Lancer son side project : Mes 5 stratégies pour (enfin) le lancer

Lancer son side project : Mes 5 stratégies pour (enfin) le lancer

reconversion professionnelle

Vidéo : 5 stratégies pour lancer son side project en parallèle de son job.

Je fais cet article/vidéo, suite au message que j’ai reçu d’une personne que j’ai accompagnée il y a 1 an et demi pour l’aider à lancer son side projet en parallèle de son job.

Sylvie, c’est son prénom, me dit que son projet parallèle, qu’on a identifié et formaliser ensemble prend de plus en plus de place dans sa vie.

Son boulot de 9h-17h terminé, elle continuait sa journée pour développer et lancer son side project en bossant dessus jusqu’à 23h. Elle faisait des journées de plus de 11h, en plus de sa vie de famille.

Elle a pu négocier un mi-temps, pour placer un peu plus son side project au centre de sa vie professionnelle.

Récemment, elle m’a avoué qu’elle apprenait beaucoup sur ce que ça nécessite de passer de la posture de salarié à la posture d’entrepreneur, ainsi que la gestion de sa propre entreprise.

J’appelle ça, la phase de deuil, elle fait le deuil de sa vie de salarié. C’est déstabilisant, je le sais, je suis aussi passé par là.

Et le syndrome de l’imposteur ne devait pas trainer bien loin.

Le plaisir d’apprendre… à lancer son side project

Cela faisait beaucoup de choses à apprendre pour elle, comme :

  • définir une offre et une stratégie commerciale,
  • travailler son image de marque,
  • concevoir les pubs Facebook,
  • etc.

Mais ça l’éclate !

Elle me disait :

Je ne gagne pas encore un revenu régulier, mais à un moment donné, et je sais ce que tu vas me dire Jordane, je devrai un jour ou l’autre consacrer tout mon temps et mon énergie dans mon projet.

Elle reste cependant incertaine malgré de premiers résultats concluants, mais ça l’éclate !

Et vous ? C’est quand la dernière fois que vous vous êtes éclaté dans un projet ? Dans votre job actuel ?

Je sais, je ne suis pas sympa de vous poser la question, surtout que si vous êtes ici c’est que vous pensez à quitter votre job pour un plan B, d’où le fait de lancer son side project.

Lancer-son-side-project-et-creer-son-propre-metier-tout-en-restant-salarie, créer son propre métier, la solution contre le chômage, se reconvertir, créer son métier tout en gardant son job, entreprendre sans risque
Une bonne raison de lancer son side project non ?

Le sentiment d’être bloqué et que rien ne changera

Comme beaucoup de personnes Sylvie a accepté un “job à la con”, un job alimentaire, insatisfaisant qui la maintenait dans cette idée qu’elle ne pouvait pas changer, car elle se sentait bloquée dans sa vie.

Sylvie vous a montré que c’était possible de lancer son side project en parallèle de son job, même après 20 ans d’expériences dans la même boîte et même en ayant une famille à s’occuper.

Si vous deviez retenir l’idée principale de son cheminement, ce serait de procéder, comme elle l’a fait, en créant votre propre métier en parallèle de votre job tout en commençant a gagné un début de revenu.

Pourquoi je vous dis ça ?

Car beaucoup trop de personnes pensent de manière binaire en se disant c’est tout ou rien et se disent :

je dois tout plaquer pour vivre de ma passion, quitter mon travail qui m’épuise pour vivre à 100% de ma nouvelle activité.

Sylvie vous montre que vous pouvez lancer votre side project en parallèle de votre job.

Et je félicite encore une fois Sylvie pour m’avoir contacté et avoir osé demander de l’aide. Trop de gens pensent pouvoir tout faire par eux-mêmes. Et pire, quand ils se lancent, ils abandonnent aussi tôt dès qu’ils se heurtent à un premier blocage.

Même si Sylvie vit dans l’incertain en ce moment, son activité continue de se développer.

Lancer-son-side-project-et-creer-son-propre-metier-tout-en-restant-salarie, créer son propre métier, la solution contre le chômage, se reconvertir, créer son métier tout en gardant son job, entreprendre sans risque
Suivre ces 5 stratégies pour enfin lancer son side project

Les 5 stratégies qui ont permis à Sylvie de lancer son side project en parallèle de son job de salarié

1 – Conservez votre volonté et votre idée en tête

Peut-être qu’il vous est déjà arrivé de ressentir de l’excitation au moment où vous aviez trouvé une idée de projet professionnel ?

Sylvie aussi avait ressenti cet enthousiasme tout au long de son projet, mais même la personne la plus organisée n’est pas capable de toujours être dans la motivation, la volonté et la discipline.

Malgré ce que l’on vous fait croire dans des vidéos sur Youtube… être à 100% de ses capacités 100% du temps, c’est de la flûte !

Il y a des hauts et des bas avant de réussir sa transition et de lancer son side project.

Ces moments de baisse de régime peuvent vous faire dérailler. C’est-à-dire que vous finissez par perdre votre enthousiasme de départ à créer votre projet.

En général, on a souvent tendance à passer à autre chose pour apporter un nouveau souffle d’enthousiasme et d’euphorie à notre quotidien en se consacrant à un nouveau projet.

