvez ! Pendant le congé sabbatique, le contrat de travail n’est que suspendu, et non rompu.

Vous pouvez donc le rompre, en posant votre démission, à condition de respecter les modalités liées à ce mode de rupture du contrat de travail.

SI vous pouvez le faire, dites-vous que votre employeur le peut aussi. Je sais ça fait réfléchir, c’est pour ça que je vous propose de réfléchir à la seconde option : Faire une interruption de carrière en démissionnant.

Citation_liberté_confiance_en_soi2, citation trouver sa voie, citation partir, citation liberté, citation quitter son job

Une interruption de carrière, c’est quoi ?

Dans le cas où vous voulez faire une pause professionnelle et que demander un congé sabbatique n’est pas possible, il vous faudra sûrement démissionner ou demander sa rupture conventionnelle.

L’avantage en démissionnant, c’est que vous pouvez faire une pause aussi longtemps que vous le voulez, car vous n’êtes plus lié à votre boîte.

En général, c’est là où vous me contactez pour identifier une idée de projet professionnel. C’est en réalité le parfait moment pour vous de vous repositionner et de vous en servir comme une opportunité de changer de carrière sans avoir le sentiment de devoir rendre des comptes en reprenant votre ancien job.

Cette stratégie a parfaitement fonctionné pour Gilles, 47 ans, qui a demandé l’interruption de son contrat de travail en demandant son licenciement. Son entreprise ne devait pas proposer de rupture conventionnelle.

Il savait que son job était pesant et ne voulait pas vivre avec l’idée de revenir au travail. Il n’a ainsi pas opté pour un congé sabbatique. Il a donc fait une pause professionnelle pour se consacrer à sa reconversion professionnelle. Il doit en ce moment suivre sa formation.

Dans quel cas démissionner plutôt que de demander un congé sabbatique ?

Bien souvent, quand on a une idée de projet, on quitte son job pour créer sa propre entreprise, devenir indépendant ou se reconvertir dans un autre domaine.

Si ce n’est pas votre cas et que vous souhaitez retrouver la sécurité d’un emploi stable après votre interruption de carrière (peut-être dans un secteur différent), vous vous demandez peut-être :

Que pensent les recruteurs des personnes qui ont interrompu leur carrière ?

Je n’aime pas faire ce type de réponse et pourtant cela dépend.

  • Cela dépend du type de secteur d’activité dans lequel vous travaillez.
  • Cela dépend de votre fonction et votre rôle.
  • Cela dépend de votre projet personnel et de la manière dont vous vous positionnez à la suite de cette pause professionnelle.

Si votre projet personnel peut s’ajouter à votre CV en termes de valeur ajoutée ou de compétences développées utiles pour la suite de votre carrière… OK !

Jacques, un consultant français que j’avais rencontré lors de mon voyage au Brésil à la suite de mon burn-out, a fait un tour du monde et n’a eu aucun souci pour retrouver un job.

Tout va se jouer sur la manière dont vous allez tourner votre histoire et la façon dont vous allez raconter votre décision d’interrompre votre carrière.

Et puis, si le recruteur n’est pas suffisamment ouvert d’esprit pour le comprendre, voudriez-vous vraiment travailler avec ce type de personnes ?

Donc si vous prévoyez de faire une pause professionnelle, profitez-en pour apprendre de nouvelles connaissances ou développer de nouvelles compétences.

Que faire après ?

Une fois que votre pause sera finie, il faudra vous préparer à identifier les bénéfices de cette pause pour la suite de votre carrière.

Mettez à jour votre CV en le valorisant de la meilleure façon qu’il soit, et je vous renvoie à l’article que j’ai réalisé intitulé “faire un CV reconversion“.

Décidez de la meilleure façon de vendre les avantages de votre interruption de carrière à un employeur potentiel.

Et vous savez comme moi que pour retrouver un travail, tout est une question de présentation et de réseau, alors faites la liste des personnes que vous avez rencontrées au cours de votre interruption de carrière, et identifiez toutes les possibilités qui peuvent s’offrir à vous.

En résumé

Si vous voulez réaliser un rêve, un projet personnel, faire un tour du monde, vous consacrer à votre famille ou à autre chose.

Sachez qu’en France, vous avez la possibilité de le faire. Demander un congé sabbatique, démissionner ou demander sa rupture conventionnelle est possible.

  • Dans le premier cas, vous retrouverez votre job précédent à la fin de votre congé.
  • Dans le second vous en profiterez pour changer de métier.

Quoi qu’il arrive, faites-vous confiance, écoutez-vous et faites ce que votre petite voix vous conseille de faire.

Prendre du recul est nécessaire pour se repositionner.

Car quelle que soit votre décision, si vous le faites, c’est que vous en avez besoin.

Pour aller plus loin :

Vous avez une idée de projet professionnel que vous souhaitez explorer ? Pensez au coaching. Contactez Jordane et demandez votre séance découverte.

Optin article

A lire aussi :

Rupture conventionnelle refusée : que faire ? Quel(s) recours ?

5 autres raisons de quitter son job

Se reconvertir professionnellement pour les mauvaises raisons

Avant de quitter son job : 7 livres à lire avant de démissionner

7 conseils pour réussir sa transition professionnelle

7 conseils pour réussir sa transition professionnelle

reconversion professionnelle

Vous êtes peut-être, comme la plupart des personnes qui apprécient mon travail, à la recherche de conseils pour réussir sa transition professionnelle ?

Vous faites donc partie de ces 29% de français qui veulent entreprendre ou qui ont le projet d’entreprendre dans leur vie.

Peut-être aussi que vous faites partie de cette génération qui est beaucoup moins attirée par le salariat que leurs parents.

Cette génération qui recherche davantage d’autonomie, de liberté et de possibilité de concilier profit avec utilité.

Si le CDI a longtemps été un but à atteindre, pour ne pas dire un rêve, la tendance d’aujourd’hui est de plus en plus à l’entrepreneuriat.

Génération reconversion professionnelle

Beaucoup de salariés, qui comme je l’ai été, se rendent compte que le manque de reconnaissance ou d’autonomie, le manque de logique managériale et le besoin de se libérer d’une personne au-dessus de soi accentuent leur envie d’entreprendre.

Malheureusement, la moitié d’entre vous continueront de retrouver leur machine à café le lundi matin, car certains sont attachés à leur besoin de protection et de sécurité.

Pas étonnant quand on voit que 63% des personnes interrogées envisagent leur avenir professionnel en tant que salarié uniquement.

Le salariat garde une forte capacité d’attraction.

Peut-être que comme ces personnes, vous avez un projet qui ne restera qu’au stade du rêve.

Ou peut-être que vous avez une idée de projet professionnelle qui vous passionne, qui brûle au fond de vous et qui ne demande qu’à naître.

La peur de changer de vie

Le problème, c’est que :

alimentent vos préoccupations et vous immobilisent, vous empêchant de faire le grand saut.

Je sais ce que c’est, moi aussi je flippais de me mettre à mon compte en créant osez briller.

À aucun moment dans mes études ou au début de ma vie professionnelle, je n’ai envisagé de créer ma propre activité.

C’est venu à moi tout seul.

Surtout lorsque j’ai parié que me mettre à mon compte serait moins frustrant et stressant que de travailler pour quelqu’un au-dessus de moi.

citation reconversion pro, citation changer de vie, citation confiance en soi, citation trouver sa voie
A mémoriser pour réussir sa transition professionnelle

La remise en question de son projet

Alors, oui quand je me suis lancé, j’étais préoccupé par mon avenir, voire anxieux.

Je lisais des conseils qu’il fallait réussir sa transition professionnelle pour pouvoir réussir sa reconversion.

