Entreprendre mais dans quoi ? Une piste simple pour avoir une idée

Entreprendre mais dans quoi ? Une piste simple pour avoir une idée

Entreprendre et réussir

Si vous avez cliqué sur cet article, c’est que vous avez en vous l’envie d’entreprendre.

Super !

Seulement, vous vous demandez “entreprendre, mais dans quoi ?”.

Installez-vous confortablement, car vous allez découvrir comment avoir une idée de création d’entreprise pour pourvoir se reconvertir dans un tout autre projet.

Comment avoir une idée de création d’entreprise ?

Il y a cinq grands points qui vous empêchent d’entreprendre.

1 – Par où commencer pour entreprendre

La plupart des gens croient que créer une entreprise est un processus obscur.

Ils savent qu’ils veulent entreprendre, mais ils ne savent pas, “par où commencer ?”.

Ils ont une idée de business trop vague pour monter son entreprise.

Le manque de clarté laisse souvent la place aux doutes.

Et, un des doutes les plus fréquents que j’entends et qui vous immobilise correspond au deuxième point.

2. Est-ce que c’est le bon moment d’entreprendre ?

En réalité, vous vous posez la question à l’envers.

Car, il n’y a jamais vraiment de mauvais moment pour lancer son projet et encore plus pendant la période post-confinement.

Certes, il est évident que c’est plus judicieux de se lancer quand le pouvoir d’achat se porte bien.

Les gens ont de l’argent et le dépensent.

Mais, lancer une entreprise pendant une période difficile ou incertaine peut-être tout aussi judicieux.

“Entreprendre mais dans quoi ?” est une question qui ne permet pas la gymnastique mentale et l’observation d’opportunités.

La crise de 2008 a fait émerger de nombreuses entreprises comme air bnb.

Si vous vous lancez intelligemment, vous remarquerez qu’il y aura toujours un besoin sur lequel vous pourrez vous positionner.

Selon l’Insee, il  y a eu en 2019 plus de 816 000 créations d’entreprises, tous types confondus.

Chaque année environ 700 000 entreprises voient le jour en France.

Et chaque année, il y a des millions de français qui se disent :

« OK, l’année prochaine, je me lance !»

Ce qui m’amène au troisième point.

citation entreprendre, citation peur, citation changer de vie, citation trouver sa voie, citation peur de commencer, citation changement de vie

3- Entreprendre mais dans quoi ? Les freins psychologiques

Chacun a son propre frein psychologique, et c’est ce qui vous donne le sentiment d’être bloqué au moment deréaliser la première étape de votre idée de projet professionnel.

La plupart des gens ont peur de faire ce qu’ils ont le plus besoin de faire : commencer.

Une peur engendrée par la peur de l’inconnu, la peur de l’échec, la peur de réussir, la peur de prendre la responsabilité de ce qui pourrait arriver…

4- Entreprendre n’est pas réservé qu’aux BOBOs

Beaucoup de gens pensent qu’entreprendre est réservé aux Élites.

Si vous lisez Maddyness ou les échos, c’est sûr que vous verrez toujours le même profil d’entrepreneur : trentenaire BCBG ayant fait une école de commerce ou ayant étudié aux États-Unis.

Si vous ne venez pas de ce monde, vous vous convaincrez que pour entreprendre, il faut être bac+5 et venir d’une école à 10 000€ l’année.

Mais non !

Cela s’appelle du conditionnement social.

Du moins, c’est ce que les médias tentent de vous faire croire.

5- Trouver une idée de création d’entreprise originale

Trouver une idée de projet professionnel, c’est comme trouver sa voie.

Vous n’avez pas non plus besoin de proposer un service unique et original.

Ou encore, une invention géniale qui n’a jamais été proposée avant.

Vous n’avez pas besoin de réinventer la roue.

Vous ne devez pas vous demander :

  • « Que puis-je proposer de si nouveau et unique au point que personne n’en ai eu l’idée avant ? » et encore moins continuer de vous répéter “je veux entreprendre mais dans quoi ?”.

Mais demandez-vous :

  • « Comment puis-je améliorer ceci ou cela ? »

ou

  • « Puis-je peux proposer quelque chose de mieux que le type de blablacar ou tout autre startupers ? ».

Ou tout simplement, demandez-vous :

  • « Y aurait-il une part de marché délaissée où je pourrais me positionner ? »

Ça, c’était pour les 5 points maintenant, la question principale que vous vous posez c’est : comment avoir une idée de projet professionnel ?

citation entreprendre, citation peur, citation changer de vie, citation trouver sa voie, citation peur de commencer, citation changement de vie

“Entreprendre mais dans quoi ?” : exercice

Je vais vous inviter à faire le même exercice que j’ai fait il y a quelques années et que je suggère à mes clients qui se sont posé la même question que vous : « entreprendre mais dans quoi ? »

Cet exercice va vous permettre de déclencher votre processus pour générer des idées.

Étape 1

Je vous invite donc à prendre une feuille de papier et à inscrire en haut « en ce qui me concerne »

Et en laissant venir tout ce qui vous vient à l’esprit sans vous interdire quoi que ce soit, listez toutes les choses qui vous tiennent à cœur, qui vous font plaisir.

D’un point de vue personnel, la partie professionnelle viendra juste après.

Listez :

  • les activités,
  • les causes,
  • les sujets qui vous importent,
  • les passions, etc.

Si vous avez des facilités avec les gens ou les enfants, notez-le.

Si vous aimez les ordinateurs, les chiffres, les lettres, notez-le

Lire, écrire, coder, trouver des idées pour les autres, résoudre les problèmes, inscrivez tout !

Listez tout ce qui vient à l’esprit, pas besoin de trouver un sens à tout ça, juste listez.

Une fois que vous avez votre liste, hiérarchisez-les en les numérotant.

Étape 2

Tournez la feuille, listez ensuite toutes les choses où vous n’êtes pas bon et qui vous ennuient à l’idée de faire cette chose.

Si vous n’êtes pas bon en vente, en marketing, pour vous présenter, pour parler en public, notez-le.

Listez simplement ce qui vous vient sans trop réfléchir.

Étape 3

Demandez-vous :

  • « S’il existait 3 à 5 services ou produits qui amélioreraient ma vie personnelle, lesquels ce seraient ? »

Je le rappelle, on est toujours sur l’aspect de votre vie personnelle en tant que personne qui joue un rôle d’homme, de femme, de partenaire, de parent, d’étudiant, etc.

Peu importe votre situation, identifiez quels services ou produits améliorerait votre vie.

  • Qu’est-ce qui permettrait de la rendre plus facile ou heureuse ?
  • Qu’est-ce qui vous apporterait plus de temps ?

Étape 4

Sur une autre feuille, je vous invite à vous poser les mêmes questions, mais du point de vue de votre vie professionnelle.

Sur le recto, listez :

  • ce que vous appréciez dans votre job,
  • ce qui vous mobilise.

Sur le verso de la feuille :

  • ce qui vous ennuie
  • et là où vous n’êtes pas brillant.

Vous allez ajouter les qualités que les autres apprécient chez vous et les défauts que les autres vous ont déjà fait remarquer.

Étape 5

Et, ça sera le début de la formalisation de votre projet.

Demandez-vous pour finir :

Répondre à cette question vous permettra d’identifier la raison d’être de votre démarche et peut-être la raison d’être de votre projet professionnel.

Une fois que vous aurez terminé, vous devrez réfléchir à la définition de votre offre, c’est ce qui déterminera votre positionnement.

citation entreprendre, citation peur, citation changer de vie, citation trouver sa voie, citation peur de commencer, citation changement de vie

Des exemples d’idée de création d’entreprise simple

Je vais vous partager quelques exemples d’entrepreneurs qui ne se sont pas posé la question “entreprendre mais dans quoi ?” mais “pourquoi ça n’existe pas déjà ?.

L’idée de business à 1.3 milliards de dollars

Voici donc, une première histoire d’un démarrage d’une entreprise que vous connaissez très bien et qui est un excellent exemple pour illustrer le principe de besoin à combler.

Pour ceux et celles de ma génération qui ont connu à l’époque, la location vidéo, ça va vous rappeler des souvenirs.

Pour les moins de 20 ans, sachez qu’on allait dans un vidéo club pour louer des K7 vidéos et DVD.

Et quand vous rameniez le dvd ou la K7 avec un peu de retard, vous payiez des frais.

Quand Reed Hastings a du payer plus de 40$ de frais de retard, je pense que ça l’a un peu irrité.

Il s’est donc demandé :

“Pourquoi les locations de films ne fonctionnent pas de la même manière qu’un club de sport, que vous utilisiez votre abonnement ou non, vous êtes facturé de la même manière?”

Reed Hastings

En 1999, il lance un service de location de DVD en ligne du nom de Netflix.

Netflix dépasse aujourd’hui les 1,3 milliard de dollars.

Le starbuck français

Philippe Bloch, que j’ai déjà interviewé pour ma chaîne Youtube, a importé le concept Starbucks à l’époque où il n’y en avait pas encore en France avec les colombus cafés.

Il ne sait pas demander “oui je veux entreprendre, mais dans quoi ?” !

Non, non ! Lui il a trouvé un concept qu’il a voulu importer car il a tout de suite décelé une opportunité.

Avoir une idée de création de création d’entreprise est aussi simple que de garder les yeux grands ouverts.

Vous avez juste à vous intéresser aux dernières entreprises qui ont le vent en poupe.

Ne négligez pas les concepts qui ont déjà fait leurs preuves.

Le business du 21e siècle

A la réponse à la question “entreprendre mais dans quoi ?”, il peut y avoir quelque chose de très simple !