On se dédie totalement à autre chose pour changer d’idées ou atténuer la pression d’atteindre un objectif.

Ce qui amène bien souvent à de l’éparpillement et un sentiment de culpabilité en ayant l’impression de stagner.

Pour éviter que cela vous arrive, soyez concentré sur de mini-actions quotidiennes cohérentes avec vos objectifs. Et prenez aussi du temps pour vous. Pour en finir avec la procrastination, aux objectifs inachevés et à l’impression de stagner, je vous préconise d’utiliser une carte d’objectifs.

Une carte d’objectifs est un outil très simple que j’utilise pour mes clients et moi-même pour lancer mes projets passions, vous partez d’un objectif principal puis vous le sous-divisez en mini-objectifs ou actions.

Vous pouvez la télécharger mon modèle en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Vous pourrez aussi créer le vôtre en y inscrivant vos principaux objectifs pour votre projet de création d’entreprise et à l’afficher sur votre espace de travail ou votre frigo.

J’ai accroché des photos de wingsuit et de saut en parachute, car c’est mon prochain objectif personnel et des photos de la couverture d’un livre que j’ai créé, car c’est un de mes objectifs professionnels du moment.

Conservez toujours un objectif plaisir et un objectif financier.

C’est ainsi plus facile de conserver sa volonté de créer et de lancer son side project.

2 – Embarquez un partenaire pour vous soutenir

Lorsque j’ai officiellement lancé mon activité, j’ai tout de suite rejoint un groupe de jeunes coachs qui avait la même vision du coaching.

Faire partie d’un groupe de personnes qui passent par les mêmes difficultés que moi et qui ont la même ambition permet de me sentir soutenu et de rapporter les progrès de mes avancées.

Je me place ainsi dans une démarche dynamique d’évolution. Car je suis dans la présentation des actions que j’ai mises en place et je rapporte des résultats réguliers.

En faisant cela, je bénéficie d’un avis extérieur sur ce qui marche ou ne marche pas. Cela permet d’assumer la responsabilité de mes actions. Je rends des comptes chaque semaine de ce que j’ai fait ou pas fait.

Cela permet de se sentir moins seul et d’entretenir une dynamique créative. Très aidant quand on veut lancer son side project !

3 – Acceptez de vous faire aider

Sylvie est arrivée à un palier. Elle est submergée par certaines actions à réaliser comme le marketing et la pub sur les réseaux sociaux. Ce qui n’est pas son domaine.

Et avant cela, elle n’arrivait pas à formaliser son projet et à clarifier son positionnement comme elle le voulait. Elle a admis qu’elle avait besoin d’un regard extérieur pour lancer son side project et elle m’a contacté.

Arrivé à un moment, vous devrez vous rendre à l’évidence que le temps vous manque.

Vous aurez besoin de déléguer certaines tâches afin de vous concentrer sur ce qui vous fait avancer.

Parfois, se faire accompagner par quelqu’un pour permet d’aller plus vite pour lancer son side project.

Donc, déléguez en faisant appel à quelqu’un d’extérieur pour certaines tâches et faites-vous accompagner individuellement si vous bloquez dans votre projet.

Autrement, il vous restera toujours la possibilité de tester, peaufiner et réajuster vos actions.

Lancer-son-side-project-et-creer-son-propre-metier-tout-en-restant-salarie, créer son propre métier, la solution contre le chômage, se reconvertir, créer son métier tout en gardant son job, entreprendre sans risque
Une autre bonne raison non ?

4 – Faites une période de transition

Si on veut vraiment lancer son side project et que celui-ci remplace son job principal, il faut passer par la case aménagement du temps de travail.

Passez d’un temps plein à un ¾ temps ou temps partiel. Si c’est possible ! Car tous les managers ne vous feront pas de fleurs. Cependant, testez et vous verrez bien la réponse que l’on vous donnera.

Autrement, envisagez un test de transition en demandant un congé sabbatique.

Prendre un congé sabbatique permet de se consacrer au lancement de son side project en faisant une sorte de période d’essai plutôt que de quitter son job.

C’est un aperçu du chemin vers la situation professionnelle que vous visez.

Si vous n’atteignez pas les résultats que vous souhaitiez durant la période du congé, vous pourrez toujours reprendre votre job actuel.

Pour réussir sa transition professionnelle, passez par une période test.

C’est une phase de transition qui vous permettra de tester votre projet et d’augmenter la probabilité de chances de réussir son projet.

Cela peut vous faire progresser plus rapidement sur votre projet passion et vous éloigner un petit peu plus de votre job actuel.

5 – Restez ouvert d’esprit et continuez de tester

Que vous décidiez d’adopter une ou plusieurs des stratégies que je vous ai partagées pour lancer son side project… dans tous les cas restez ouvert d’esprit et continuez de tester. 

Durant ma transition de salarié à indépendant, j’ai réalisé chaque trimestre pendant un an, un calendrier d’objectifs à atteindre sur 30, 60, 90 jours.

Faites-en autant, cela m’a permis de vérifier avec moi-même si ce projet me mobilisait toujours autant.

Testez, ajustez et prenez toujours les chemins les plus directs pour obtenir des résultats rapidement. Ainsi vous validerez la faisabilité de votre projet et son bon développement.