Et, comme je suis de nature à me poser un milliard de questions, le stress a accentué tout ça pour laisser place à un festival de questions, que, peut-être, vous aussi vous vous posez, comme :

  • “Comment est-ce que je vais pouvoir maintenir mon niveau de revenu actuel ?
  • “Par quoi je vais le remplacer ? “
  • “Si je lance quelque chose, est-ce que je vais pouvoir en vivre ? Et au bout de combien de temps ?”
  • “Est-ce que je vais pouvoir payer mes factures ?”
  • “Par quoi je dois commencer ?”

Toutes ces questions que l’on se pose lorsque l’on a une idée de projet professionnel que l’on souhaite explorer et que l’on a déjà la sécurité d’un salaire qui tombe tous les mois.

Bien vous savez quoi ?

Aujourd’hui, j’ai quadruplé mon chiffre d’affaires sur l’année 2019 et j’ai largement dépassé le salaire que je me faisais lorsque j’étais consultant.

Et à l’époque, je n’étais pas à plaindre.

Sachez que des personnes qui sont salariées et qui se posent les mêmes questions que vous, il n’y en a beaucoup.

Seulement, sachez qu’aujourd’hui, trouver des clients est devenu plus facile que de trouver un employeur.

Et ça n’est pas que mon constat personnel, c’est aussi celui de tous mes collègues entrepreneurs ou anciens clients qui ont lancé leur projet et qui font le même constat que moi.

Donc vous n’êtes pas seul et vous n’êtes plus obligé de laisser moisir votre projet dans un tiroir.

Sachez qu’il y a des moyens pour réussir sa transition professionnelle et passer du salariat à sa propre activité.

Vous avez 4 stratégies qui s’offrent à vous pour faciliter votre transition.

4 stratégies pour faciliter sa transition professionnelle

  • Rester dans les effectifs et prendre un congé le temps de tester votre idée
  • Rester dans les effectifs en modifiant votre temps de travail
  • Changer votre forme de travail en passant par un contrat en portage salarial
  • Quitter votre job et attention à la manière dont vous allez partir, car ce qui vous intéresse ce sont les indemnités de départ et/ou les indemnités chômage, très utile le temps de tester votre projet.

Je ferais une vidéo plus tard sur les différentes façons de faciliter votre transition.

Je reviens sur ce qui nous intéresse, ici réussir sa transition professionnelle.

Si vous décidez de rester salarié, sachez que vous devrez concilier votre job à plein temps entre l’étude de marché, le développement de votre offre et trouver des clients.

Voici donc 7 conseils pour réussir sa transition professionnelle.

7 conseils pour réussir sa transition professionnelle

1 – Avant de quitter son job pour entreprendre, il vaut mieux se demander quelle sera la nature de votre activité.

  • Est-ce que vous avez l’objectif d’être travailleur autonome, freelance, gérant d’une micro-entreprise ?
  • Gérant d’une PME ou startup ?
  • Ou investisseur ?
  • Quel type d’entreprise vous voulez lancer ?

La première nécessite que vous soyez pleinement présent pour la faire tourner.

La deuxième un peu moins.

Et la troisième pas du tout.

Donc, choisissez entre créer son entreprise ou créer son emploi ?

Ce qui n’est pas la même chose.

citation reconversion pro, citation changer de vie, citation confiance en soi, citation trouver sa voie
A mémoriser pour réussir sa transition professionnelle

2- Plutôt que de vous demander ce dont le marché a besoin, demandez-vous « quelle valeur puis-je apporter en lien avec ma zone d’excellence et où j’éprouve du plaisir ? »

Et svp, ne rentrez pas dans cet autosabotage qui a tendance à vous décourager, en vous disant des trucs du genre :

  • A quoi bon, d’autres personnes font la même chose que ce que j’ai envie de faire.

Bien, je vous dirai la même chose que je dis à mes clients.

Michael Jackson faisait de la pop. Est-ce que plus personne ne s’est ensuite mis à faire des chansons de pop après ?

Non ! Alors, écrivez votre propre morceau de pop !

3- Identifiez précisément l’écart que vous voulez combler

Vous trouverez sur votre marché différents types de services et de produits.

Des produits ou services similaires à votre idée, présentés d’une manière différente pour une cible différente.

Comment ferez-vous la différence ?

Clarifier votre positionnement en comblant l’écart que vous aurez identifié.

Petit aparté, le positionnement est le principal problème que je remarque aussi bien chez les consultants que je retrouve lors de mes ateliers, que chez les personnes en transition professionnelle et même chez les étudiants.

Si vous ne savez pas quelle est votre valeur ajoutée, votre zone d’excellence, c’est-à-dire quelle expertise vendre, comment et à qui, vous resterez au point mort ou vous mettrez beaucoup plus de temps à développer votre projet.

Et le manque de temps fait partie des principaux freins pour réussir sa transition professionnelle.

Revenons-en aux 7 conseils.

Des personnes qui exercent votre job de salarié, il y en a sûrement des dizaines, voire des centaines ou milliers.

Alors qu’est-ce qui vous différencie avec un autre salarié ?

  • Votre approche ?
  • Votre expérience ?
  • Ou votre méthodologie ?

Ce qui vous rend déjà différent, c’est vous !

Mettez donc en avant vos valeurs, votre parcours et votre profil dans votre future stratégie de marketing.

Si vous n’êtes pas certain de votre valeur ajoutée personnelle, de votre zone d’excellence et de votre positionnement, pensez au coaching. Contactez moi en demandant votre séance découverte.

4- Travaillez votre vision

Votre vision est étroitement liée à la raison d’être de votre projet, c’est la cause pour laquelle vous êtes déterminé à fonder une entreprise ou à créer votre propre job.

Ma vision est étroitement liée à mes convictions personnelles.

Je suis convaincu que chacun peut prendre plaisir dans ce qu’il fait tout en gagnant sa vie à partir du moment où il s’est correctement positionné.

Et je suis aussi convaincu que si le système scolaire et managérial avaient été mieux pensés en termes d’orientation et de développement des potentiels de l’humain, on n’aurait pas une armée d’insatisfaits de leur vie professionnelle dans les couloirs de la défense.

Je contribue à améliorer ça en intervenant à la source.

À savoir dans les écoles de commerce et universités en accompagnant les étudiants dans leur projet professionnel, mais aussi dans les organismes de formation en aidant les personnes qui ont des projets de reconversion.

Je les aide tous à leur faire prendre conscience de leur potentiel et à comprendre qu’un projet intelligemment pensé a toutes les chances de réussir, à condition qu’ils se soient bien positionnés.

5- Donnez-vous la permission de prendre une décision pour donner vie à cette vision

Réussir sa transition professionnelle nécessite surtout de prendre une décision.

  • Repensez à votre vision.
  • Imaginez-vous en train de réaliser cette vision idéale de votre projet.
  • Ressentez l’énergie que cette vie vous procurerait de vivre votre projet idéal.

Demandez-vous qu’est-ce que mon moi futur déciderait de faire ?

Lorsque vous prenez des décisions dans un état esprit de réussite et d’épanouissement, vous attirez inévitablement le résultat que vous avez décidé d’atteindre.

citation reconversion pro, citation changer de vie, citation confiance en soi, citation trouver sa voie
A mémoriser pour réussir sa transition professionnelle

6- Acceptez de vous faire aider et guider étape par étape

Trouvez quelqu’un qui a déjà vécu ce que vous vivez.

Quelqu’un qui a déjà réalisé un projet similaire à ce que vous voyez dans votre vision.

Il vous aidera à déterminer vos objectifs à court, moyen et long terme et à élaborer un plan d’action étape par étape pour les atteindre.

  • Faites-en sorte que ce quelqu’un soit en cohérence avec vous-même.
  • Écoutez-vous.
  • Faites-vous confiance ainsi qu’à votre intuition.

7- Construisez votre rêve à votre rythme

Un jour, une cliente qui projetait de se mettre à son compte m’a demandé :

« Mais Jordane, comment est-ce que je saurai quand lâcher mon job actuel ? ».

Je lui ai répondu :

« le jour où ton side project, ton projet B prendra le dessus sur ton projet A et que tu seras à l’aise avec tes finances ».