Vous saviez que 7 milliards sont dépensés chaque année dans le jardinage.

Et pourtant, combien d’entre vous considère le jardinage comme un projet de création d’entreprise du 21e siècle ?

En fin de compte, vous pouvez prendre n’importe quelle idée et la personnaliser en fonction de votre époque ou de votre entourage.

Vous pouvez apporter à n’importe quel concept votre touche personnelle et votre créativité.

En réalité, personnaliser un concept est fondamental si vous voulez que votre projet professionnel réussisse.

Pour aller plus loin :

Vous vous dites “je veux entreprendre mais dans quoi” et avez pris la décision de quitter votre job pour créer votre propre activité ou vous voulez explorer la faisabilité de ce projet ? Pensez au coaching. Contactez Jordane en demandant votre séance découverte.

Ou recevez le guide gratuit pour trouver le job idéal à coup sûr.

Optin article

A lire aussi:

Elle a osé… lâcher son statut de cadre pour devenir coach scolaire

Démarrer une entreprise : trouver une idée de boite qui déboîte !

Avant de quitter son job : 7 livres à lire avant de démissionner

Lancer son projet passion : comment faire quand on est salarié ?

Lancer son projet passion : comment faire quand on est salarié ?

reconversion professionnelle

LANCER SON PROJET PASSION : Comment faire quand on travaille pour quelqu’un d’autre

Vous avez de l’or entre les mains.

Vous ne le savez pas, mais vous avez de l’or.

Quelque chose qui intéresse énormément les autres, vos collègues, vos managers, vos clients.

Quelque chose que certains sont prêts à tout pour vous le prendre.

C’est une ressource précieuse que vous avez et utilisez chaque jour.

Cette ressource, vous l’aurez deviné, c’est votre temps avant et après le travail.

Si vous avez cliqué sur cet article c’est que vous avez l’idée depuis des années de créer votre activité en parallèle de votre job de salarié ?

Vrai ?

Mais, vous n’avez pas le temps ?

Seulement, comment voulez-vous prendre du temps pour ce projet passion si vous êtes trop occupé à travailler pour quelqu’un d’autre ?

L’heure est venue de faire évoluer votre vie professionnelle, et on va le faire ensemble.

Trouver le temps pour lancer son projet passion

Permettez-moi de vous poser cette question :

  • Comment est-ce que vous utilisez votre temps ?

La plupart des gens choisissent d’utiliser leur temps disponible pour se reposer.

Ce qui est paradoxale, car on ne s’est jamais autant reposer qu’à notre époque et pourtant on n’a jamais été autant fatigué.

Ces personnes choisissent donc de ne pas utiliser leur temps disponible pour travailler sur leur projet passion.

Elles attendent le bon moment. Mais le bon moment c’est maintenant !

Darren Hardy, l’auteur du livre l’effet cumulé affirme que les routines du matin et du soir sont le fruit d’une vie prospère.

Laissez-moi vous raconter le récit d’un de mes clients qui m’a raconté ceci.

Lancer son projet passion, entreprendre, side projet, trouver sa voie citation, trouver sa passion citation
Lancer son projet passion

Comment réussir à lancer son projet : un exemple concret

Thomas (on va l’appeler comme ça) a un projet de créer sa propre société.

Seulement, il est pris 10h par jour dans son travail.

Aucune possibilité d’aménager son temps de travail.

Et, son problème est qu’il rentrait tard le soir et rincé de sa journée de travail.

Il avait des difficultés à se lancer dans la formalisation de son projet.

Il n’avait jamais suffisamment d’énergie mentale pour réfléchir le soir à son projet en dehors de nos séances.

En revanche, il s’est rendu compte qu’il était plus efficace le matin.

Un jour, il a décidé d’avancer son heure de réveil de 20 minutes.

Ces 20 minutes, ont été pour Thomas, le meilleur investissement qu’il a fait sur lui l’année dernière.

Au final, il a fait en une semaine ce qu’il trainait à faire en 3 semaines.

Prenez le temps de vous sortir la tête du traditionnel 8-18h.

Vous aussi vous pourrez travailler avant les heures de travail si vous êtes prêt à relever ce défi supplémentaire.

Avoir une idée de création d’entreprise prend du temps

Votre matinée donne le ton, pour le reste de votre journée.

Hal Elrod, auteur de “The Miracle Morning” dit qu’en changeant simplement la façon dont vous vous réveillez le matin, vous pouvez transformer n’importe quel aspect de votre vie, plus rapidement que vous ne le pensez possible.

Encore aujourd’hui, j’utilise mes matins pour atteindre mes objectifs, et accomplir des choses assez étonnantes.

Si vous gagnez du temps dans vos journées, les années à venir n’en seront que meilleures.

Les heures qui suivent votre réveil sont les plus précieuses, car, votre cerveau est plus prédisposé à enclencher le processus de créativité.

Je l’ai expérimenté au moment où je lisais “libérez votre créativité” de Julia Cameron, la sœur de James Cameron, qui suggère dans son livre de faire l’exercice « les pages du matin ».

Elle explique aussi pourquoi autant de personnes à succès prennent une heure ou deux à travailler sur leurs projets personnels avant de démarrer officiellement leur journée.

Vous n’imaginez pas tout ce que vous pouvez réaliser avant d’assumer vos rôles à la maison ou au bureau.

A l’époque où j’étais consultant, je prenais 30 min sur mon temps habituel pour apprendre comment créer une entreprise en ligne ainsi que tout ce qui gravite autour du web-marketing.

J’avais besoin de ce temps !

  • Vous avez besoin d’écrire, écrivez.
  • Vous avez besoin de créer, de formaliser ou de réaliser votre projet, allez-y.

Faites-en une habitude et vous la suivrez sur la durée.

Lancer son projet passion, citation vouloir entreprendre, citation choix,entreprendre, side projet, trouver sa voie citation, trouver sa passion citation
Lancer son projet passion

Petit à petit, l’oiseau… quitte le nid !

Vous n’avez pas besoin d’en faire énormément.

Juste une petite action, chaque jour.

Le père des James Bond, Ian Fleming s’est maintenu dans une routine matinale pour rester productif.

Lors de l’écriture de Casino Royale, il écrivait environ 2000 mots en trois heures tous les matins.

Il disait :

“J’ai écrit sans apporter aucune correction jusqu’à la fin du livre. Si j’avais repensé à ce que j’avais écrit la veille, j’aurais désespéré.”

Les premières heures du matin sont sacrées pour bien commencer votre journée.

Ne faites pas comme plus de 70% des Français qui, en se levant, prennent leur smartphone et remplissent leur matinée par des notifications, des mails ou des infos.

Ne soyez pas non plus radical, commencez lentement comme ce qu’a fait mon client.

Ne vous concentrez pas sur des changements radicaux au début.

Répétez la routine pendant quelques jours.

Puis avancez encore de 15 minutes, etc.

Intégrez toujours cette habitude progressivement jusqu’à ce que vous trouviez suffisamment de temps pour faire naître votre projet passion avant que cela soit l’heure de votre autre travail.

Comme je vous l’ai déjà dit, si vous faites trop de choses à la fois, votre volonté s’atténuera et vous diminuerez les probabilités de chance de réussir.

Changez votre routine du soir

Entre la sortie du travail et la rentrée dans votre lit, c’est votre temps !

Vous le savez déjà, mais il est à vous, ce temps.

La façon dont vous passez ces quelques heures avant de vous préparer à la journée suivante reflète la valeur que vous accordez aux choses qui sont importantes pour vous.

Dès que j’ai pris conscience de la manière dont j’utilisais mon temps, notamment en passant trop de temps à jouer en réseau, car j’adore les jeux vidéo… J’ai pris la décision de travailler sur des choses significatives pour moi.

J’ai ressenti que mon niveau d’estime de moi augmentait et que j’accordais plus de valeur à mon avenir.

La suite, vous la connaissez !

Cela fait maintenant plusieurs années que je suis à mon compte.

J’ai pas le temps pour lancer mon projet

  • Alors, oui il y a les enfants à s’occuper… et alors ?
  • Les tâches ménagères ?
  • Est-ce que ce sont vraiment les tâches ménagères ou plutôt les écrans qui vous prennent le plus de temps ?

Vos routines de repos quotidiennes peuvent très facilement faire disparaître de votre journée, le temps à consacrer pour faire naître votre projet, comme :

  • Écrire ce livre ou ce blog que vous avez en tête depuis toutes ces années,
  • Apprendre une nouvelle langue,
  • Apprendre à coder,
  • Démarrer une entreprise en ligne,
  • Créer vos propres œuvres,
  • Jouer d’un instrument,
  • Démarrer votre collection vintage,
  • Etc.

Votre ressource la plus précieuse est le temps.

Un autre gros paradoxe d’aujourd’hui, est qu’on a jamais économisé autant de temps grâce au progrès et paradoxalement, le temps ne nous a jamais autant manqué pour concrétiser nos idées.

Demandez-vous donc : où est-ce que vous mettez votre temps ?

Optin article

Oui ! C’est possible ! Donnez-vous la peine !

Trouvez le juste équilibre entre temps, attention et énergie pour ce projet qui vous mobilise et qui a besoin de votre pleine conscience.

Ce sera possible pour vous, si vous voulez vraiment poursuivre un projet significatif.

Ce projet se transformera ensuite en une routine, d’où l’importance de se créer une habitude.

Tout ce que vous faites chaque soir après votre travail peut changer le cours de votre vie et de votre carrière !

  • Surprenez-vous !
  • Faites-vous plaisir !