Ne soyez pas surpris si votre nouvelle activité ou vie professionnelle est différente de ce que vous aviez prévu.  Lancer son side project nécessite de faire des réajustements.

Avant de quitter mon job, j’ai adopté la stratégie du test-Run, c’est-à-dire que j’ai commencé à me faire connaître sur le web, à tester, à me faire du réseau tout en continuant de travailler.

Quand j’ai finalement eu assez de visibilité sur le net et de potentiels clients, je me suis dit que c’était le bon moment de demander ma rupture conventionnelle. Même si j’aurais pu continuer encore longtemps à jouer sur les deux tableaux.

Depuis 2014, mon entreprise continue d’évoluer en cohérence avec la personne que je suis et le marché.

Et je ne me remercierai jamais assez d’avoir osé briller pour lancer mon side project.

Si lancer son side project en parallèle de son job est un objectif que vous souhaitez atteindre dans les mois à venir et que vous voulez explorer la faisabilité de ce projet professionnel, alors lisez ce qui suit…


Pour aller plus loin :

Si vous voulez lancer votre side project en parallèle de votre job :

👉 Ne cherchez plus, pensez au coaching ! Demandez votre séance découverte en cliquant ici.

Ou

👉 Si vous n’êtes pas prêt, téléchargez le Guide pratique pour savoir par où commencer en vous inscrivant ci-dessous.

A lire aussi :

Slasheur : Il a osé… créer son entreprise de formation en étant salarié

Il a osé… devenir entrepreneur salarié : 1 idée clé à retenir

Entreprendre mais dans quoi ? Une piste simple pour avoir une idée

Pourquoi créer son métier sur-mesure : 10 avantages et inconvénients

Pourquoi créer son métier sur-mesure : 10 avantages et inconvénients

reconversion professionnelle

Vidéo : Pourquoi créer son métier sur-mesure : 10 avantages et inconvénients – entrepreneuriat vs salariat

Pourquoi créer son métier sur-mesure est plus sécurisant pour vous que de rester salarié ?

Avant de répondre à cette question, je souhaite vous partager un constat que j’ai fait suite à la lecture d’une news qui ma choqué.

Créer son métier sur-mesure : nouvelle sécurité ?

Un laboratoire connu prévoit de supprimer 1700 postes en Europe, dont 364 emplois en France. Alors que l’entreprise ne s’est jamais aussi bien portée.

Pourquoi je vous parle de ça ?

Pas parce que je me soucie de cette entreprise. Mais plutôt parce que cela confirme encore une fois que choisir le salariat pour la sécurité de l’emploi est une idée reçue.

Je vais vous partager les avantages et inconvénients du salariat vs entrepreneuriat afin de vous aider à comprendre que créer son métier sur-mesure ou inventer son propre métier pourrait être une solution anti-chômage.

Mais avant, je dois rappeler les faits. Ce laboratoire est une multinationale qui a engrangé près de 11 milliards de dollars de chiffre d’affaires et a redistribué 4 milliards de dividendes à ses actionnaires.

Quand on entend ça en tant que salarié de l’entreprise, on pourrait se croire en sécurité.

  • Croire aussi que le travail est garanti.
  • Qu’il ne pourra jamais être menacé.
  • Et qu’on pourrait même se sentir protégé.
Créer son métier sur-mesure, créer son emploi, inventer un métier qui n'existe pas à domicile, créer son propre emploi la solution anti-chômage

La sécurité de l’emploi n’existe plus

Après tout, on a nous a dit quand on était enfant qu’il fallait faire de longues études pour avoir un “bon boulot”. Comme ça on aura toujours du travail.

Et, vous comme moi, on sait que tous les salariés licenciés de ce laboratoire ont dû entendre la même chose.

La vérité est qu’il n’y a tout simplement pas de filet de sécurité et encore moins pour toute la vie.

Il n’y a aucune assurance de garder un métier à vie quand on est salarié.

Et cela, peu importe si vous travaillez dans une grosse banque, chez Facebook, Apple, total, engie, etc.

Vous êtes malheureusement aussi vulnérables que n’importe qui d’autre.

Et, soyons honnêtes, ce que je vais vous dire pourra paraître un peu trop direct, mais : votre entreprise ne se soucie pas de vous.

La seule raison pour laquelle ils vous ont embauché c’est que vous leur faites gagner plus d’argent que vous n’en coûtez !

Le jour où la boîte pourra tourner toute seule, on vous remerciera. Et d’un certain côté c’est logique, car c’est une entreprise privée, sa raison d’être c’est de faire du chiffre, pas du social.

Créer son métier sur-mesure, créer son emploi, inventer un métier qui n'existe pas à domicile, créer son propre emploi la solution anti-chômage
Créer son métier sur-mesure

Créer son propre emploi : la solution anti-chômage ?

Je dois vous avertir, je dois vous partager une autre mauvaise nouvelle.

Vous êtes prêt ?

La crise sanitaire et l’innovation technologique ont encore plus fragilisé la sécurité de l’emploi.

Tout est devenu moins sûr.

La technologie nous permet de faire plus, en moins de temps. 

Regardez ce que veut faire Google en lançant des voitures autonomes. Que pensez-vous qu’il va arriver aux chauffeurs de taxi, livreurs ou autres ?