Et c’est ce qui s’est passé !

Son projet professionnel de se mettre à son compte à pris le dessus sur son job de salarié dès lors qu’elle a eu suffisamment de clients.

Généralement, vous savez quand vous êtes prêt à franchir le pas de quitter votre job pour vous consacrer pleinement à votre projet.

Le seul «bon moment» pour le faire est le moment qui vous convient le mieux.

Je sais à quel point cela peut être effrayant de faire le grand saut et de quitter son job de salarié pour entreprendre.

C’est une transition obligée.

Et comme toutes les transitions, cela implique de jouer avec l’inconnu.

Quand vous êtes seul à vivre cette transition, vous savez quand ça commence, mais vous ne savez pas quand vous en sortez.

Et c’est difficile de trouver du soutien à la fois dans son entourage, mais aussi auprès des organismes qui ne vous prendront pas au sérieux si vous ne prévoyez pas de faire des levées de fonds d’un million d’euros ou si vous n’êtes pas une startup.

Je sais aussi à quel point, il est incroyablement satisfaisant, plaisant et épanouissant de réussir sa transition professionnelle et de se dire que l’on fait aujourd’hui quelque chose que l’on aime.

Que l’on a eu raison de se faire confiance et d’avoir pris la décision de quitter le salariat pour devenir entrepreneur.

Je vous promets que ça vaut le coup !

Pour aller plus loin :

Si vous avez un projet de reconversion et que réussir sa transition professionnelle est important pour vous, pensez au coaching. Contactez Jordane en demandant votre séance découverte.

Optin article

A lire aussi :

Comment réussir son projet : Orienté process ou résultat ?

Entreprendre, mais dans quoi ? Une piste simple pour avoir une idée

Changer de métier : 11 Clés pour oser quitter son job et ne plus se mentir

Réussir sa vie : ce que l’on ne dit jamais

Se reconvertir, mais dans quoi ? Se reconvertir quand on ne sait pas quoi faire

Comment réussir son projet : Orienté process ou résultat ?

Comment réussir son projet : Orienté process ou résultat ?

reconversion professionnelle

Un jour, je parlais avec Morgane Février que vous devez déjà connaître si vous voulez vous devenir entrepreneur, que vous êtes déjà entrepreneur ou femme entrepreneur.

Je lui demandais :

“Comment tu fais pour apprécier passer du temps dans le paramétrage de Clickfunnels ?”

Elle me disait, qu’elle prenait plaisir à paramétrer.

C’est là que j’ai pris conscience de notre complémentarité.

Elle apprécie d’abord le processus (le paramétrage) puis le résultat.

Alors que moi c’est l’inverse.

Je suis plus motivé par le résultat que le processus.

Pour votre projet de création d’entreprise ou de reconversion professionnelle, c’est pareil.

Soit vous êtes d’abord orienté résultat, soit vous êtes d’abord orienté processus.

Faut-il être orienté résultats ? ou processus ? Pour réussir son projet ?

Ces deux points correspondent à un état d’esprit bien spécifique.

Et c’est cela qui vous permet d’aller le plus loin possible dans la réussite de votre projet.

  • Vous êtes soit motivé par un résultat qui met plus ou moins de temps à apparaître.
  • Soit vous êtes motivé par le processus qui vous apporte le résultat escompté.

De ces deux approches doit en ressortir une question que vous devez vous poser, si vous avez l’objectif d’entreprendre votre projet dans les semaines à venir, à savoir :

  • Quel état d’esprit devez-vous adopter pour réussir à long terme ?
  • Qu’est-ce qui importe ? Le score final ? Ou le processus pour atteindre ce score ?
Citation entreprendre, citation changer de vie, citation confiance en soi, citation estime de soi, citation reconversion, citation trouver sa voie

Le problème d’être orienté résultats

Les personnes qui, comme moi, sont motivées par les résultats, portent plus d’intérêt au score final.

Quelle que soit la méthode utilisée pour atteindre ce score.

Pendant longtemps, je n’étais pas concentré sur le procédé qui me permettait d’attendre le résultat.

Normal, car j’étais plus concentré sur la manière globale d’atteindre un résultat.

Comme beaucoup de personnes, je pensais que le travail à réaliser pour faire naître mon projet était énorme.

Si vous êtes orienté résultats, vous n’accordez pas autant d’importance au moyen que vous mettez en place pour obtenir ce résultat.

C’est-à-dire que vous restez flexible sur la façon de faire évoluer votre projet.

Si votre méthode n’a pas fonctionné, peu importe, du moment que le résultat a été satisfaisant.

Mais voilà, arrivé un moment, je me suis rendu compte que cette approche avait des limites. Deux ans après mon activité, j’ai décidé de changer ma façon de faire.

Vous allez comprendre, pourquoi j’ai décidé de changer ?

Réussir son projet en étant plus méthodique

Si comme moi, vous êtes pressé d’avoir des résultats, il est préférable de ne pas attendre de gravir la montagne pour célébrer vos réussites.

J’ai ainsi préféré sous-diviser mon objectif principal en sous-objectifs, à savoir en mini-projets qui me permettent d’atteindre un résultat plus grand et de formaliser le chemin parcouru afin d’obtenir une carte de route à suivre si j’avais à repasser par là.

Prenons l’exemple des écrivains :

Si un écrivain est axé uniquement sur le résultat et qu’il n’apprécie pas le processus d’écriture, il aura du mal à écrire des livres.

Votre projet peut freiner si vous vous concentrez trop sur la réussite sans en apprécier le processus de création.

Le succès d’un écrivain requiert beaucoup d’écriture avant d’atteindre un résultat.

Mais au fait, je parle du processus, mais qu’est-ce que c’est ?

Être orienté processus

Le processus représente le procédé reproductible par lequel vous allez passer pour pouvoir résoudre un problème ou obtenir un résultat attendu.

C’est de cette manière que vous arrivez en haut de la montagne.

Si comme Morgane, vous prenez plus de plaisir dans la réalisation du processus, vous accordez ainsi plus d’importance à la mise en place de système et de méthodes pour obtenir un résultat.

Les personnes qui sont motivées par le processus sont convaincues que les résultats prendront le dessus si elles procèdent de la bonne manière.

J’ai mis un certain temps avant de comprendre qu’il me fallait avoir un processus clair et formalisé pour pouvoir reproduire les résultats que j’avais obtenus avec mes anciens clients qui ont lancé leur projet.

Quadrupler la probabilité de chance de réussir son projet

C’est en 2016, deux ans après le lancement de mon activité, l’année où je travaillais le plus avec Morgane, que j’ai commencé à intégrer le processus dans ma façon de faire.

J’ai commencé par me poser les bonnes questions :

Quels sont les Étapes et paliers principaux avant d’atteindre le haut de la montagne.

Vous savez ces questions que vous vous posez lorsque vous êtes au stade de l’idée de projet professionnel.

  • Par où commencer ?
  • Quelles sont les étapes ?
  • Comment je peux faire pour trouver des clients ? Dégager une source de revenus ?
  • Etc.

Ces questions qui amènent les futurs entrepreneurs à croire qu’ils ne sont pas à l’aise avec les détails, qu’ils feront fausse route ou que réussir son projet est une utopie.

Beaucoup de ces personnes doutent et s’enferment ainsi dans des blocages qui ne leur permettront pas de donner le meilleur d’elles-mêmes.

Au final, les résultats ne seront pas au RDV.

Alors que les personnes axées sur le processus sont mieux disposées à développer leur projet de manière indépendante.

Car, elles suivent un processus qui leur convient et qui est spécialement conçu pour elles.

À partir du moment où elles formalisent leur processus, elles n’ont plus besoin de supervision.

Elles ont juste à se souvenir du procédé et à l’optimiser de temps en temps.