Peu importe ce que vous réussirez ou échouerez.

Ce qui compte, c’est l’effort que vous y mettrez et le sentiment de satisfaction qui en découlera.

La meilleure de vos idées n’est rien sans une action de votre part.

Lancer son projet passion est une décision, alors décidez de passer de l’idée de projet à votre propre activité, peu importe à quel point vous êtes occupé.

Et créez la vie qui vous ressemble !

Donnez-vous simplement la permission de faire naître ce projet qui vous tient à cœur.

Optimisez vos matinées et vos soirées à bon escient, et votre projet passion sera bientôt un rêve à portée de main.

Pour aller plus loin :

Vous savez que vous avez besoin d’une aide pour vous lancer dans votre propre projet ? Pensez au coaching. Contactez Jordane et demandez votre séance découverte en cliquant ici.

A lire aussi :

Se reconvertir, mais dans quoi ? Se reconvertir quand on ne sait pas quoi faire

Trouver une idée de projet professionnel quand on n’a pas d’idées [3 conseils]

Elle a osé… quitter son job et son confort pour créer sa boîte

Monter son entreprise : Les 7 défis à surmonter au moment d’entreprendre

Estime de soi : comment développer son estime de soi avant d’entreprendre

Trouver une idée de projet professionnel quand on n’a pas d’idées [3 conseils]

Trouver une idée de projet professionnel quand on n’a pas d’idées [3 conseils]

reconversion professionnelle Entreprendre et réussir

Au moment, où vous lisez cet article, vous êtes peut-être assis à votre bureau ou sur votre canapé et recherchez une idée de projet professionnel pour pouvoir quitter votre job.

Vous voulez peut-être trouver un projet à faire avant de démissionner ?

Et une fois que vous aurez trouvé une idée de projet, vous pourrez enfin quitter votre job ou vous lancer dans votre propre création d’entreprises ?

Je le sais, car je suis aussi passé par là.

  • Vous voulez construire un projet qui vous correspond, mais c’est là que ça bloque ? Il vous manque quelque chose. Quelque chose de simple, mais de difficile à formaliser.
  • Et vous vous demandez quel projet professionnel choisir ?
  • Vous vous demandez aussi : “entreprendre, mais dans quoi ?“.

Mais vous manquez d’idée de projet.

Pour finalement abandonner en vous disant que vous n’êtes pas un créateur. Que vous n’avez pas de bonnes idées et que vous êtes condamnés à rester dans votre situation.

Laissez-moi vous aider, cher lecteur !

Des idées de projet, il y en a partout !

Avant de commencer, laissez-moi vous dire que des possibilités de création d’entreprises ou pour se créer un emploi, il y en a beaucoup plus que vous ne le pensez.

Mettez de côté vos idées reçues défaitistes en vous disant que:

  • « ça n’est pas pour moi »,
  • « Je n’ai pas assez de… »,
  • « Je suis né comme ça »,
  • etc.

Car en faisant cela vous crée des barrières mentales et vous vous mettez en prison sans rien faire de mal.

Quelle idée de projet ?

Chercher sur internet et taper : « trouver son projet professionnel » pour rechercher de nouvelles idées n’est peut-être pas la meilleure solution pour trouver une idée de projet personnel.

Car votre idée de projet professionnel doit avant tout être une idée de projet personnel. Cette idée doit correspondre à vos envies, à vos besoins, à vos valeurs, à VOUS !

Je sais que c’est anxiogène de ne pas savoir quoi faire de sa vie professionnelle. Je le sais, je suis passé par là. Je me disais : « je ne sais pas quoi faire, je n’ai aucune idée de ce que je veux faire plus tard ni aucune idée de métier ! ».

Dans ce genre de cas, on a envie d’autre chose qu’un job alimentaire, mais on n’a aucune idée de quoi faire exactement, ou une idée de projet vague qui ne mènera nulle part.

La bonne nouvelle c’est qu’il y a un processus qui vous permettra de trouver une idée de projet.

Soyez attentif à ce qui va suivre !

Comment trouver une idée de projet professionnel quand on n’a pas d’idées ?

Vous sentez-vous bloqué dans votre job actuel parce que vous n’avez aucune idée de projet professionnel pour la suite ?

Et voulez-vous savoir combien d’idée de projet professionnel je vais vous donner dans cette vidéo ?

Zéro !

Pour être transparent avec vous, je ne pense pas que trouver une idée de projet professionnel provenant de quelqu’un d’autre que vous, vous amènera bien loin.

En revanche, je vais vous donner 3 conseils pour trouver une idée de projet professionnel.

Plutôt que de chercher à comprendre ce qu’il se cache derrière le manque d’idées, je vais vous apprendre comment né une idée.

Trouver une idée de projet professionnel
Trouver une idée de projet professionnel

1- Comment né une idée de projet professionnel

On a déjà tous entendu des histoires où une personne a eu un déclic et à trouver une idée de projet professionnel qui lui a fait changer de vie.

Et ce qui nous amène à penser que les bonnes idées sont le résultat d’un brillant talent exceptionnel ou d’une chance hasardeuse.

C’est faux !

La première chose que vous devez absolument faire est de libérer de l’espace mental.

Pour trouver une idée, il faut savoir comment naissent les idées dans votre tête. Les idées sont des pensées qui surgissent comme des fenêtres pop-up dans votre inconscient à un moment où vous avez permis à votre esprit de vous parler.

Mais pour lui donner la permission, vous devez d’abord lui laisser un espace de discussion mentale pour qu’il puisse s’exprimer.

Les meilleures idées qui j’ai eues, sont toutes venues à un moment où j’étais serein et mentalement disponible, c’est-à-dire que je ne faisais RIEN !

Pas de musique, pas de télé, pas d’internet, pas d’échanges avec quelqu’un d’autre, aucun stimulus externe ! RIEN !

Ces stimulus peuvent à la fois vous inspirer si vous êtes attentif à ce qui vous entoure, mais peuvent également bloquer toute nouvelle idée.

Surtout si ces stimulus sont des contenus médiocres.

Si vous devez être stimulé par ce qui vous entoure, nourrissez votre esprit de contenus réellement intéressants afin d’avoir de bonnes idées.

Créez ainsi un espace de discussion mentale avec votre esprit afin qu’il puisse s’exprimer pour trouver une idée.

Pour cela, trouvez le bon équilibre entre inspiration et espace mental.

Soyez attentif !

Une idée née grâce à votre environnement, ce qui vous entoure.

Une idée née en écoutant, en observant, en échangeant avec les autres, voire même en lisant.

J’ai constaté que les personnes qui se sentaient bloquées ne lisaient pas assez ou n’étaient pas assez curieuses de partir en exploration.

Une idée de projet professionnel a besoin de deux facteurs clés pour que vous la preniez en compte.

Le besoin et l’opportunité face à un potentiel problème.

Les meilleures idées de projet font toutes face à un problème

Si vous identifiez un problème, vous serez moins dans l’autocritique ou à vous mettre la pression inutilement.

Au contraire, vous évaluerez la grandeur de l’opportunité.

Si vous observez suffisamment votre environnement extérieur, les personnes autour de vous, et ce qu’il se passe, ça sera facile pour vous d’identifier le problème et votre esprit vous aidera à créer tout naturellement des solutions.

Soyez-en convaincu, car vous savez que l’être humain a cette facilité à trouver des problèmes.

Fiez-vous donc à cette capacité naturelle et laissez les solutions venir à vous.

Trouver l’idée parfaite

Beaucoup d’entre nous ne veulent pas seulement trouver une idée, mais veulent trouver une bonne idée. Mais qu’est-ce que c’est « trouver une bonne idée » ?  Une idée qui permet d’être riche ? D’être libre ? D’être superman ?

Nous serons d’accord qu’une bonne idée est une idée qui permet d’atteindre nos propres objectifs.

Parfois, vous aurez le sentiment que l’idée que vous venez de trouver vous mènera à une vie idéale. Ce qui peut être faux.

Il arrive qu’on se dise que cette idée fonctionnera et que nous sommes persuadés que c’est la meilleure.

Et d’autres fois, vous vous convaincrez que l’idée que vous venez de trouver est mauvaise parce que vous avez peur d’échouer… ou de réussir.

Ce questionnement qui engendre des doutes et des fantasmes est tout à fait normal, nous sommes humains après tout.

Pour être sûr que votre idée est la bonne, vous avez besoin d’être pragmatique et d’être dans les faits, donc vous devez la tester.

Là vous saurez si vous avez trouvé une idée de projet intéressante pour atteindre vos objectifs ou non.

Mais pour ça, lisez, parlez, échangez, écoutez et arrêtez de courir après l’idée parfaite.

Car vous ne pourrez valider votre idée de projet professionnel qu’en la mettant en pratique dans le monde réel avec des personnes réelles.

La pire chose à faire est de passer trop de temps à perfectionner votre idée de projet sans avoir fait des tests ou rencontrer d’autres personnes pour la confronter à la réalité.

Évitez de faire partie de ces personnes qui pensent trop et ne passent jamais à l’action.

Trouver un projet à faire

Le problème, ça n’est pas votre manque d’idées de projet professionnel (et vous voyez j’identifie un problème) le problème c’est que vous tuez l’idée avant même de l’expérimenter, car vous vous dites que « ça n’est pas un métier » ou « je ne pourrais jamais en vivre ».

Ah bon ! Comment vous le savez ?

  • Des modèles économiques pour augmenter votre revenu, il y en a des dizaines !
  • Des scénarios pour développer votre idée de projet professionnel en parallèle de votre job ou de vos études, il en existe des dizaines !