Rassurez-vous la bonne nouvelle, c’est que l‘innovation technologique a également facilité l’accès à l’entrepreneuriat. Il est devenu plus facile que jamais de transformer une idée de projet professionnel en activité, de créer son métier sur-mesure ou d’inventer son propre métier.

Si on part du principe qu’être salarié aujourd’hui ne garantit plus l’emploi à vie pour tous, créer son métier sur-mesure, devient en réalité l’option la plus sûre.

Créer son propre emploi serait ainsi une solution anti-chômage.

Mais avant de vouloir créer son métier sur-mesure, vous devez examiner les avantages et les inconvénients de ces deux formes de travail que sont le salariat et l’entrepreneuriat.

Créer son métier sur-mesure, créer son emploi, inventer un métier qui n'existe pas à domicile, créer son propre emploi la solution anti-chômage
Créer son métier sur-mesure : salariat vs créer son métier sur-mesure

Pourquoi créer son métier sur-mesure : 10 avantages et inconvénients

Parlons d’abord du fait de rester salarié à 100%.

Avantages et inconvénients du salariat

Avantages:

  1. Vous travaillez 35h, vous êtes cadré par la durée légale du travail. Même si vous devez parfois, souvent travailler après les heures de bureau. Mais ça n’est pas tous les jours le cas, pas vrai ?
  2. Vous avez du temps pour vous adonner à vos activités en dehors du travail. Même si parfois votre équilibre de vie pro/perso est sacrifié.
  3. Vous avez la possibilité d’avoir des promotions. Même si c’est rare.
  4. Vous avez des collègues qui représentent votre réseau de pairs. Même si vous ne les aimez pas tous.
  5. Au moins vous avez un salaire constant à la fin de chaque mois. Ça, c’est sûr à 100%

Inconvénients:

  1. L’effort et le travail acharné passent très souvent inaperçus.
  2. Votre salaire ne sera jamais proportionnel au bénéfice de votre entreprise.
  3. Les rapports de force et la concurrence entre collègues peuvent vous rendre fou.
  4. Il n’y a pas ou peu de reconnaissance au travail.
  5. Vous vivrez toujours avec la crainte de perdre votre job à la moindre crise.

Parlons maintenant de l’entrepreneuriat et de l’idée de créer son métier sur-mesure.

Créer son métier sur-mesure, créer son emploi, inventer un métier qui n'existe pas à domicile, créer son propre emploi la solution anti-chômage
Créer son métier sur-mesure

Avantages et inconvénients de créer son métier sur-mesure

Avantages:

  1. Vous ne rendez des comptes à personne d’autre que vous et vous pouvez travailler librement.
  2. Plus vous travaillez dur, plus vous augmentez la probabilité de chance de vous verser un salaire proportionnel à vos efforts.  
  3. Vous posez un jour de congé quand vous voulez.
  4. Vous êtes votre propre patron. Vous êtes ce que vous faites.
  5. Votre croissance n’a de limites que celles que vous vous fixez dans votre tête et c’est beaucoup plus satisfaisant de travailler pour soi.

Inconvénients:

  1. Le premier et le plus important c’est le facteur risque. Si vous ne parvenez pas à atteindre les résultats espérés, il y a des chances que l’aventure s’arrête.
  2. Il n’y a aucune garantie de succès et de réussite financière. De nombreux entrepreneurs ont dû reprendre un job de salarié pour se refaire.
  3. Vous n’êtes jamais totalement en vacances, le droit à la déconnexion n’est que théorique.
  4. Vous n’avez pas un seul patron, vous en avez plusieurs. Tous vos clients attendront que vous garantissiez une prestation de service de meilleure qualité.
  5. Vous n’aurez peut-être pas suffisamment de temps à consacrer à votre entourage.

Pourquoi est-ce que je vous parle de tout ça ?

Car c’est important que vous puissiez comprendre qu’il existe des avantages et des inconvénients à chacune de ces formes de travail. 

Je ne vous inciterai pas à faire un choix entre être salarié ou entrepreneur. Car personne ne peut mieux vous conseiller que vous-même.

En revanche, je vous invite à considérer sérieusement l’idée de créer son métier sur-mesure, de lancer son side project, d’inventer son propre métier en parallèle de son job de salarié pour anticiper l’avenir.

Créer son métier sur-mesure, c’est se donner la garantie de maîtriser et de posséder son outil de travail.

C’est aussi la garantie de développer et de préserver votre employabilité.

Mais si la seule raison pour laquelle vous ne franchissez pas cette étape est que vous pensez que c’est trop risqué et que vous êtes en sécurité en tant que salarié… pourquoi ne pas faire les deux ?


Pour aller plus loin :

Si vous voulez créer votre propre métier et lancer votre side project :

👉 Ne cherchez plus, pensez au coaching ! Demandez votre séance découverte en cliquant ici.

Ou

👉 Si vous n’êtes pas prêt, téléchargez le Guide pratique pour savoir par où commencer en vous inscrivant ci-dessous.

A lire aussi :

Slasheur : Il a osé… créer son entreprise de formation en étant salarié

Il a osé… devenir entrepreneur salarié : 1 idée clé à retenir

Entreprendre mais dans quoi ? Une piste simple pour avoir une idée

Lancer son projet passion : comment faire quand on est salarié ?