Si vous êtes soucieux d’être plus efficace chaque jour et passez plus de temps à rechercher et à mettre en place des méthodes de productivité pour faire évoluer votre projet, vous êtes donc comme Morgane, vous êtes orienté processus.

Si vous ne l’êtes pas et que réussir son projet est pour vous important, à savoir connaître un succès à long terme, vous devrez faire comme ce que j’ai fait :

Trouver un équilibre personnel parfait entre le processus et le résultat.

Quel que soit le projet de reconversion professionnel que vous avez, que cela soit de changer de carrière, changer de métier ou lancer son projet.

Ou même réussir dans la carrière que vous avez choisie.

Dans tous les cas :

  • restez curieux,
  • gardez l’esprit ouvert et
  • testez de nouvelles approches tout en mesurant vos résultats.

Apprécier le processus pour réussir son projet

Pour revenir à l’exemple des écrivains, je vais prendre comme illustration ce qu’explique le docteur Art Markman l’auteur du livre Smart Thinking dont je vous ai déjà parlé.

Il explique que les écrivains qui réussissent ne commencent pas à écrire que lorsqu’ils ont une histoire ou un livre sur lequel travailler. Ils écrivent régulièrement. Souvent les personnes les plus innovantes sont des experts généralistes en recherche constante d’opportunités d’apprendre de nouvelles choses. Ces habitudes sont en fait une stratégie de productivité déguisée. »

Tout comme le processus d’écriture, si le processus de création de votre projet est un frein ou qu’il est difficile pour vous d’avoir un résultat satisfaisant sur le moment, portez alors votre attention sur les thématiques qui intéresseront vos futurs clients, et qui vous permettent d’apprendre dans le processus de création et de développement de votre idée.

Ne portez pas trop votre regard sur le haut de la montagne, mais profitez des petites victoires d’avoir clarifié vos idées, de progresser et d’apprendre de nouvelles choses.

Personnellement, c’est une approche qui fonctionne beaucoup plus pour moi.

Car finalement, un état d’esprit orienté processus n’est pas forcément meilleure qu’un état d’esprit orienté résultats. 

Il suffit simplement de trouver le bon équilibre pour réussir son projet à long terme. 

Le bon équilibre pour réussir son projet

Si vous êtes trop axé sur le processus, vous ferez la même erreur que j’ai faite, c’est-à-dire que vous travaillerez sur quelque chose qui n’intéresse personne (comme ce que j’ai pu faire il y a quelques années).

Donc, vous travaillez au détriment du résultat souhaité.

Idem, si vous êtes trop axé sur les résultats, vous serez constamment dans la mise en œuvre, la prise d’initiative et le dynamisme en risquant une mauvaise manière de faire.

C’est ce que l’on peut voir chez toutes ces personnes qui vendent des formations en ligne et qui n’ont aucune méthode pédagogique.

La formation c’est un métier qui requiert une validation de la maîtrise de compétences par un diplôme.

Faites donc comme la majorité de mes clients et comme je le fais actuellement, soyez à la fois orienté résultats et processus.

Les deux sont complémentaires.

Citation entreprendre, citation changer de vie, citation confiance en soi, citation estime de soi, citation reconversion, citation trouver sa voie
Réussir son projet est identique à la randonnée

Réussir son projet, c’est comme la randonnée en montagne…

Vivez chaque jour comme si vous étiez en train de gravir une montagne.

Donnez un coup d’œil de temps en temps au sommet pour garder à l’esprit le but à atteindre.

Célébrez les paliers que vous atteignez et observez les nombreuses vues magnifiques que vous aurez à chaque point d’observation.

Ne vous souciez pas de stagner, souciez-vous de faire demi-tour.

Montez lentement mais surement.

Allez-y régulièrement et progressivement.

La vue depuis le sommet vous permettra d’apprécier la vue d’ensemble de votre chemin parcouru en plus de la vue.

Expérimentez, testez, explorez et faites plus de choses qui fonctionnent pour vous et vous rapprochez plus rapidement de la vue d’ensemble. 

Pour aller plus loin:

Vous avez un projet de création d’entreprise ? Vous voulez vous mettre à votre compte et explorer la faisabilité de ce projet ? Pensez au coaching. Contactez Jordane en demandant votre séance découverte.

Lancer son projet passion : comment faire quand on est salarié ?

Lancer son projet passion : comment faire quand on est salarié ?

reconversion professionnelle

LANCER SON PROJET PASSION : Comment faire quand on travaille pour quelqu’un d’autre

Vous avez de l’or entre les mains.

Vous ne le savez pas, mais vous avez de l’or.

Quelque chose qui intéresse énormément les autres, vos collègues, vos managers, vos clients.

Quelque chose que certains sont prêts à tout pour vous le prendre.

C’est une ressource précieuse que vous avez et utilisez chaque jour.

Cette ressource, vous l’aurez deviné, c’est votre temps avant et après le travail.

Si vous avez cliqué sur cet article c’est que vous avez l’idée depuis des années de créer votre activité en parallèle de votre job de salarié ?

Vrai ?

Mais, vous n’avez pas le temps ?

Seulement, comment voulez-vous prendre du temps pour ce projet passion si vous êtes trop occupé à travailler pour quelqu’un d’autre ?

L’heure est venue de faire évoluer votre vie professionnelle, et on va le faire ensemble.

Trouver le temps pour lancer son projet passion

Permettez-moi de vous poser cette question :

  • Comment est-ce que vous utilisez votre temps ?

La plupart des gens choisissent d’utiliser leur temps disponible pour se reposer.

Ce qui est paradoxale, car on ne s’est jamais autant reposer qu’à notre époque et pourtant on n’a jamais été autant fatigué.

Ces personnes choisissent donc de ne pas utiliser leur temps disponible pour travailler sur leur projet passion.

Elles attendent le bon moment. Mais le bon moment c’est maintenant !

Darren Hardy, l’auteur du livre l’effet cumulé affirme que les routines du matin et du soir sont le fruit d’une vie prospère.

Laissez-moi vous raconter le récit d’un de mes clients qui m’a raconté ceci.

Lancer son projet passion, entreprendre, side projet, trouver sa voie citation, trouver sa passion citation
Lancer son projet passion

Comment réussir à lancer son projet : un exemple concret

Thomas (on va l’appeler comme ça) a un projet de créer sa propre société.

Seulement, il est pris 10h par jour dans son travail.

Aucune possibilité d’aménager son temps de travail.

Et, son problème est qu’il rentrait tard le soir et rincé de sa journée de travail.

Il avait des difficultés à se lancer dans la formalisation de son projet.

Il n’avait jamais suffisamment d’énergie mentale pour réfléchir le soir à son projet en dehors de nos séances.

En revanche, il s’est rendu compte qu’il était plus efficace le matin.

Un jour, il a décidé d’avancer son heure de réveil de 20 minutes.

Ces 20 minutes, ont été pour Thomas, le meilleur investissement qu’il a fait sur lui l’année dernière.

Au final, il a fait en une semaine ce qu’il trainait à faire en 3 semaines.

Prenez le temps de vous sortir la tête du traditionnel 8-18h.

Vous aussi vous pourrez travailler avant les heures de travail si vous êtes prêt à relever ce défi supplémentaire.

Avoir une idée de création d’entreprise prend du temps

Votre matinée donne le ton, pour le reste de votre journée.

Hal Elrod, auteur de “The Miracle Morning” dit qu’en changeant simplement la façon dont vous vous réveillez le matin, vous pouvez transformer n’importe quel aspect de votre vie, plus rapidement que vous ne le pensez possible.

Encore aujourd’hui, j’utilise mes matins pour atteindre mes objectifs, et accomplir des choses assez étonnantes.

Si vous gagnez du temps dans vos journées, les années à venir n’en seront que meilleures.

Les heures qui suivent votre réveil sont les plus précieuses, car, votre cerveau est plus prédisposé à enclencher le processus de créativité.