C’est le manque d’observations, d’informations et de connaissances qui vous font penser ça, alors développez votre capacité à observer, à analyser, à interpréter ou à créer et on se donne rdv dans 6 mois !

Il vous faut élargir votre vision restreinte de la naissance d’une idée de projet professionnel et pour cela, allez échanger avec des personnes qui ont déjà changé de métier, des personnes qui ont osé se reconvertir, des personnes qui ont quitté leur job pour créer leur activité.

Vous en trouverez des témoignages de personnes sur le groupe Facebook les voies des multipotentiels et sur ma chaîne YouTube.

Alors, allez-y !

Optin article

2 – Une idée de projet professionnel cohérente

J’ai tendance à dire que si vous bloquez, c’est que vous êtes incohérent.

Quand une idée, une personne, une action vous bloque, c’est que cette idée, cette personne, cette action est incohérente avec ce que vous êtes. Donc vos valeurs, votre vision, votre personnalité, etc.

La plupart des personnes vont opter pour une reconversion professionnelle identique au métier qu’elles connaissent déjà et qui ne les épanouit pas.

Positionnez-vous sur des compétences, connaissances et tâches pour lesquelles vous prenez plaisir.

Exercice pour trouver une idée de projet professionnel

Donc je vais vous inviter à prendre un stylo, une feuille et à lister

  • Toutes les expériences professionnelles où vous avez été satisfait de vous ?
  • Tout ce que vous avez apprécié apprendre ces dernières années ? Listez tous les thèmes.
  • Tout ce qui vous a fait vibrer ? Un projet, un échange, un événement, etc.
  • Toutes les sources de plaisir dans vos expériences professionnelles ?
  • Et toutes les compétences où vous avez pris plaisir à les mettre en pratique ?

Pourquoi vous ne trouvez pas d’idées finalement ?

Une compétence c’est un savoir-faire et il faut bien la distinguer avec une tâche.

Car il y a beaucoup de professionnels de la reconversion qui ne savent pas faire la distinction entre une compétence et une tâche.

Et dans les compétences, il y a les compétences techniques et les compétences douces.

  • Coder, c’est une compétence technique.
  • Organiser, c’est une compétence douce qui peut-être associer de la technicité.

Vous voyez la nuance ?!

Une de mes compétences douces, c’est “former” et ma compétence technique c’est la “conception pédagogique”.

Et les tâches liées à la conception pédagogique c’est “l’analyse de l’existant par des recherches”, “la réalisation d’un story-board pédagogique”, “le design du contenu”, etc.

Ça, ce sont des tâches, donc si vous bloquez pour identifier vos talents et ce que j’appelle votre zone d’excellence, c’est aussi à cause de cette confusion.

Une fois que vous aurez fait tout ça :

  • Identifiez des thèmes.
  • Regroupez tout ça.
  • Puis voyez quelles sont les idées qui reviennent souvent.
  • Transformez ensuite ces idées en idée de projet professionnel puis en projet concret.
Trouver une idée de projet professionnel
Trouver une idée de projet professionnel

3- Oser valoriser votre idée de projet

On a trop tendance à croire que pour trouver une idée de projet professionnel il faut que ça soit difficile, douloureux et compliqué.

C’est faux !

Je vais vous présenter d’autres points à prendre en compte pour trouver une idée de projet professionnel.

L’apprentissage

Je parlais d’apprentissage tout à l’heure.

Nous avons tendance à oublier qu’une idée doit correspondre à quelque chose que nous savons et voulons faire. Cette idée est une pensée qui est actionnable. C’est-à-dire qu’une idée n’a de valeur qui si vous êtes dans l’action.

  • Quelles connaissances, quelles compétences voulez-vous apprendre ?

J’ai appris à concevoir des cours captivants et efficaces pour des étudiants comme j’aurai aimé avoir quand j’étais étudiant.

Résultat : j’ai eu des notes de partielles et TD excellentes.

L’apprentissage peut-être un moyen extrêmement enrichissant pour trouver une idée de projet professionnel même si vous êtes débutant.

La chose la plus enrichissante pour moi est d’apprendre de nouvelles compétences et de savoir d’où je pars et de réfléchir à comment je pourrai investir plus de temps à la pratique pour devenir meilleur.

Je pense que le conseil que je vous partagerai c’est : donnez-vous du temps surtout lorsqu’il s’agit d’apprendre une nouvelle compétence.

Vous serez peut-être découragé par votre niveau au début, mais dans un an, vous serez probablement impressionné par le chemin parcouru.

L’émotion

Une autre façon de trouver une idée de projet professionnel est de savoir ce qui vous fait vibrer émotionnellement.

Pour réussir à long terme, il est important de démarrer un projet professionnel en parallèle de son job qui nous mobilise vraiment.

Sinon il sera difficile à l’avenir de trouver la volonté et l’énergie de travailler pendant votre temps libre.

Et si vous voulez rester cohérent dans votre projet, il est nécessaire de préserver votre énergie, votre volonté donc votre discipline.

Je porte de l’amour à ce que je fais, j’aime ce que je fais, c’est ça qui me permet de continuer à faire ce que je fais depuis 2014.

Et l’amour que j’ai pour mon projet me porte pour faire de grandes choses.

La thérapie

Un autre moyen pour trouver une idée de projet professionnel c’est ce que ça vous apporte.

Peut-être que vous vous dites que prendre du temps hors de votre travail pour vous consacrer à un projet professionnel est épuisant, éprouvant, énergivore… mais ça peut aussi être l’inverse.

Si vous prenez plaisir à vous impliquer dans ce projet, ça vous fera du bien !

Si ce projet vous fournit de l’énergie, cela aura comme un effet thérapeutique sur vous.

Ça sera beaucoup plus facile pour vous de trouver le temps pour vous y consacrer.

Et inutile de le rappeler que c’est important de vous amuser.

Le fait d’être un adulte ne doit pas vous empêcher de vous amuser.

  • Quand je suis en formation, je prends plaisir !
  • Quand je coache, je prends plaisir !
  • Quand je fais des TD ou des cours, je prends plaisir !

Et je m’amuse à enseigner ou à former.

Pour moi, le plus important pour trouver une idée de projet professionnel c’est de s’amuser et prendre plaisir quel que soit l’idée, quel que soit votre projet, quel que soit la situation.

Pour passer à l’action et trouver une idée de projet professionnel

Pour finir, je vous invite à faire cette première action :

Si vous voulez être sûr de réussir à trouver une idée de projet professionnel, il vous faut intégrer ce moment de réflexion dans votre planning.

Si autant de gens n’arrivent pas à tenir leurs résolutions en début d’année c’est parce qu’elles n’intègrent pas cette résolution dans leurs plannings.

Pour trouver une idée de projet professionnel, c’est pareil !

Alors, prenez votre planning, votre agenda smartphone ou votre agenda papier et inscrivez-y dedans un moment de 30 minutes de réflexion où vous ne ferez que ça.

Moi j’avais appelé ce moment-là, « l’heure de briller ».

Vous pouvez l’appeler “l’heure de réflexion, de joie, l’heure de se faire plaisir, etc.”

Et on se donne rdv dans 6 mois !

Voilà, j’espère que ces 3 conseils vous aideront à trouver une idée de projet professionnel.

Pour aller plus loin :

Si vous voulez accélérer le processus pour trouver une idée de projet professionnel et tester la faisabilité de vos idées, pensez au coaching. Contactez Jordane et demandez votre séance découverte en cliquant ici.

Pas encore prêt pour être coaché ?

Recevez le guide ultime pour trouver le job idéal à coup sûr. Inscrivez-vous en cliquant sur l’image en-dessous.

Optin article

A lire aussi :

Trouver des idées : s’inspirer ou copier les autres ?

Idée Business : Comment trouver une idée de business ?

Trouver un objectif de vie : Les 3 seules clés que vous devriez utiliser

Démarrer une entreprise : trouver une idée de boite qui déboîte !

TROUVER SA VOIE : savoir que l’on est sur le BON CHEMIN

Il a osé… quitter Virgin radio pour devenir Kinésiologue

Il a osé… quitter Virgin radio pour devenir Kinésiologue

Changer de métier

Si devenir kinésiologue est récemment devenu votre objectif professionnel, alors soyez bien attentif au témoignage de Franck qui va vous parler à coup sûr.

Franck a fait le choix de se reconvertir en kinésiologue après une longue expérience dans une grande radio française bien connue des jeunes générations.

Enfant, il rêve d’une chose, travailler à la radio.

Pendant des années il se donne les moyens de mettre un pied dans ce monde.

Il finit par rentrer par la petite porte en travaillant au standard de la radio.

Il travaille avec les plus grands de la radio jeune en faisant les matinales.

Son job le passionne et lui prend beaucoup de temps… et d’énergie.

Après un rythme intense et quelques années, il fait un burn-out.

Ce burn-out sera le début du commencement d’une nouvelle vie.

Il décide de quitter son job à la radio pour faire une formation de kinésiologue.

Franck et moi avons quitté notre job au même moment et nous nous sommes lancés à notre compte aussi à la même période.

Je vous invite à écouter son témoignage de kinésiologue et d’ancien salarié.

Il a osé… quitter son job de COMPTABLE pour devenir WEB-DESIGNER

Il a osé… de conseiller Pôle Emploi à RIGOLOGUE

Il a osé… Fuir la défense et les STARTUPS pour devenir PIANISTE

Elle a osé… quitter son job de consultant et devenir créatrice de bijoux

Elle a osé… quitter son job et son confort pour créer sa boîte

Changer de métier : 11 Clés pour oser quitter son job et ne plus se mentir

Changer de métier : 11 Clés pour oser quitter son job et ne plus se mentir

Changer de métier

Changer de métier : 11 Clés pour oser quitter son job et ne plus se mentir

J’ai envie de vous dire : il l’heure de changer de métier !