Comment réussir son projet : Orienté process ou résultat ?

Comment réussir son projet : Orienté process ou résultat ?

reconversion professionnelle

Un jour, je parlais avec Morgane Février que vous devez déjà connaître si vous voulez vous devenir entrepreneur, que vous êtes déjà entrepreneur ou femme entrepreneur.

Je lui demandais :

“Comment tu fais pour apprécier passer du temps dans le paramétrage de Clickfunnels ?”

Elle me disait, qu’elle prenait plaisir à paramétrer.

C’est là que j’ai pris conscience de notre complémentarité.

Elle apprécie d’abord le processus (le paramétrage) puis le résultat.

Alors que moi c’est l’inverse.

Je suis plus motivé par le résultat que le processus.

Pour votre projet de création d’entreprise ou de reconversion professionnelle, c’est pareil.

Soit vous êtes d’abord orienté résultat, soit vous êtes d’abord orienté processus.

Faut-il être orienté résultats ? ou processus ? Pour réussir son projet ?

Ces deux points correspondent à un état d’esprit bien spécifique.

Et c’est cela qui vous permet d’aller le plus loin possible dans la réussite de votre projet.

  • Vous êtes soit motivé par un résultat qui met plus ou moins de temps à apparaître.
  • Soit vous êtes motivé par le processus qui vous apporte le résultat escompté.

De ces deux approches doit en ressortir une question que vous devez vous poser, si vous avez l’objectif d’entreprendre votre projet dans les semaines à venir, à savoir :

  • Quel état d’esprit devez-vous adopter pour réussir à long terme ?
  • Qu’est-ce qui importe ? Le score final ? Ou le processus pour atteindre ce score ?
Citation entreprendre, citation changer de vie, citation confiance en soi, citation estime de soi, citation reconversion, citation trouver sa voie

Le problème d’être orienté résultats

Les personnes qui, comme moi, sont motivées par les résultats, portent plus d’intérêt au score final.

Quelle que soit la méthode utilisée pour atteindre ce score.

Pendant longtemps, je n’étais pas concentré sur le procédé qui me permettait d’attendre le résultat.

Normal, car j’étais plus concentré sur la manière globale d’atteindre un résultat.

Comme beaucoup de personnes, je pensais que le travail à réaliser pour faire naître mon projet était énorme.

Si vous êtes orienté résultats, vous n’accordez pas autant d’importance au moyen que vous mettez en place pour obtenir ce résultat.

C’est-à-dire que vous restez flexible sur la façon de faire évoluer votre projet.

Si votre méthode n’a pas fonctionné, peu importe, du moment que le résultat a été satisfaisant.

Mais voilà, arrivé un moment, je me suis rendu compte que cette approche avait des limites. Deux ans après mon activité, j’ai décidé de changer ma façon de faire.

Vous allez comprendre, pourquoi j’ai décidé de changer ?

Réussir son projet en étant plus méthodique

Si comme moi, vous êtes pressé d’avoir des résultats, il est préférable de ne pas attendre de gravir la montagne pour célébrer vos réussites.

J’ai ainsi préféré sous-diviser mon objectif principal en sous-objectifs, à savoir en mini-projets qui me permettent d’atteindre un résultat plus grand et de formaliser le chemin parcouru afin d’obtenir une carte de route à suivre si j’avais à repasser par là.

Prenons l’exemple des écrivains :

Si un écrivain est axé uniquement sur le résultat et qu’il n’apprécie pas le processus d’écriture, il aura du mal à écrire des livres.

Votre projet peut freiner si vous vous concentrez trop sur la réussite sans en apprécier le processus de création.

Le succès d’un écrivain requiert beaucoup d’écriture avant d’atteindre un résultat.

Mais au fait, je parle du processus, mais qu’est-ce que c’est ?

Être orienté processus

Le processus représente le procédé reproductible par lequel vous allez passer pour pouvoir résoudre un problème ou obtenir un résultat attendu.

C’est de cette manière que vous arrivez en haut de la montagne.

Si comme Morgane, vous prenez plus de plaisir dans la réalisation du processus, vous accordez ainsi plus d’importance à la mise en place de système et de méthodes pour obtenir un résultat.

Les personnes qui sont motivées par le processus sont convaincues que les résultats prendront le dessus si elles procèdent de la bonne manière.

J’ai mis un certain temps avant de comprendre qu’il me fallait avoir un processus clair et formalisé pour pouvoir reproduire les résultats que j’avais obtenus avec mes anciens clients qui ont lancé leur projet.

Quadrupler la probabilité de chance de réussir son projet

C’est en 2016, deux ans après le lancement de mon activité, l’année où je travaillais le plus avec Morgane, que j’ai commencé à intégrer le processus dans ma façon de faire.

J’ai commencé par me poser les bonnes questions :

Quels sont les Étapes et paliers principaux avant d’atteindre le haut de la montagne.

Vous savez ces questions que vous vous posez lorsque vous êtes au stade de l’idée de projet professionnel.

  • Par où commencer ?
  • Quelles sont les étapes ?
  • Comment je peux faire pour trouver des clients ? Dégager une source de revenus ?
  • Etc.

Ces questions qui amènent les futurs entrepreneurs à croire qu’ils ne sont pas à l’aise avec les détails, qu’ils feront fausse route ou que réussir son projet est une utopie.