Je l’ai expérimenté au moment où je lisais “libérez votre créativité” de Julia Cameron, la sœur de James Cameron, qui suggère dans son livre de faire l’exercice « les pages du matin ».

Elle explique aussi pourquoi autant de personnes à succès prennent une heure ou deux à travailler sur leurs projets personnels avant de démarrer officiellement leur journée.

Vous n’imaginez pas tout ce que vous pouvez réaliser avant d’assumer vos rôles à la maison ou au bureau.

A l’époque où j’étais consultant, je prenais 30 min sur mon temps habituel pour apprendre comment créer une entreprise en ligne ainsi que tout ce qui gravite autour du web-marketing.

J’avais besoin de ce temps !

  • Vous avez besoin d’écrire, écrivez.
  • Vous avez besoin de créer, de formaliser ou de réaliser votre projet, allez-y.

Faites-en une habitude et vous la suivrez sur la durée.

Lancer son projet passion, citation vouloir entreprendre, citation choix,entreprendre, side projet, trouver sa voie citation, trouver sa passion citation
Lancer son projet passion

Petit à petit, l’oiseau… quitte le nid !

Vous n’avez pas besoin d’en faire énormément.

Juste une petite action, chaque jour.

Le père des James Bond, Ian Fleming s’est maintenu dans une routine matinale pour rester productif.

Lors de l’écriture de Casino Royale, il écrivait environ 2000 mots en trois heures tous les matins.

Il disait :

“J’ai écrit sans apporter aucune correction jusqu’à la fin du livre. Si j’avais repensé à ce que j’avais écrit la veille, j’aurais désespéré.”

Les premières heures du matin sont sacrées pour bien commencer votre journée.

Ne faites pas comme plus de 70% des Français qui, en se levant, prennent leur smartphone et remplissent leur matinée par des notifications, des mails ou des infos.

Ne soyez pas non plus radical, commencez lentement comme ce qu’a fait mon client.

Ne vous concentrez pas sur des changements radicaux au début.

Répétez la routine pendant quelques jours.

Puis avancez encore de 15 minutes, etc.

Intégrez toujours cette habitude progressivement jusqu’à ce que vous trouviez suffisamment de temps pour faire naître votre projet passion avant que cela soit l’heure de votre autre travail.

Comme je vous l’ai déjà dit, si vous faites trop de choses à la fois, votre volonté s’atténuera et vous diminuerez les probabilités de chance de réussir.

Changez votre routine du soir

Entre la sortie du travail et la rentrée dans votre lit, c’est votre temps !

Vous le savez déjà, mais il est à vous, ce temps.

La façon dont vous passez ces quelques heures avant de vous préparer à la journée suivante reflète la valeur que vous accordez aux choses qui sont importantes pour vous.

Dès que j’ai pris conscience de la manière dont j’utilisais mon temps, notamment en passant trop de temps à jouer en réseau, car j’adore les jeux vidéo… J’ai pris la décision de travailler sur des choses significatives pour moi.

J’ai ressenti que mon niveau d’estime de moi augmentait et que j’accordais plus de valeur à mon avenir.

La suite, vous la connaissez !

Cela fait maintenant plusieurs années que je suis à mon compte.

J’ai pas le temps pour lancer mon projet

  • Alors, oui il y a les enfants à s’occuper… et alors ?
  • Les tâches ménagères ?
  • Est-ce que ce sont vraiment les tâches ménagères ou plutôt les écrans qui vous prennent le plus de temps ?

Vos routines de repos quotidiennes peuvent très facilement faire disparaître de votre journée, le temps à consacrer pour faire naître votre projet, comme :

  • Écrire ce livre ou ce blog que vous avez en tête depuis toutes ces années,
  • Apprendre une nouvelle langue,
  • Apprendre à coder,
  • Démarrer une entreprise en ligne,
  • Créer vos propres œuvres,
  • Jouer d’un instrument,
  • Démarrer votre collection vintage,
  • Etc.

Votre ressource la plus précieuse est le temps.

Un autre gros paradoxe d’aujourd’hui, est qu’on a jamais économisé autant de temps grâce au progrès et paradoxalement, le temps ne nous a jamais autant manqué pour concrétiser nos idées.

Demandez-vous donc : où est-ce que vous mettez votre temps ?

Optin article

Oui ! C’est possible ! Donnez-vous la peine !

Trouvez le juste équilibre entre temps, attention et énergie pour ce projet qui vous mobilise et qui a besoin de votre pleine conscience.

Ce sera possible pour vous, si vous voulez vraiment poursuivre un projet significatif.

Ce projet se transformera ensuite en une routine, d’où l’importance de se créer une habitude.

Tout ce que vous faites chaque soir après votre travail peut changer le cours de votre vie et de votre carrière !

  • Surprenez-vous !
  • Faites-vous plaisir !

Peu importe ce que vous réussirez ou échouerez.

Ce qui compte, c’est l’effort que vous y mettrez et le sentiment de satisfaction qui en découlera.

La meilleure de vos idées n’est rien sans une action de votre part.

Lancer son projet passion est une décision, alors décidez de passer de l’idée de projet à votre propre activité, peu importe à quel point vous êtes occupé.

Et créez la vie qui vous ressemble !

Donnez-vous simplement la permission de faire naître ce projet qui vous tient à cœur.

Optimisez vos matinées et vos soirées à bon escient, et votre projet passion sera bientôt un rêve à portée de main.

Pour aller plus loin :

Vous savez que vous avez besoin d’une aide pour vous lancer dans votre propre projet ? Pensez au coaching. Contactez Jordane et demandez votre séance découverte en cliquant ici.

A lire aussi :

Se reconvertir, mais dans quoi ? Se reconvertir quand on ne sait pas quoi faire

Trouver une idée de projet professionnel quand on n’a pas d’idées [3 conseils]

Elle a osé… quitter son job et son confort pour créer sa boîte

Monter son entreprise : Les 7 défis à surmonter au moment d’entreprendre

Estime de soi : comment développer son estime de soi avant d’entreprendre

Être envieux de la réussite des autres : Témoignage incroyable

Être envieux de la réussite des autres : Témoignage incroyable

Comment se motiver

Être envieux de la réussite des autres : Témoignage incroyable

Vous avez dû avoir remarqué mon intervention sur Europe 1 sur le fait d’être envieux de la réussite des autres…

Pour vous faire une confidence, j’étais un peu frustré, car je n’ai pas pu dire tout ce que j’avais à dire.

Vous avez peut-être fait le même constat que moi, il y a un grand nombre de personnes qui n’osent pas dans leur vie.

  • Qui n’osent pas agir.
  • Qui n’osent pas faire le premier pas.
  • Qui n’osent pas la première action.
  • Qui n’osent pas apprendre de nouvelles choses.
  • Qui n’osent pas briller.

Ca été mon cas !

Comme beaucoup de personnes, passé la trentaine, je me suis rendu compte que la vie que je vivais n’avait rien à voir avec l’idée que je me faisais de la vie que j’allais avoir à 30 ans, quand j’étais plus jeune.

Comme beaucoup j’ai fait des choix par facilité, par accessibilité, par défaut, etc.

Avant de faire des choix cohérents avec moi-même, vous le savez j’étais consultant dans les RH à la Défense.

Mon train de vie c’était métro, boulot, dodo.

Jusqu’au jour où je me suis dit, “mais qu’est-ce que je fais là ?”

Après mon burn-out, j’ai pris la décision de quitter mon job pour entreprendre, ça vous le savez.

Mais ce que vous ne savez pas, c’est que j’étais loin de me douter que pendant les mois qui suivaient la fin de mon CDI, j’allais me heurter à des comportements de gens qui allaient être envieux de la réussite des autres.

C’est ce que je partageais au présentateur d’Europe 1 et lui-même n’en revenait pas.

Mais ce que je voulais surtout partager à l’antenne, ça n’était pas mon récit, mais celui de deux anciennes clientes.