Vous ne trouvez pas que c’est dommage ?

Vous avez étudié et travaillé dur pour arriver là où vous êtes.

Vous avez obtenu un diplôme, puis ce job pour lequel vous vous prépariez.

Mais maintenant, ça ne semble plus vous correspondre, vous avez envie de changer de métier.

D’où vient cette envie de changer de métier

Vous vous levez le matin sans entrain.

Vous allez au travail à reculons.

Quand vous êtes avec vos collègues, vous ne vous sentez pas à votre place et vous vous dites : “Qu’est-ce que je fais là ?”

Je sais ce que vous vivez car j’ai vécu exactement la même chose.

  • Moi aussi je pensais avoir trouvé le bon job avec le bon salaire.
  • Moi aussi j’étais chargé à bloc et plein de bonnes intentions les premières semaines.
  • Moi aussi j’étais sûr d’avoir trouvé le job idéal avec des missions intéressantes et un environnement de travail où je me sentirai bien.

Ma vie pouvait sembler géniale de l’extérieur, mais de l’intérieur, j’avais désespérément envie d’autre chose, j’avais déjà envie de changer de métier.

  • Peut-être que comme moi à l’époque, vous ressentez de la colère ou de la tristesse ?
  • Peut-être que cette voix au fond de vous qui vous dit de changer de métier est de plus en plus forte ?
  • Peut-être que quand vous pensez à votre avenir, ça vous préoccupe, ça vous inquiète et ça vous fait flipper ?

L’anxiété de changer de métier


– Et si les choses ne fonctionnaient pas si je change de métier ?

– Et si je ne pouvais pas faire assez d’argent si je quitte mon job pour changer de carrière ?

– Et si je venais à regretter ma décision ?

Ces questions vous semblent familières ?

Vous avez déjà pensé à évaluer votre vie ?

Vous vous êtes déjà demandé qu’est-ce qui est le plus effrayant pour vous ?

  • Rester là où vous êtes pour une durée indéterminée ?
  • Ou tout ce qui pourrait vous arriver si vous quitter votre job ou changer de métier ?

Moi comme la plupart des personnes qui me choisissent pour travailler ensemble, on a finalement tous trouvé le courage de quitter la sécurité d’un travail en entreprise pour trouver une véritable vocation dans notre vie.

Si vous êtes tiraillé entre votre envie de changer de métier, votre envie de changement tout court et votre peur de l’inconnu, suivez ces 11 conseils qui vous aideront à évaluer votre vie et enfin trouver le courage de changer de métier et de poser votre démission.

  1. Peur du regret plutôt que de l’échec

Vous avez peur d’échouer ou peur de regretter ?

Si vous échouez, vous aurez essayé et appris quelque chose.

Mais le regret, en revanche, c’est une autre affaire.

Vous regrettez ce qui ne s’est pas produit.

Vous regrettez dès qu’il est trop tard.

Échouez est effrayant, mais le regret l’est encore plus.

Je sais que vous préféreriez essayer au lieu de regretter un jour de ne pas du tout avoir essayé.

Changer de métier, quitter son job, se reconvertir, changer de travail, changer de job, quitter son travail, reconversion professionnelle, trouver sa voie
Changer de métier : 11 clés pour quitter son job

2. Choisissez de vivre en cohérence avec vos choix plutôt que par défaut

Revenez en arrière et rappelez-vous de la vie que vous vouliez quand vous étiez enfant.

Est-ce que cela ressemble à ce que vous vivez aujourd’hui ?

Il y a quelque temps, j’ai posé cette question à Sarah, une cliente.

Une des choses qui lui est venue à l’esprit était qu’elle voulait que sa vie tourne autour du développement et de l’humain.

Aujourd’hui, elle travaille dans l’intégration des nouveaux arrivants de son entreprise.

Ne vous contentez pas de la médiocrité ou d’une vie par défaut. Décidez de faire des choix cohérents pour créer la vie qui vous ressemble.

C’est le seul moyen d’y arriver.

Alors, osez changer de métier !

3. Sachez que beaucoup vivent la même chose

Vous êtes normal !

Je dis ça car quand je me suis rendu compte que je n’étais pas le seul à ne pas être satisfait d’un métier bien payé et d’avoir peur de le quitter, ça m’a réconforté.

Vouloir changer de métier ou vouloir quitter un job, qu’il soit bien payé ou non, c’est comme cracher dans la soupe.

Mais vous n’avez pas à culpabiliser d’être dans un endroit qui ne vous convient pas.

Vous êtes simplement humain !

Comprenez que ce que vous ressentez est normal, mais choisissiez d’agir… ou pas.

4. Imaginez le pire des scénarios

Quelle est la pire chose qui puisse vous arriver si vous changez de métier ou si vous quittez votre travail?

  • Peut-être que vous devrez trouver un autre emploi à plein temps ?
  • Peut-être que vous serez sans harnais de sécurité, incapable de vous occuper des personnes qui dépendent de vous?

Si vous définissez clairement le pire des scénarios réaliste que vous pouvez vivre, vous savez comme moi que vous vous préparerez à ne pas vous retrouver dans cette situation et à diminuer la probabilité de chance que ça arrive.

L’argent est la première des fausses préoccupations.

Si l’argent faisait votre bonheur vous ne seriez pas là à me lire.

  • Si l’argent vous préoccupe, qu’est-ce qui vous empêche d’assurer vos finances le temps de votre transition ?
  • Ou de vous organiser ?
  • Ou de trouver un autre emploi si les choses ne se passent pas bien 

5. Vous travaillez mieux quand vous faites ce que vous aimez.

Si vous êtes bon dans quelque chose qui vous intéresse, et que vous faites quelque chose que vous aimez faire…

Comment est-ce que vous vous sentiriez ?

Je me la suis posé cette question dès que j’ai ressenti l’envie de changer de métier.

J’ai trouvé ma zone d’excellence qui m’a orienté dans ce que je fais aujourd’hui.

Imaginez un instant à quel point vous pourriez devenir formidable si vous faisiez cette chose que vous aimez faire ?

6. Suivez votre intuition

Aux septiques de l’intuition, permettez moi de vous dire que je suis très pragmatique, très dans la logique.

Ça ne m’a pas empêché d’avoir eu le sentiment persistant en moi pendant des années, que ce que je faisais n’était pas la bonne chose.

Vous pouvez toujours essayer de repousser, refouler, mettre de côté ce sentiment.

Ça reviendra, vous pouvez me croire.

Changez de tactique et choisissez de vous écouter.

Ça n’est que quand j’ai compris le message qui se cachait derrière mon ressenti que j’ai pris la décision de dire “au revoir président”.

Le malaise que vous ressentez est une bonne chose. Cela vous indique que votre système de guidage interne fonctionne correctement.

Et qu’il vous aiguille dans une direction qui vous correspond.

7. Revenez au présent

S’inquiéter pour l’avenir ne changera rien !

Ça vous empêche de tirer le meilleur parti de ce moment.

Aujourd’hui compte plus que demain.

C’est le seul endroit où vous avez le contrôle.

Alors, concentrez-vous sur ce que vous pouvez faire maintenant pour aller dans la direction que vous voulez.

8. Définissez votre pourquoi

J’ai quitté mon job parce que je voulais travailler avec ce qui me tient à cœur : l’humain.

J’en avais marre de bosser sur des processus.

Je voulais travailler dans un job où je pouvais m’exprimer pleinement et avoir un impact positif sur le monde.

Si vous comprenez bien pourquoi vous quittez un job ou que vous voulez changer de métier, vous comprendrez l’intérêt de prendre des risques.

Cela vous aidera à savoir pourquoi est-ce que vous vous levez le matin, vous resterez engagé dans votre démarche et vous resterez concentré dans la bonne direction.

9. Ca ne sera jamais le bon moment

Je sais ce que vous vous dites, le moment n’est jamais bien choisi pour changer de métier.

  • Peut-être que vous êtes jeune et que vous attendez d’avoir plus d’expériences.
  • Peut-être que vous êtes plus âgé et avez besoin de plus de temps pour apprendre de nouvelles choses.
  • Ou peut-être que vous venez d’être promu et que vous attendez de voir ce que ça va donner.

Le moment parfait n’arrivera jamais !

Le moment ne viendra jamais où toutes les conditions seront réunies.

Quand vous accepterez cette idée, vous comprendrez que le bon moment c’est maintenant.

Changer de métier, quitter son job, se reconvertir, changer de travail, changer de job, quitter son travail, reconversion professionnelle, trouver sa voie
Changer de métier: 11 clés pour quitter son job

10. Quelle image voulez-vous laisser à vos descendants ?

Imaginez-vous avoir quatre-vingt-dix ans et être sur votre lit de mort.

En regardant votre vie, comment voudriez-vous que votre histoire se déroule?

Je sais que vous voudriez quitter ce monde avec un grand sourire, en vous disant que vous avez tiré le meilleur parti de votre séjour ici.

Et que vous avez vécu une vie fidèle à vous-même et non la vie que les autres attendaient de vous.

Pas vrai !?

11. Offrez votre valeur ajoutée

Nous sommes tous différents et chacun à une richesse à apporter.

Ne privez pas le monde de cette richesse.

Il y a quelques temps de cela, j’ai travaillé avec une startup qui améliore le travail en équipe dans les entreprises.

Leurs fondateurs auraient très bien pu rester dans leur job de salarié.