Beaucoup de ces personnes doutent et s’enferment ainsi dans des blocages qui ne leur permettront pas de donner le meilleur d’elles-mêmes.

Au final, les résultats ne seront pas au RDV.

Alors que les personnes axées sur le processus sont mieux disposées à développer leur projet de manière indépendante.

Car, elles suivent un processus qui leur convient et qui est spécialement conçu pour elles.

À partir du moment où elles formalisent leur processus, elles n’ont plus besoin de supervision.

Elles ont juste à se souvenir du procédé et à l’optimiser de temps en temps.

Si vous êtes soucieux d’être plus efficace chaque jour et passez plus de temps à rechercher et à mettre en place des méthodes de productivité pour faire évoluer votre projet, vous êtes donc comme Morgane, vous êtes orienté processus.

Si vous ne l’êtes pas et que réussir son projet est pour vous important, à savoir connaître un succès à long terme, vous devrez faire comme ce que j’ai fait :

Trouver un équilibre personnel parfait entre le processus et le résultat.

Quel que soit le projet de reconversion professionnel que vous avez, que cela soit de changer de carrière, changer de métier ou lancer son projet.

Ou même réussir dans la carrière que vous avez choisie.

Dans tous les cas :

  • restez curieux,
  • gardez l’esprit ouvert et
  • testez de nouvelles approches tout en mesurant vos résultats.

Apprécier le processus pour réussir son projet

Pour revenir à l’exemple des écrivains, je vais prendre comme illustration ce qu’explique le docteur Art Markman l’auteur du livre Smart Thinking dont je vous ai déjà parlé.

Il explique que les écrivains qui réussissent ne commencent pas à écrire que lorsqu’ils ont une histoire ou un livre sur lequel travailler. Ils écrivent régulièrement. Souvent les personnes les plus innovantes sont des experts généralistes en recherche constante d’opportunités d’apprendre de nouvelles choses. Ces habitudes sont en fait une stratégie de productivité déguisée. »

Tout comme le processus d’écriture, si le processus de création de votre projet est un frein ou qu’il est difficile pour vous d’avoir un résultat satisfaisant sur le moment, portez alors votre attention sur les thématiques qui intéresseront vos futurs clients, et qui vous permettent d’apprendre dans le processus de création et de développement de votre idée.

Ne portez pas trop votre regard sur le haut de la montagne, mais profitez des petites victoires d’avoir clarifié vos idées, de progresser et d’apprendre de nouvelles choses.

Personnellement, c’est une approche qui fonctionne beaucoup plus pour moi.

Car finalement, un état d’esprit orienté processus n’est pas forcément meilleure qu’un état d’esprit orienté résultats. 

Il suffit simplement de trouver le bon équilibre pour réussir son projet à long terme. 

Le bon équilibre pour réussir son projet

Si vous êtes trop axé sur le processus, vous ferez la même erreur que j’ai faite, c’est-à-dire que vous travaillerez sur quelque chose qui n’intéresse personne (comme ce que j’ai pu faire il y a quelques années).

Donc, vous travaillez au détriment du résultat souhaité.

Idem, si vous êtes trop axé sur les résultats, vous serez constamment dans la mise en œuvre, la prise d’initiative et le dynamisme en risquant une mauvaise manière de faire.

C’est ce que l’on peut voir chez toutes ces personnes qui vendent des formations en ligne et qui n’ont aucune méthode pédagogique.

La formation c’est un métier qui requiert une validation de la maîtrise de compétences par un diplôme.

Faites donc comme la majorité de mes clients et comme je le fais actuellement, soyez à la fois orienté résultats et processus.

Les deux sont complémentaires.

Citation entreprendre, citation changer de vie, citation confiance en soi, citation estime de soi, citation reconversion, citation trouver sa voie
Réussir son projet est identique à la randonnée

Réussir son projet, c’est comme la randonnée en montagne…

Vivez chaque jour comme si vous étiez en train de gravir une montagne.

Donnez un coup d’œil de temps en temps au sommet pour garder à l’esprit le but à atteindre.

Célébrez les paliers que vous atteignez et observez les nombreuses vues magnifiques que vous aurez à chaque point d’observation.

Ne vous souciez pas de stagner, souciez-vous de faire demi-tour.

Montez lentement mais surement.

Allez-y régulièrement et progressivement.

La vue depuis le sommet vous permettra d’apprécier la vue d’ensemble de votre chemin parcouru en plus de la vue.

Expérimentez, testez, explorez et faites plus de choses qui fonctionnent pour vous et vous rapprochez plus rapidement de la vue d’ensemble. 

Pour aller plus loin:

Vous avez un projet de création d’entreprise ? Vous voulez vous mettre à votre compte et explorer la faisabilité de ce projet ? Pensez au coaching. Contactez Jordane en demandant votre séance découverte.

Entreprendre mais dans quoi ? Une piste simple pour avoir une idée

Entreprendre mais dans quoi ? Une piste simple pour avoir une idée

Entreprendre et réussir

Si vous avez cliqué sur cet article, c’est que vous avez en vous l’envie d’entreprendre.

Super !

Seulement, vous vous demandez “entreprendre, mais dans quoi ?”.