Être envieux de la réussite des autres,Que faire après un échec commercial, Peur d'échouer, échec citation, peur de réussir, peur de ne pas réussir citation, réussite citation, citation pour se motiver, citation pour rebondir après un échec, peur d'échouer citation
Être envieux de la réussite des autres

Être envieux de la réussite des autres ou personnes toxiques ?

Une cliente qui a vécu un Burn-out et que j’ai ramassée à la petite cuillère lorsqu’elle m’a contacté. Elle était brisée.

Chaque fois que je l’avais au téléphone, elle avait la voix tremblante et était très fragile émotionnellement.

Elle a vécu la même histoire que moi : Job bien payé, épuisement mental et démission, sans rien derrière…

Et malheureusement elle a vécu ce que vivent beaucoup de personnes dans les périodes de remise en question et de changement.

Elle a vécu le manque de soutien et le scepticisme de son partenaire.

Quand on partage sa vie avec quelqu’un, on s’attend à être encouragé, à avoir du soutien, etc.

Mais non, lui il n’avait rien trouvé de mieux que lui faire remarquer que c’était une erreur et il la faisait culpabiliser.

Il ne la soutenait pas, pour diverses raisons, par peur de l’abandon, par peur de voir s’éloigner sa partenaire dans un projet de vie différent, etc.

Elle communiquait avec lui, elle le rassurait, mais rien n’y faisait, il ne la soutenait pas.

Il n’y a rien de pire que d’être envieux de la réussite des autres

Et c’est la pire des choses d’être avec une personne qui ne vous soutient pas.

Mais en réalité au-delà de la peur, c’était de la jalousie pure et dure.

Car elle, elle a toujours eu des projets, des objectifs, elle a toujours été très active et ne se laissait jamais abattre.

Elle a eu une jeunesse très difficile et c’est ça qui fait sa force.

Elle a développé une très capacité de résilience de capacité à rebondir après un événement difficile.

Alors que lui, ça n’était pas son cas.

La capacité de résistance face aux jaloux de la réussite

Peu importe ce que vous avez vécu, ce qui est important de comprendre c’est qu’on peut toujours rebondir et se reprendre en main.

C’est le cas aussi d’une autre cliente que j’ai accompagnée et qui m’a raconté une histoire dingue, absolument incroyable digne d’une série TV.

Accrochez-vous bien, je la cite :

“J’ai ouvert un studio de danse en région parisienne qui a eu beaucoup de succès et très rapidement.

J’ai du même embaucher plus de 10 personnes à l’époque

Ce que j’avais créé faisait envie

Et une bande d’élèves, associée à quelques personnes que j’avais embauchées se sont alors mises à me harceler

Sur les réseaux,

Au téléphone,

Au studio,

Je recevais des menaces de mort.

Mon studio a été vandalisé à plusieurs reprises.

Du matériel a été volé et cassé.

Tous les jours… tous les jours, je recevais des mails d’insultes ou de menaces.

Quelques-unes de ces personnes sont même venues pour s’en prendre à moi physiquement au studio, par contre je n’ai aucun souvenir de ce qu’il s’est passé : trou noir total.

J’ai fait plusieurs tentatives de suicide.

Et sur la page Facebook que ce groupe avait créée on pouvait lire : “elle est mal cette conne veut mourir c’est le moment on ne lâche rien les filles on continue de la harceler”.

J’ai fermé ma boite, fermé mes studios.

Car je n’en pouvais plus.

Et quelques mois à peine après, j’ai reçu une convocation au tribunal.

Toujours cette même bande de filles qui m’attaquaient en justice

Les élèves de ce groupe avaient payé leur cours de danse en chèque, et comme je faisais des facilités de paiement, elles ont pris leur cours et au moment d’encaisser les chèques ils étaient tous frauduleusement déclarés volés.

J’ai porté plainte à maintes reprises pour le harcèlement le vol et les fraudes, mais certaines de ces personnes faisaient partie de la mairie de ma ville et même avaient leur mari à la police.

Aucune de mes plaintes n’a été écoutée.

Par contre moi je me suis retrouvé devant les tribunaux et n’ayant plus un rond pour prendre un avocat correct, je me suis retrouvée avec un avocat commis d’office qui se fichait de mon dossier.

J’ai été condamnée personnellement à verser de l’argent à mes harceleuses sous prétexte que je n’avais pas le droit de fermer mes studios.”

Depuis, on a travaillé ensemble, elle a retrouvé l’énergie d’entreprendre et a quitté la France pour monter une nouvelle affaire dans un autre pays.

Ça peut vous paraître extrême et pourtant je suis convaincu que ce ne sont pas des cas isolés. Des histoires avec des personnes toxiques il y en a un paquet.

Vous ne le savez pas, car je n’en parle jamais, mais j’ai aussi vécu du harcèlement au tout début de mon activité avec Osez Briller.

Mais je préfère vous épargner ce moment de ma vie, car c’était vraiment bizarre comme l’a dit mon ancienne cliente.

Être envieux de la réussite des autres,burn-out citation, burn-out comment s'en sortir, sortir du burn-out, signes burn-out, symptomes burn-out, épuisement mental, épuisement professionnel, sortir du burn-out
Être envieux de la réussite des autres : Témoignage incroyable

Ne plus subir la jalousie

Les solutions ont les a en nous.

Soit on les utilise pour se relever, progresser malgré le manque de soutien des proches, faire des choix cohérents, soit on est fataliste, critique et on devient aigri… Et c’est à ce moment que l’on se met à jalouser les autres.

Lors de mon burn-out, j’ai pris conscience qu’il fallait que je me bouge.

Pendant la semaine où mon médecin m’avait arrêté, j’ai repris une idée de projet professionnel que j’avais eu en tête lorsque j’avais regardé “the social network”.

Pour tester cette idée, j’ai lancé un blog qui peu à peu c’est transformé en journal de progression.

J’y inscrivais mes progressions pour atteindre un objectif que je m’étais fixé “changer de vie en 365 jours”.

J’ai essuyé plusieurs remarques de septiques, de personnes jalouses de ceux et celles qui ont le courage de se lancer, voire même d’avoir du succès.

Dans ce genre de cas, la jalousie renvoie la personne jalouse à ce qu’elle n’a jamais osé faire.

Être envieux de la réussite des autres renvoie à leurs propres manques.

C’est ce que l’on appelle l’effet miroir.

L’effet miroir

C’est très contradictoire entre le jugement social que l’on va poser et l’envie de la personne.

Comme je le disais dans l’interview :

Le Français est comme tout le monde, il a envie de réussir, il a envie de faire de l’argent, il a envie de changer sa vie pour une autre vie plus cohérente.

Mais par culpabilité, par peur du regard des autres, par flemme parfois, il ne va pas le faire, car certains vont croire que ça n’est pas à leur portée.

En revanche, ce qui est à leur portée c’est le reproche.

Le reproche à l’encontre de ceux qui se lancent et encore plus vis-à-vis de ceux et celles qui réussissent.

Être envieux de la réussite des autres les renvoie face à leur propre condition, à leurs propres manquements vis-à-vis d’eux-mêmes.

Ces personnes vont projeter sur vous quelque chose qui est refoulé en elles-mêmes.

Donc, entourez-vous de personnes qui vous tirent vers le haut.

Réduisez le temps passé avec ceux et celles qui vous jalousent et devenez hermétique à cette jalousie.

Pour aller plus loin :

Si vous avez besoin d’être soutenu dans votre projet de reconversion professionnel et que vous voulez identifier vos talents, pensez au coaching. Contactez Jordane et demandez votre séance découverte.