Au lieu de ça, ils ont développé leur activité intelligemment et ont pris la décision d’apporter de la valeur ajoutée aux entreprises.

Quand ils m’ont invité à leur soirée, j’ai discuté avec leurs nombreux clients, tous sont heureux de les connaître et de les avoir vu passer dans leur entreprise.

Vous avez quelque chose de spécial que vous pouvez offrir à ce monde et je suis là pour vous aider.

Alors, faites-vous confiance et montrez-moi ce que vous avez au fond de vous !

Vivre par choix plutôt que par hasard

Je sais que ça n’est pas facile de vivre de la frustration et de rester dans un boulot pas épanouissant.

Je sais que ça n’est pas facile de d’assumer ses choix de quitter son job et de changer de métier sans se tromper.

Je sais que ça n’est pas facile de se demander quoi faire de sa vie ?

Mais rester pourrait être une erreur encore plus importante.

Vous ne savez pas comment les choses peuvent tourner si vous démissionnez.

Mais voici ce que vous savez : rester là où vous êtes ne vous conduira probablement pas là où vous avez envie d’être.

  • N’auriez-vous pas envie de vivre une vie par choix plutôt que par défaut ?
  • N’auriez-vous pas envie de regarder en arrière et de vous dire que vous avez tout fait pour créer la vie que vous désirez au lieu de souhaiter avoir eu cette vie ?
  • N’auriez-vous pas envie de tenter votre chance plutôt que de vivre avec des regrets ?

Qui sait, vous pourriez créer la vie qui vous ressemble.

Je serai là pour vous aider.

Alors contactez-moi et demandez votre séance découverte pour explorer la faisabilité de votre projet de reconversion professionnelle en cliquant ici.

Optin article

A lire aussi

Il a osé… quitter son job de COMPTABLE pour devenir WEB-DESIGNER

Elle a osé quitter son job de consultant et devenir créatrice de bijoux

Elle a osé quitter son job et son confort pour créer sa boîte

5 autres raisons de quitter son job

10 excellentes raisons de quitter son travail

3 mensonges à stopper pour vivre pleinement son potentiel

3 mensonges à stopper pour vivre pleinement son potentiel

Comment se motiver

3 mensonges à stopper pour vivre pleinement son potentiel

“A la fin, ce qui compte, ce ne sont pas les années qu’il y a eu dans la vie. C’est la vie qu’il y a eu dans les années.”

Abraham Lincoln

Je n’ai aucun talent !

Je vais vous partager l’histoire d’un client.

Ce client, on va l’appeler Sarah.

Sarah travaille avec moi pour que je l’aide à révéler son réel potentiel.

Lors d’une séance, elle m’a dit un truc hallucinant !

Elle m’a affirmé, je dis bien “affirmé”, qu’elle n’a aucun talent, qu’elle n’a pas de potentiel.

Elle me dit Jordane :

“Je pensais que je serais motivé pour enfin révéler mon potentiel toute seule, mais à chaque fois, je me freine en me disant que je n’ai aucun talent.”

Et à chaque fois, elle n’y arrivait pas.

Ne pas vivre pleinement son potentiel peut durer longtemps

utiliser pleinement son potentiel, vivre pleinement son potentiel, vivre son potentiel, comment utiliser pleinement son potentiel, potentiel citation, utiliser son potentiel citation, exploiter son potentiel citation
vivre pleinement son potentiel

Ça fait 5 ans que ça dure comme ça pour elle.

5 ans !!!

C’est long 5 ans !

Elle me dit :

“Ce n’est pas que je n’ai jamais eu de résultats dans ma vie, mais j’ai l’impression de ne pas vivre mon plein potentiel.”

Et ça, elle se le répète tous les jours, dans tout ce qu’elle fait.

Quand elle conduit pour aller au taf, quand elle fait la vaisselle, quand elle se coiffe, quand elle se brosse les dents.

Je lui ai dit :

“Wôw !!! Ca doit être fatiguant ! Tu te reposes quand ?”

C’est toujours le bon moment pour se dévaloriser

C’est tout le temps le bon moment pour se rappeler qu’elle n’a pas de potentiel.

Finalement, en l’écoutant, je me suis dit intérieurement : “Hé bien si, elle a eu des résultats.”

Pas ceux qu’elle attendait.

  • Elle est devenue experte en navigation hasardeuse sur le web.
  • Elle est devenue experte en comparaison avec les autres.
  • Elle est devenue experte en négociation intérieure avec elle-même.

“Je suis tellement coincé dans ma vie…”

“…mais non tu as un potentiel…”

“…mais non je ne vais nulle part…”

Elle a trouvé la meilleure façon pour se vider de toute son énergie, de sa confiance en soi et rester bloquée au même stade.

Le meilleur moyen pour ne pas vivre pleinement son potentiel

Elle s’est créé de nouveaux compagnons, des trolls intérieurs alimentés par la peur du vide et le manque d’estime de soi.

Et ce qui s’est passé c’est qu’elle est devenue de moins en moins friande de son soi-disant mantra de motivation et de toutes ces vidéos de motivation qu’il y a sur le net.

Elle s’est dit :

“Je veux du concret maintenant, je veux des résultats !”

Et on s’est mis à travailler ensemble.

La prise de conscience

Elle a réalisé que vivre pleinement son potentiel commencé par s’interdire de se raconter ces trois grands mensonges :

Mensonge n ° 1 :Il est productif de se battre pour vivre pleinement son potentiel.

utiliser pleinement son potentiel, vivre pleinement son potentiel, vivre son potentiel, comment utiliser pleinement son potentiel, potentiel citation, utiliser son potentiel citation, exploiter son potentiel citation
vivre pleinement son potentiel

Lorsque vous mettez toute votre énergie au mauvais endroit, c’est comme nager à contre-courant.

Et qu’est-ce qui se passe si vous nagez à contre-courant toute la journée ? Tous les jours ?

  • Vous vous fatiguez.
  • Vous buvez la tasse.
  • Vous vous faites submerger.
  • Et vous n’arrivez plus à remonter à la surface.

Lorsque vous dépensez toute votre énergie en vous disant que :

  • Vous n’êtes pas assez bon,
  • vous n’êtes pas assez bien,
  • vous ne faites pas les choses assez bien ?

Il ne vous reste plus beaucoup de temps et d’énergie pour vous.

Et l’essentiel ce sont les résultats.

Ne vous méprenez surtout pas par rapport à ce que je viens de dire.

Sarah, elle, était trop occupée à chercher son plein potentiel.

Elle a lu des tonnes de livres.

Elle a fait plusieurs tests en ligne pour trouver ses vrais talents et des tests pour trouver sa voie.

Elle a fait cette erreur que tout le monde fait :

Regarder les job boards, les sites d’emplois pour voir ce qui pourrait lui convenir. Elle a regardé ce que faisaient les autres. En bref, elle regardait partout, sauf en elle !

  • Elle ne faisait pas attention à ce qui lui donnait de l’énergie, du plaisir, de l’adrénaline.
  • Elle ne faisait pas attention à ce qui la fascinait.
  • Elle ne faisait pas attention à ce qu’elle ressentait.

Au lieu de cela, elle écrivait les avantages et les inconvénients de potentiels emplois qu’elle trouvait.

Faire ça, sert autant que de donner des coups d’épée dans l’eau.

Il y a quelque temps, elle a enfin pris conscience qu’elle savait déjà ce que signifiait de mener une vie significative, riche et pleine de sens.

Tout est une question d’attention.

Et surtout, une question de s’écouter.

S’écouter est la base et c’est la plupart du temps la solution à vos problèmes.

Vous prenez ainsi les mesures nécessaires pour vérifier avec vous-même :

  • ce qui vous fait du bien,
  • ce qui vous stimule intellectuellement ou émotionnellement,
  • ce qui vous fait du mal,
  • ce qui vous mobilise
  • et ce qui vous fascine.

Il s’agit de vous donner la permission d’explorer et d’expérimenter, un tout petit pas à la fois.

Et si nécessaire, d’ajuster en utilisant votre niveau d’énergie et votre jauge d’émerveillement comme une boussole pour vous guider dans la création d’une vie énergique et brillante.

Une vie qui vous inspire.

Une vie qui vous ressemble.

Vous comprenez mieux pourquoi j’ai appelé ma société osez briller et son slogan ?

Mensonge n° 2 : Vivre pleinement son potentiel, c’est vivre une vie sans échec, sans crainte et sans tristesse.

utiliser pleinement son potentiel, vivre pleinement son potentiel, vivre son potentiel, comment utiliser pleinement son potentiel, potentiel citation, utiliser son potentiel citation, exploiter son potentiel citation
vivre pleinement son potentiel

Combien de personnes fuient la souffrance ou veulent éviter ce qu’elles ne veulent pas ?

Elles sont convaincues que pour vivre pleinement son potentiel, cela signifie vivre heureux pour toujours et à jamais comme dans un compte où le bonheur est éternel.

Vous en venez à croire aux mythes.

Vivre pleinement son potentiel signifie vivre avec ce sentiment de peur et d’y aller quand même.

  • Cela signifie que vous prenez conscience de votre plein potentiel quand vous commettez des erreurs et que vous en tirez des leçons.

Vivre pleinement son potentiel signifie voir les choses telles qu’elles sont, et non pas ce que vous pensez qu’elles devraient être et agir en contrepartie.

  • Cela signifie vous donner la permission de ressentir ce que vous faites, et non pas ce que vous pensez devoir ressentir.
  • Cela signifie vivre et explorer le pourquoi vous vous sentez ainsi.

Et là, et seulement là, vous trouverez vos réponses.