Installez-vous confortablement, car vous allez découvrir comment avoir une idée de création d’entreprise pour pourvoir se reconvertir dans un tout autre projet.

Comment avoir une idée de création d’entreprise ?

Il y a cinq grands points qui vous empêchent d’entreprendre.

1 – Par où commencer pour entreprendre

La plupart des gens croient que créer une entreprise est un processus obscur.

Ils savent qu’ils veulent entreprendre, mais ils ne savent pas, “par où commencer ?”.

Ils ont une idée de business trop vague pour monter son entreprise.

Le manque de clarté laisse souvent la place aux doutes.

Et, un des doutes les plus fréquents que j’entends et qui vous immobilise correspond au deuxième point.

2. Est-ce que c’est le bon moment d’entreprendre ?

En réalité, vous vous posez la question à l’envers.

Car, il n’y a jamais vraiment de mauvais moment pour lancer son projet et encore plus pendant la période post-confinement.

Certes, il est évident que c’est plus judicieux de se lancer quand le pouvoir d’achat se porte bien.

Les gens ont de l’argent et le dépensent.

Mais, lancer une entreprise pendant une période difficile ou incertaine peut-être tout aussi judicieux.

“Entreprendre mais dans quoi ?” est une question qui ne permet pas la gymnastique mentale et l’observation d’opportunités.

La crise de 2008 a fait émerger de nombreuses entreprises comme air bnb.

Si vous vous lancez intelligemment, vous remarquerez qu’il y aura toujours un besoin sur lequel vous pourrez vous positionner.

Selon l’Insee, il  y a eu en 2019 plus de 816 000 créations d’entreprises, tous types confondus.

Chaque année environ 700 000 entreprises voient le jour en France.

Et chaque année, il y a des millions de français qui se disent :

« OK, l’année prochaine, je me lance !»

Ce qui m’amène au troisième point.

citation entreprendre, citation peur, citation changer de vie, citation trouver sa voie, citation peur de commencer, citation changement de vie

3- Entreprendre mais dans quoi ? Les freins psychologiques

Chacun a son propre frein psychologique, et c’est ce qui vous donne le sentiment d’être bloqué au moment deréaliser la première étape de votre idée de projet professionnel.

La plupart des gens ont peur de faire ce qu’ils ont le plus besoin de faire : commencer.

Une peur engendrée par la peur de l’inconnu, la peur de l’échec, la peur de réussir, la peur de prendre la responsabilité de ce qui pourrait arriver…

4- Entreprendre n’est pas réservé qu’aux BOBOs

Beaucoup de gens pensent qu’entreprendre est réservé aux Élites.

Si vous lisez Maddyness ou les échos, c’est sûr que vous verrez toujours le même profil d’entrepreneur : trentenaire BCBG ayant fait une école de commerce ou ayant étudié aux États-Unis.

Si vous ne venez pas de ce monde, vous vous convaincrez que pour entreprendre, il faut être bac+5 et venir d’une école à 10 000€ l’année.

Mais non !

Cela s’appelle du conditionnement social.

Du moins, c’est ce que les médias tentent de vous faire croire.

5- Trouver une idée de création d’entreprise originale

Trouver une idée de projet professionnel, c’est comme trouver sa voie.

Vous n’avez pas non plus besoin de proposer un service unique et original.

Ou encore, une invention géniale qui n’a jamais été proposée avant.

Vous n’avez pas besoin de réinventer la roue.

Vous ne devez pas vous demander :

  • « Que puis-je proposer de si nouveau et unique au point que personne n’en ai eu l’idée avant ? » et encore moins continuer de vous répéter “je veux entreprendre mais dans quoi ?”.

Mais demandez-vous :

  • « Comment puis-je améliorer ceci ou cela ? »

ou

  • « Puis-je peux proposer quelque chose de mieux que le type de blablacar ou tout autre startupers ? ».

Ou tout simplement, demandez-vous :

  • « Y aurait-il une part de marché délaissée où je pourrais me positionner ? »

Ça, c’était pour les 5 points maintenant, la question principale que vous vous posez c’est : comment avoir une idée de projet professionnel ?

citation entreprendre, citation peur, citation changer de vie, citation trouver sa voie, citation peur de commencer, citation changement de vie

“Entreprendre mais dans quoi ?” : exercice

Je vais vous inviter à faire le même exercice que j’ai fait il y a quelques années et que je suggère à mes clients qui se sont posé la même question que vous : « entreprendre mais dans quoi ? »

Cet exercice va vous permettre de déclencher votre processus pour générer des idées.

Étape 1

Je vous invite donc à prendre une feuille de papier et à inscrire en haut « en ce qui me concerne »

Et en laissant venir tout ce qui vous vient à l’esprit sans vous interdire quoi que ce soit, listez toutes les choses qui vous tiennent à cœur, qui vous font plaisir.

D’un point de vue personnel, la partie professionnelle viendra juste après.

Listez :

  • les activités,
  • les causes,
  • les sujets qui vous importent,
  • les passions, etc.

Si vous avez des facilités avec les gens ou les enfants, notez-le.

Si vous aimez les ordinateurs, les chiffres, les lettres, notez-le

Lire, écrire, coder, trouver des idées pour les autres, résoudre les problèmes, inscrivez tout !