Optin article

A lire aussi :

Se sentir bloqué dans sa vie : faire passer sa vie de bloquée à géniale

Se créer de nouvelles habitudes durables et rester zen

Réussir sa vie : ce que l’on ne dit jamais

Comment SORTIR de sa ZONE DE CONFORT pour grandir ? EXEMPLE

La décision qui va changer votre vie

IL A OSÉ… quitter les pompiers pour OUVRIR UNE BOX de CROSSFIT

IL A OSÉ… quitter les pompiers pour OUVRIR UNE BOX de CROSSFIT

reconversion professionnelle

Il a osé… quitter les pompiers pour ouvrir une box de crossfit

Un soir de novembre 2016 dans le café Fluctuat Nec Mergiturlors de république, je rencontre Loïc venu à l’un de mes événements sur le thème de la reconversion professionnelle que j’organisais.

A l’époque il se posait des questions sur son avenir et avait déjà en tête son idée de projet professionnel.

Celle d’ouvrir une box de crossfit.

Quelques années plus tard, Crossfit One Zone voit le jour.

Et c’est une réussite rapide !

Ouvrir une box de crossfit : défi relevé !

Pour réussir sa reconversion professionnelle, tout ne s’est pas fait facilement.

Cependant, Loïc a compris une idée fondamentale qui accélère la réussite d’un projet : une entreprise qui a du succès naît avant même sa création.

Avant de quitter son job pour entreprendre, il s’est préparé en communiquant autour de lui de son intention de créer son entreprise et d’ouvrir une box de crossift.

Là où l’on pense que communiquer autour de son projet est une bonne chose, personnellement je ne recommande pas de communiquer sur ses intentions de lancer sa propre activité.

Sauf si vous en parlez à des personnes qui sont de nature à encourager les autres.

Parler de son projet pro ou pas ?

Car lorsque vous avez trouvé une idée de projet professionnel, vous êtes au début euphorique, vous avez des difficultés à le garder pour vous.

Vous en parlez à votre famille, vos amis, vos collègues etc… Comme si vous vouliez chercher l’approbation des autres.

Il suffit qu’une de ces personnes n’éprouvent pas le même enthousiasme pour que vous vous mettiez tout d’un coup à douter de votre idée.

Vous êtes le père ou la mère de votre idée, les autres n’ont pas à partager le même sentiment.

Défi réussi !

Or, ici Loïc a fait l’inverse avant d’ouvrir une box de crossfit.

Et ça a marché pour lui car il en a parlé à des personnes qui sont constamment dans le dépassement de soi, l’atteinte d’objectifs, la détermination, le soutien et l’encouragement.

On dit que ne peut pas rire de tout avec tout le monde, je dis qu’on ne peut parler de ces idées de projet à tout le monde.

Ouvrir une box de crossfit a été un gros défi pour Loïc qu’il a réussi à relever. Bravo !

Pour aller plus loin :

Si vous avez un projet de création d’entreprise et que vous voulez en explorer la faisabilité. Pensez au coaching. Contactez Jordane et demandez votre séance découverte.

Ou recevez le guide ultime pour trouver le job idéal à coup sûr en cliquant en-dessous.

Optin article
Conseils pour se réinventer après un échec commercial

Conseils pour se réinventer après un échec commercial

Comment se motiver

Conseils pour se réinventer après un échec commercial

Que se passe-t-il après que vous ayez tout investi (mentalement, physiquement et financièrement) dans votre entreprise et que, d’une manière ou d’une autre, votre business s’effondre tout de même ?

Que faire après un échec commercial, Peur d'échouer, échec citation, peur de réussir, peur de ne pas réussir citation, réussite citation, citation pour se motiver, citation pour rebondir après un échec, peur d'échouer citation

Que faire après un échec commercial

La vérité est que dans toute entreprise, l’échec est une option.

C’est pourquoi les entrepreneurs sont, par définition, considérés comme des individus qui prennent des risques financiers dans l’espoir de réaliser des profits. Et des risques, il y en a. Parfois, même quand nous pensons avoir les meilleures cartes en mains, nous pouvons nous prendre un bad beat. Heureusement, il existe des moyens de rebondir et d’apprendre d’un échec commercial.

Des études ont montré que :

  • 20% des petites entreprises échouent dans leur première année,
  • 30% des petites entreprises échouent dans leur deuxième année,
  • et 50% des petites entreprises échouent après cinq ans.
  • Enfin, 30% des propriétaires de petites entreprises survivront à leur dixième année d’activité.

Un bon pourcentage de propriétaires d’entreprises pourrait se réinventer s’ils avaient la bonne information ! Certains entrepreneurs aujourd’hui couverts de succès ont échoué dans le passé avant de se réinventer, vous pouvez faire la même chose en ne baissant pas les bras.

Voici une piqûre de rappel pour vous aider à vous remettre sur les rails après un échec commercial.

Après un échec commercial : Prendre le temps de se reposer

Que faire après un échec commercial, Peur d'échouer, échec citation, peur de réussir, peur de ne pas réussir citation, réussite citation, citation pour se motiver, citation pour rebondir après un échec, peur d'échouer citation

Que faire après un échec commercial

Il n’est pas facile de s’attaquer à l’effondrement d’une entreprise, mais il faut tout de même être capable d’éloigner votre esprit des pensées négatives. C’est pourquoi vous devez prendre du recul, faire le deuil de votre investissement et surtout : VOUS REPOSER

Le manque de sommeil est l’une des causes de fatigue après une échec commercial.

Prendre du temps pour soi pour s’aider à retrouver le sommeil vous permettra de vous revigorer avant de penser à la prochaine ligne d’action cruciale.

En plus de passer du temps avec vos amis et votre famille, vous pouvez vous engager dans des tâches significatives comme la lecture, les programmes de formation en ligne, le milieu associatif, les activités sportives, les vacances…

Tout est bon pour calmer vos tensions et enfin pouvoir lâcher-prise.

Pensez positivement

Que faire après un échec commercial, Peur d'échouer, échec citation, peur de réussir, peur de ne pas réussir citation, réussite citation, citation pour se motiver, citation pour rebondir après un échec, peur d'échouer citation

Que faire après un échec commercial

Vos erreurs dans le milieu des affaires seront certainement répétées si des leçons ne sont pas apprises. Mis à part les événements imprévisibles, l’évolution des goûts des consommateurs, la mauvaise gestion financière, la concurrence malsaine, c’est souvent la négligence et les erreurs et/ou décisions commerciales irréfléchies qui contribuent à l’échec de l’entreprise.

Cependant, ne vous blâmez pas.

C’est en fait une période pour réfléchir à ce qui n’a pas fonctionné (identification du problème), afin que les leçons soient apprises et ne soient jamais répétées.

Vous avez peut-être vécu un échec commercial, mais vos compétences professionnelles et vos expériences peuvent s’avérer être votre meilleur moyen de survie pour l’avenir.

Demandez conseil à des entrepreneurs prospères

Que faire après un échec commercial, Peur d'échouer, échec citation, peur de réussir, peur de ne pas réussir citation, réussite citation, citation pour se motiver, citation pour rebondir après un échec, peur d'échouer citation

Que faire après un échec commercial

Le genre de personnes que vous consultez dans les jours d’adversité déterminera combien de temps cela prend avant de lancer votre retour.

Cherchez l’aide d’amis sages, de membres de la famille, d’associés, de conseillers et de propriétaires d’entreprises prospères.

Vous serez surpris de découvrir que très souvent, les entrepreneurs qui ont réussi ont traversé votre épreuve et en sont sortis plus forts.

Vous devez être encouragé par ce genre de témoignages.

Vivre un échec commercial fait partie de la vie d’un entrepreneur.

Si vous jouez à un jeu vidéo, il vous arrive de perdre. Vous n’arrêtez pas pour autant de jouer, vous continuez.

Faites en autant, continuez à faire vivre vos projets.

N’attendez pas trop longtemps avant votre prochain projet

Il vaut mieux ne pas attendre trop longtemps avant de vous réinventer après un échec commercial, sinon d’autres facteurs hors de votre contrôle peuvent apparaître et semer le trouble. La période de réinvention vous aura donné des indices sur ce qui ne va pas et ce qu’il y a à faire.