C’est à ce moment que vous révélerez votre plein potentiel.

C’est à ce moment que vous commencerez à exploiter votre génie.

Mensonge n° 3 : Je ne suis pas assez bon

Sarah a développé une croyance qui en est devenue une conviction par la suite.

Elle croyait ne pas être assez bien.

Comme Sarah, lorsque vous vous dites “je ne vis pas mon plein potentiel!”, vous vous dites inconsciemment: « vous n’êtes pas assez bon comme vous le voudriez ».

Mais, vous vous racontez des bobards !

Et ce bobard est un mensonge tellement décourageant.

Comme Sarah, apprenez que c’est votre choix de croire ou non à ce mensonge.

Il est de votre devoir de laisser tomber ce mensonge et de choisir un point de vue plus objectif.

Sarah a compris qu’elle pouvait faire ce choix chaque minute de ses journées.

Et c’est ce qu’elle a fait.

Elle a fait ce choix.

Et c’est ce qu’elle continuera de faire, encore et encore.

Vous êtes meilleur que vous ne le pensez, et vous pouvez l’être, tout de suite, maintenant.

C’est grâce aux erreurs que vous êtes prêt à assumer que vous révélerez votre plein potentiel.

Vivre pleinement son potentiel ne consiste pas à éviter de faire des erreurs. Mais de mettre toute son énergie, toute son attention, tout son cœur dans ce que vous vivez.

Exploiter son plein potentiel

Sarah est maintenant en train de renouer avec son plein potentiel à travers tout ce qu’elle fait et du travail que l’on fait ensemble.

  • Elle a fait des choix, elle a choisi d’explorer.
  • Elle a choisi de s’explorer.
  • Elle s’est choisie.

Vivre pleinement son potentiel, c’est faire son truc, petit à petit, à son rythme, de la manière la plus fabuleuse et imparfaite.

Certains aimeront cette idée, d’autres non.

Mais vivre pleinement son potentiel, c’est être cool avec ça plutôt que d’essayer de plaire à tout le monde.

Sarah a fini de vivre la vie de quelqu’un d’autre.

Son plein potentiel lui donne la permission d’être qui elle est et de puiser dans son moi unique.

Elle me disait se sentir effrayée et excitée, fière et déterminée, euphorique et inspirée;

Ce ne sont là que quelques-uns de ses nouveaux compagnons de route sur ce long chemin fascinant qu’est la voie du plein potentiel.

Et ils ne sont pas entrés dans sa vie par accident.

Elle a choisi de les inviter l’un après l’autre.

Une pensée positive stimulante à la fois.

Et pour vous aussi, ça la même.

Pour aller plus loin :

Si utiliser pleinement son potentiel fait partie de vos priorités et que vous voulez vous en servir pour réaliser vos projets professionnels, pensez au coaching. Contactez Jordane en demandant votre séance découverte.

Optin article

A lire aussi

SYNDROME DE L’IMPOSTEUR : la malédiction des multipotentiels au travail

Être MULTIPOTENTIEL c’est avoir les défauts de ses qualités

Être multipotentiel et faire un choix : entre appréhension et damnation

Perfectionnisme : 3 étapes clés pour se débarrasser de ce poison

Faire quelque chose de sa vie qui nous importe profondément (Même si ça craint !)

Faire quelque chose de sa vie qui nous importe profondément (Même si ça craint !)

Comment se motiver

Faire quelque chose de sa vie qui nous importe profondément (Même si ça craint !)

Vous savez comme moi que c’est le progrès qui fait avancer le monde.

Le progrès modifie nos styles de vie.

Il change et améliore des millions de vie dans le monde.

Pour continuer d’améliorer nos conditions, le monde a besoin, non pas de consommateurs, mais de créateurs.

On en est là, grâce à l’audace de certains créateurs et innovateurs qui ont su donner vie à leur imagination en créant, encore et toujours.

Regardez tout ce qui se passe en ce moment avec l’intelligence artificielle, le digital, les nouvelles technologies.

Et plus tard avec les humanoïdes.

Qui sait, dans un avenir proche ou lointain il sera possible de transférer sa conscience dans un ordinateur.

Faire quelque chose de sa vie en créant

Laissez-moi vous dire ceci, il est de votre devoir de créer et de partager avec le monde votre meilleure production, votre meilleur travail, votre meilleur projet…

Vous n’avez même pas besoin d’avoir l’ambition de changer le monde, juste de créer.

Sortez de votre cachette, montrez votre créativité au monde.

Il vous faut prendre conscience que les grandes découvertes de notre époque proviennent d’intuitions qui ont mis le temps à prendre forme, à maturer, pour se connecter à d’autres idées et ça s’est fait au fil du temps.

Ne ratez jamais une occasion de montrer votre travail et de le partager aux autres.

Faites quelque chose, peu importe l’ampleur du travail.

Le seul travail qui compte, c’est le travail qui crée une valeur durable dans le temps.

C’est un travail qui fait ressortir le meilleur de vous, le meilleur de vos capacités, le meilleur de votre potentiel.

C’est un travail qui vous rend créatif.

Il n’y aura jamais de bon moment pour faire quelque chose de sa vie

Si vous êtes du genre à attendre un alignement des planètes ou une opportunité qui vous permettront de partager votre travail, vous n’y êtes pas du tout.

Ce genre d’attentes tue vos rêves.

Être dans l’attente ralentit votre progression et vous fait procrastiner.

Si vous avez toujours eu envie d’écrire un livre, commencez à écrire.

Et n’attendez pas d’être sûr de le vendre.

Faites-le simplement parce que vous le pouvez.

Les fausses vérités sur la créativité

Je vais vous part d’un constat que j’ai fait depuis que je côtoie des entrepreneurs à succès.

C’est qu’aujourd’hui plus que jamais, ce sont l’attitude, le courage et l’engagement qui l’emportent sur les antécédents, les gènes et le talent.

Vous n’avez pas besoin d’être bien né avec une cuillère en or dans la bouche pour réussir, l’ascenseur social est en panne depuis des années.

Sachez qu’il est plus facile de choisir soi-même et de faire quelque chose de sa vie qui a de la valeur.

Il n’a jamais été aussi facile de prendre la décision d’être responsable de son propre travail.

Faites-vous confiance, faites confiance en ce que vous êtes capable de faire et ayez confiance en votre potentiel.

Réveillez votre potentiel en faisant de ce que vous faites un art et jusqu’à ce que vous soyez si bon qu’on ne puisse plus l’ignorer.

Arrêtez de vivre votre vie à moitié endormi

Attendre le moment parfait n’a jamais payé.

Vous pouvez attendre toute votre vie.

D’ailleurs depuis combien de temps vous êtes dans la salle d’attente ?

10 jours ? 10 mois ? 10 ans ? 20 ans ?

  • Il est temps de choisir votre avenir.
  • Il est temps de choisir la vie que vous voulez avoir.
  • Il est temps de choisir la réputation que vous voulez avoir.

L’action engendre des résultats. Le résultat engendre l’action.

Faites, réussissez ou échouez et répétez le processus.

Vous deviendrez inarrêtable.

Le secret du bonheur et de la confiance en soi

J’ai une autre chose importante pour vous et que je vous invite à retenir pour faire quelque chose de sa vie.

L’un des secrets du bonheur et de la confiance en soi ; c’est la création.

Je ne sais pas pour vous, mais les fois où j’ai été, le plus heureux, le plus énergique, le plus confiant était pendant ces moments où j’étais dans mon flow de création, dans mon état de flux.

Mais je suis plus heureux quand je suis coincé dans le “flux” de la création ou dans un “état de flux” comme l’explique le psychologue Mihaly Csikszentmihalyi.

Un jour j’ai lu que lorsque vous créez, au lieu de consommer, votre niveau de plaisir augmente, par opposition à votre besoin. Être dans la création vous procure un bonheur beaucoup plus durable et profondément satisfaisant que de consommer.

Plutôt que de vous demander “quoi faire de sa vie” ? Comme j’ai l’habitude de l’entendre.

  • Demandez-vous quel public voudriez-vous servir ?
  • Avec qui voudriez-vous travailler ?
  • De quelles connaissances ou arts disposez-vous pouvant être réutilisé, remodelé et réinventé ?

Créer est le clé

Laissez votre authenticité s’exprimer et laissez aller sur ce que vous pensez être pour enfin devenir la personne que vous êtes réellement.

Choisissez de créer et de partager votre travail tous les jours.

Nous ne sommes plus comme Einstein, Leonardo et Mozart.

Il n’y a pas besoin de leur ressembler pour que le monde ait vraiment besoin de vous !

Chacun de nous est créatif. La création n’est pas un don.

On est tous nés créatifs, seulement vous avez arrêté de l’être pour diverses raisons, l’école en fait partie.

Si certains sont plus créatifs que d’autres, c’est parce qu’ils continuer de l’être toute leur vie.

C’est comme parler ou marcher.

Aussi c’est comme si vous vous étiez arrêté de marcher ou de parler.

Vous en serez toujours capable, mais vous aurez besoin de pratique.

Choisissez de redevenir créatif et vous vous en sortirez toujours.

Et quand vous le ferez, transmettez-le à votre entourage, à vos enfants, à vos amis, à vos collègues et aux personnes que vous rencontrez.

Célébrez la créativité de vos enfants, même si cela ressemble à quelque chose qu’aux yeux de vos enfants.

Le monde a besoin de créateurs

Le monde a besoin de votre contribution.

Construisez des choses.

Partagez votre authenticité.

Les entreprises, les écoles, les institutions, les associations, ont besoin de personnes qui inventent des choses.