Listez tout ce qui vient à l’esprit, pas besoin de trouver un sens à tout ça, juste listez.

Une fois que vous avez votre liste, hiérarchisez-les en les numérotant.

Étape 2

Tournez la feuille, listez ensuite toutes les choses où vous n’êtes pas bon et qui vous ennuient à l’idée de faire cette chose.

Si vous n’êtes pas bon en vente, en marketing, pour vous présenter, pour parler en public, notez-le.

Listez simplement ce qui vous vient sans trop réfléchir.

Étape 3

Demandez-vous :

  • « S’il existait 3 à 5 services ou produits qui amélioreraient ma vie personnelle, lesquels ce seraient ? »

Je le rappelle, on est toujours sur l’aspect de votre vie personnelle en tant que personne qui joue un rôle d’homme, de femme, de partenaire, de parent, d’étudiant, etc.

Peu importe votre situation, identifiez quels services ou produits améliorerait votre vie.

  • Qu’est-ce qui permettrait de la rendre plus facile ou heureuse ?
  • Qu’est-ce qui vous apporterait plus de temps ?

Étape 4

Sur une autre feuille, je vous invite à vous poser les mêmes questions, mais du point de vue de votre vie professionnelle.

Sur le recto, listez :

  • ce que vous appréciez dans votre job,
  • ce qui vous mobilise.

Sur le verso de la feuille :

  • ce qui vous ennuie
  • et là où vous n’êtes pas brillant.

Vous allez ajouter les qualités que les autres apprécient chez vous et les défauts que les autres vous ont déjà fait remarquer.

Étape 5

Et, ça sera le début de la formalisation de votre projet.

Demandez-vous pour finir :

Répondre à cette question vous permettra d’identifier la raison d’être de votre démarche et peut-être la raison d’être de votre projet professionnel.

Une fois que vous aurez terminé, vous devrez réfléchir à la définition de votre offre, c’est ce qui déterminera votre positionnement.

citation entreprendre, citation peur, citation changer de vie, citation trouver sa voie, citation peur de commencer, citation changement de vie

Des exemples d’idée de création d’entreprise simple

Je vais vous partager quelques exemples d’entrepreneurs qui ne se sont pas posé la question “entreprendre mais dans quoi ?” mais “pourquoi ça n’existe pas déjà ?.

L’idée de business à 1.3 milliards de dollars

Voici donc, une première histoire d’un démarrage d’une entreprise que vous connaissez très bien et qui est un excellent exemple pour illustrer le principe de besoin à combler.

Pour ceux et celles de ma génération qui ont connu à l’époque, la location vidéo, ça va vous rappeler des souvenirs.

Pour les moins de 20 ans, sachez qu’on allait dans un vidéo club pour louer des K7 vidéos et DVD.

Et quand vous rameniez le dvd ou la K7 avec un peu de retard, vous payiez des frais.

Quand Reed Hastings a du payer plus de 40$ de frais de retard, je pense que ça l’a un peu irrité.

Il s’est donc demandé :

“Pourquoi les locations de films ne fonctionnent pas de la même manière qu’un club de sport, que vous utilisiez votre abonnement ou non, vous êtes facturé de la même manière?”

Reed Hastings

En 1999, il lance un service de location de DVD en ligne du nom de Netflix.

Netflix dépasse aujourd’hui les 1,3 milliard de dollars.

Le starbuck français

Philippe Bloch, que j’ai déjà interviewé pour ma chaîne Youtube, a importé le concept Starbucks à l’époque où il n’y en avait pas encore en France avec les colombus cafés.

Il ne sait pas demander “oui je veux entreprendre, mais dans quoi ?” !

Non, non ! Lui il a trouvé un concept qu’il a voulu importer car il a tout de suite décelé une opportunité.

Avoir une idée de création de création d’entreprise est aussi simple que de garder les yeux grands ouverts.

Vous avez juste à vous intéresser aux dernières entreprises qui ont le vent en poupe.

Ne négligez pas les concepts qui ont déjà fait leurs preuves.

Le business du 21e siècle

A la réponse à la question “entreprendre mais dans quoi ?”, il peut y avoir quelque chose de très simple !

Vous saviez que 7 milliards sont dépensés chaque année dans le jardinage.

Et pourtant, combien d’entre vous considère le jardinage comme un projet de création d’entreprise du 21e siècle ?

En fin de compte, vous pouvez prendre n’importe quelle idée et la personnaliser en fonction de votre époque ou de votre entourage.

Vous pouvez apporter à n’importe quel concept votre touche personnelle et votre créativité.

En réalité, personnaliser un concept est fondamental si vous voulez que votre projet professionnel réussisse.

Pour aller plus loin :

Vous vous dites “je veux entreprendre mais dans quoi” et avez pris la décision de quitter votre job pour créer votre propre activité ou vous voulez explorer la faisabilité de ce projet ? Pensez au coaching. Contactez Jordane en demandant votre séance découverte.

Ou recevez le guide gratuit pour trouver le job idéal à coup sûr.

Optin article

A lire aussi:

Elle a osé… lâcher son statut de cadre pour devenir coach scolaire

Démarrer une entreprise : trouver une idée de boite qui déboîte !

Avant de quitter son job : 7 livres à lire avant de démissionner