Alors assurez-vous que vos documents vitaux sont à portée de main pour créer une startup sans stress et obtenir l’accessibilité aux prêts. Par exemple, ayez tous ces documents à portée de main : une pièce d’identité, un justificatif de domicile, une preuve de revenu, un permis de conduire, une assurance voiture, un numéro d’identification fiscale et un historique fiscal.

Pour résumer, l’échec d’une entreprise n’est qu’un des multiples problèmes pouvant être rencontrés dans le monde de l’entrepreneuriat. La façon dont vous y répondrez est cruciale : il ne faut pas s’effondrer lorsque votre entreprise échoue. Trouvez un moyen de vous réinventer, n’arrêtez jamais de prendre des risques car si vous gagnez, vous serez heureux. Et si vous perdez encore, vous en serez d’autant plus sage pour partir sur une autre voie professionnelle.

Pour aller plus loin :

Si vous craignez de vivre un échec commercial, que vous voulez développer votre activité ou (re)créer une activité. Pensez au coaching, contactez Jordane et demandez votre séance découverte en cliquant ici.

[ninja-inline id=6791]

Réussir sa vie : ce que l’on ne dit jamais

Réussir sa vie : ce que l’on ne dit jamais

Comment se motiver

RÉUSSIR SA VIE : ce que l’on ne dit jamais

Si comme moi vous êtes un consommateur du web, vous avez surement dû lire ou voir les mêmes choses que moi.

J’ai dû lire les mêmes articles qui me garantissaient le succès en découvrant la clé garantie pour réussir sa vie… non non j’ai mieux que ça, les 3 étapes qui vous amèneront au succès.

Tout comme vous, j’ai cliqué dessus à une époque.

Les clés de la réussite pour une vie meilleure

Je les ai lu pour les mêmes raisons que vous, parce qu’à cette époque, je ne me sentais pas à ma place dans mon job de salarié, je me sentais à la dérive, paumé, et j’avais besoin de quelque chose pour me guider… Réussir sa vie était devenu important pour moi !

Et aujourd’hui, grâce à ces lectures, j’ai réussi… Non c’est pas vrai !

Si j’ai réussi, c’est parce que j’ai trouvé mes propres facteurs clés de réussite et ils me sont propres à moi-même.

Croire en ces articles ou speechs, c’est se conditionner à croire que tout le monde fonctionne de la même manière.

C’est faux !

On est tous tombés dans le piège pour réussir sa vie

Le succès n'est pas la clé du bonheur. Le bonheur est la clé du succès. Si vous aimez ce que vous faites, vous réussirez. Citation réussite, citation confiance en soi, citation bonheur, citation réussite, citation sur le succès, citation sur la réussite, citation sur la confiance

Il y a quelques jours j’étais invité au 25 ans du salon des entrepreneurs à Paris.

J’ai eu l’occasion de rencontrer une entrepreneure qui a monté sa boîte… et elle cartonne !

Elle aussi a longtemps cru que le succès s’apprenait sur Internet.

Et elle me disait: “Ma vie n’est pas devenue meilleur, je ne suis pas devenue quelqu’un de meilleur et ça ne m’a pas fait gagner du premier coup, car j’ai échoué dans ma première boîte.”

“J’ai passé trop de temps à rechercher les clés de la réussite.”

Comme elle à l’époque, beaucoup de personnes tombent dans le piège qu’il faille absolument trouver les secrets qui permettraient de débloquer l’univers pour réussir sa vie.

Elle m’a aussi confié avoir eu le sentiment d’avoir gaspillé son temps sur quelque chose qui au final n’existe pas.

Les clés de la réussite n’existent pas

Oui les clés de la réussite n’existent pas.

Il n’y a pas de formule magique pour obtenir du succès.

Et être à la recherche constante du succès ou d’un moyen de réussir sa vie est une démarche égocentrique, car on se dit que l’on mérite le succès, de devenir une grande personne donc je ferai tout pour le découvrir.

Lorsque vous êtes à la quête du succès, vous savez ce que cela signifie, c’est que vous êtes à la recherche d’un raccourci, d’un moyen facile ou d’une méthode infaillible qui vous permettrait d’obtenir le succès.

C’est comme si vous étiez concentré sur l’unique recherche de codes pour tricher à un jeu vidéo sans y jouer.

Vous savez ce qui se passera ?

Vous ferez la même erreur que j’ai faite ainsi que cette entrepreneure.

Vous passerez à côté de beaucoup de choses en termes d’expériences et de moments de pure joie, parce qu’à l’époque tout ce que je voulais c’était de trouver un moyen de gagner.

Le meilleur et le pire conseil pour réussir sa vie

Citation succès, citation bonheur, citation réussite, citation confiance en soi, citation reconversion professionnelle, citation changer de vie, citation changer de métier, citation changer de travail, citation changer de job, citation réussir, citation gagner, citation sur le succès, citation sur le bonheur

Et vous savez quoi? Je vais vous partager le meilleur conseil que je n’ai jamais entendu et c’est aussi le pire conseil que j’ai jamais entendu.

C’est le meilleur parce qu’il a été testé, vérifié et il est utile.

Et c’est le pire parce qu’il est difficile à suivre et on nous le savons déjà tous.

Ce conseil, c’est mon mentor québécois David Bordez que vous commencez à connaître puisque je vous en parle souvent.

Il me l’a partagé au moment il me formait et à l’époque où je me montrais un peu trop têtu.

C’est le type de conseil que vos parents vous sortent lorsque vous obtenez votre premier CDI

« Mets-toi au travail, car c’est la seule chose qui paie. C’est la seule façon d’obtenir ce que tu souhaites. »

Tout le monde le dit, on l’a tous déjà entendu, mais on continue à l’ignorer, parce que se mettre au travail paraît difficile.

Et on se dit que ça va prendre beaucoup de temps.

Mais ça n’est pas pour autant que c’est un mauvais conseil pour réussir sa vie.

Réussir sa vie comme les grands

Parce que la réalité est que peu importe le nombre de vidéos, articles, livres qui vous parleront des clés du succès de Richard Branson ou Steve Jobs ou Elon Musk, la réalité est qu’ils se sont tous mis au travail sans relâche.

Je l’ai déjà dit dans les vidéos précédentes, c’est le prix à payer et vous aurez toujours un prix à payer.

Toutes ces personnes se sont accomplies en transformant leur journée de travail en résultat.

Si vous essayez d’éviter le travail en recherchant l’ensemble de leurs “clés” du succès.

Vous perdrez votre temps et vous abandonnerez quelque temps plus tard.

Le truc pour ne pas réussir sa vie à coup sûr

Et voici le truc, je ne peux pas garantir que vous mettre au travail signifie que vous réussirez.

Mais ne pas vous mettre au travail vous garantit l’échec assuré.


Je ne vous dirais pas comme Gary Veynerchuck de travailler 100 heures par semaine en affirmant que c’est la seule voie du succès.

  • Travailler à outrance est une mauvaise idée.
  • Travailler à en laisser la santé est une mauvaise idée
  • Croire que travailler plus dur plutôt que plus intelligemment est une idiotie.

Et c’est aussi valable pour les entrepreneurs que pour les salariés.

Vous n’avez pas à prendre le travail au sérieux.

Prenez du plaisir à faire ce que vous faites.

Et lâchez cette idée qu’il existe les clés du succès pour réussir sa vie, c’est de la connerie.

Concentrez-vous, donnez-vous les moyens et profitez de vos premiers résultats.

[ninja-inline id=6791]

7 choix que vous allez regretter dans dix ans

TROUVER SA QUÊTE : l’importance d’avoir un but dans la vie

As-tu inconsciemment la CULTURE de la DÉFAITE ?

APPRENDRE Á SE CONNAÎTRE : LA surprenante raison de vos ÉCHECS

Le truc infaillible pour ne pas OBTENIR CE QUE L’ON VEUT !

Le réseautage ne sert à rien ! Car les gens s’en fichent de vous