  • Les écrivains partagent leurs expériences et éduquent grâce à leur créativité.
  • Les entrepreneurs créent des choses qui améliorent votre quotidien.
  • Il y a aussi des millions de personnes qui ont une capacité créative et ayant des connaissances techniques et qui choisissent de partager leurs projets avec le reste du monde, même si ce n’est pas parfait.

Le monde a besoin de personnes suffisamment courageuses pour entreprendre des projets qui les font vibrer.

Le monde a besoin de plus de créateurs, et non pas plus de consommateurs.

Commencez votre vie d’aventurier et expérimentez-la avec audace.

Être créatif signifie jouer un rôle actif dans le monde plutôt que de rester passif.

Laissez un impact dans votre vie.

Et créez votre propre monde plutôt que de le consommer.

Pour aller plus loin :

Si faire quelque chose de sa vie est important pour vous et que vous avez le projet de changer de métier et que vous voulez en explorer la faisabilité, pensez au coaching. Contactez Jordane en demandant votre séance découverte.

Ou

Téléchargez gratuitement le Guide Ultime pour Trouver À Coup Sûr Le Job Idéal.

Optin article

A lire aussi :

Entreprendre mais dans quoi ? Une piste simple pour avoir une idée

Trouver une idée de projet professionnel quand on n’a pas d’idées [3 conseils]

Enquête métier et reconversion : les questions clés à poser

Enquête métier et reconversion : les questions clés à poser

reconversion professionnelle

Enquête métier et reconversion : les questions clés à poser

Réussir son enquête métier

Vous êtes à l’étape de l’enquête métier dans votre projet de reconversion professionnelle ? Félicitations vous êtes à deux doigts de changer de métier.

Seulement voilà, vous ne savez pas comment faire une enquête métier ?

Pas d’inquiétude, on va voir ça ensemble !

L’enquête métier pour valider son projet de reconversion professionnelle

L’enquête métier est l’étape indispensable pour permettre de confronter ses idées à la réalité et réussir sa reconversion professionnelle.

Mais surtout pour ne pas tomber dans le fantasme ou l’idéalisation d’un métier.

À cette étape vous avez dû faire un travail de veille informationnelle et de préparation.

J’entends par là une cartographie ou bien des fiches des métiers, des fonctions ou des secteurs d’activités que vous voulez explorer.

Si vous ne l’avez pas fait, je vous invite à procéder à cette étape avant de vous lancer dans une enquête métier afin que vous ayez le maximum d’informations utiles pour vous aider à poser vos questions.

À ce sujet voici quelques exemples de questions à poser pour son enquête métier.

Exemple d’enquête métier

Si vous aimez le jeu de rôle/Jeu de société Sherlock Holmes, vous allez adorer cette partie-là.

Pour cette enquête métier, vous devez d’abord enquêter sur vous-même, vous avez donc identifié les choses importantes à retrouver dans votre futur métier.

Ces choses importantes doivent se retrouver dans vos questions d’enquête métier.

J’entends par choses importantes, vos besoins, vos valeurs et vos objectifs.

Adapter vos questions !

Après il y aura toujours des questions basiques que vous pourrez poser à n’importe quelle autre personne.

Rappelez-vous dans tous les cas que l’ensemble des réponses à vos questions doivent vous permettre d’obtenir la réponse ultime à la question « Quelle vie j’ai envie d’avoir ? ».

Enquête métier ou enquêter sur sa vie idéale ?

Si vous priorisez l’équilibre vie pro/perso car vous visez l’épanouissement professionnel au travail :

  • Demandez à votre interlocuteur comment il gère son temps pro et perso.
  • Est-ce que le télétravail est une pratique habituelle dans l’entreprise ?
  • Quelle est l’ambiance au travail et les relations hiérarchiques ou entre collègues ?
  • Etc.

Si vous mettez l’accent sur la notion de plaisir au travail :

  • Demandez-lui (ou elle) quel besoin a-t-il voulu satisfaire en choisissant ce métier ?
  • Quelle est sa plus grande source de satisfaction ?
  • Etc.
trouver sa voie citation, trouver son chemin, trouver sa vocation citation, trouver sa mission de vie citation, la solution est en vous citation, la solution est en vous, comment trouver sa voie, comment savoir que l'on est sur le bon chemin, 15 signes qui prouvent que vous êtes sur le bon chemin
Réussir son enquête métier

Les questions à poser

L’enquête métier a pour objectif de vous aider à trouver le lien entre vos compétences, vos aspirations, vos besoins et vos valeurs.

C’est comme un questionnaire de découverte de métier pour s’aider à trouver sa voie.

Ce lien vous le ferez naturellement au fur et à mesure que vous questionnerez la personne.

Vous devez ressentir de l’envie de votre côté lorsque vous écoutez parler la personne.

Si elle vous donne envie, c’est plutôt bon signe, mais veillez à toujours avoir plusieurs sons de cloche.

Car il suffit que vous tombiez sur un amoureux de son travail pour avoir une vision faussée du job.

Pensez donc à ramener les questions à vos besoins professionnels et aussi personnels.

Pour réaliser cette enquête métier, je vous préconise grandement l’utilisation d’un questionnaire ou une prise de note vocale qui restitue les dires de la personne.

Il existe quelques applications que je n’ai pas en tête, je vous invite à aller fouiller dans votre smartphone.

La personne rencontrée

  • Nom
  • Métier
  • Téléphone
  • Entreprise

Le contenu du métier et les tâches

Évitez dans votre enquête métier les questions trop vagues du style “pouvez-vous me décrire votre métier ?”.

Orientez plutôt la question en lui demandant le contenu du métier au quotidien. “C’est quoi une journée type ?”

Intéressez-vous ensuite à votre interlocuteur en lui demandant :

  • Qu’est-ce qui l’a amené à choisir ce métier ?
  • Puis demandez-lui : quel est son parcours professionnel ?
  • Quelles sont les activités et tâches qui occupent la majeure partie de son quotidien ?
  • Quelles sont les tâches plus secondaires ou occasionnelles ?
  • Quelles sont les responsabilités à assumer ?

Les compétences requises

  • Quelles sont les compétences techniques et opérationnelles nécessaires ?
  • Quelles sont les compétences pré-requises à maîtriser ?
  • Est-il nécessaire d’avoir un type d’expérience spécifique ?
  • Quelles sont les qualités personnelles essentielles pour être bien et à l’aise par rapport au poste, à l’équipe de travail, la clientèle … ?

L’environnement et les conditions de travail

  • Qu’elles sont les conditions dans lesquelles il travaille ? (Seul où en équipe, relations hiérarchiques, les temps de travail, les déplacements, la part d’autonomie et d’initiative, etc.)
  • Quel est l’environnement de travail spécifique à ce métier ? (Lieux de travail, relations, ambiance, etc.)
  • Quels sont les outils et méthodes que vous avez à disposition ?

L’accès au métier

  • Déjà y a-t’il besoin d’une formation ou plutôt d’une expérience ?
  • Si une formation est nécessaire, quels sont les diplômes reconnus ?
  • Est-ce qu’il existe des formations alternatives ?
  • Quelles sont les recommandations en termes de formation ?
  • Comment votre interlocuteur est rentré dans ce domaine ? (Stage, recrutement, cooptation ?)

L’avenir du métier

  • Quel est l’état du marché du secteur ?
  • Est-ce que le secteur recrute en ce moment ?
  • Quelles sont les perspectives d’évolution de carrière du métier ?
  • Quelle est son opinion vis-à-vis du futur de son métier ?

Les contraintes du métier

  • Quelles sont les contraintes du métier ?
  • Le positif du métier
  • Qu’est-ce qui vous apporte de la satisfaction dans ce métier ?
  • Qu’est-ce qui vous frustre ?
  • Quand vous sentez-vous le plus utile ?
  • Qu’améliorerez-vous dans ce métier ?

La rémunération

  • Quel est le salaire moyen pour un débutant
  • Quel est le salaire moyen après 5 années d’expérience ?
  • Quelles sont les possibilités d’augmentation ?

Les conseils

  • S’il avait un conseil à se donner à lui-même au moment de commencer, que se dirait-il ?
  • Est-ce qu’il peut vous présenter ou vous faire rencontrer d’autres professionnels susceptibles de répondre à vos questions ?

Avec tout ça, votre enquête métier sera la plus complète.

Il y a un paquet de questions, c’est pour cela qu’il vous faut être transparent, convaincant et bon communiquant de manière à ce que l’interviewé se prête au jeu de l’enquête métier sans y répondre à moitié.

Introduisez les questions naturellement sans ressembler à Raphaël Mezraoui.

Votre ressenti sur le métier et votre décision dépendront de l’intensité de ses réponses à vos questions et de sa volonté à répondre à votre enquête métier.

Alors, soyez naturel !

Bon jeu et bonne enquête métier.

Pour aller plus loin :

Si vous avez un projet de reconversion professionnelle et que vous voulez réaliser votre enquête métier, pensez au coaching. Contactez Jordane et demandez votre séance découverte en cliquant ici ou bien cliquez en-dessous pour recevoir le Guide Ultime pour Trouver le Job Idéal à Coup Sûr.

Optin article

A lire aussi :

Reconversion professionnelle : Tuer son troll et quitter sa zone de confort

5 raisons de choisir le portage salarial pour sa reconversion professionnelle

Reconversion : Comment devenir coach ? Paul-Hervé Vintrou

Trouver son IKIGAI & sa raison d’être : les questions TESTS BONUS à se poser

Comment TROUVER SA VOIE PROFESSIONNELLE? 7 questions tests à se poser